On se retrouve pour notre rendez-vous musical hebdomadaire! Attention, montez vos volumes à fond la caisse, car la semaine a été chargée ! On plonge de suite avec Max dans les albums de la semaine.

– ALBUMS –

 

BABYMETAL – METAL GALAXY

Commençons notre voyage en traversant les frontières. Au pays du Soleil Levant, c’est BABYMETAL qui vient nous surprendre avec un album hors du commun ! D’un genre assez neuf par rapport aux précédents opus, l’album METAL GALAXY propose également de nombreux featurings improbable ! On retrouve donc la chanteuse d’Arch Enemy ou bien même le chanteur de Sabaton !

 

Waterparks – Fandom

Les enfants terribles du Texas qui ont su nous surprendre au Slam Dunk UK arrivent enfin avec leur album. Même si on ne le trouve pas aussi cool que les précédents, il y a quand même quelques titres funs à écouter, et notamment le single déjà connu Turbulent.

The Devil Wears Prada – The Act

Veuillez prendre acte de la sortie du dernier album de The Devil Wears Prada, nommé tout simplement The Act.

Le groupe sera de passage à Paris, en première partie de Stray From The Path le 8 décembre à Paris et le 9 à Lyon !  En attendant le live, voici le dernier album du groupe pour pouvoir vous entraîner un petit peu !

Notre dernier avis sur le live de TDWD date de 2017, où ils étaient venus en compagnie d’Of Mice & Men et Motionless In White (le concert maudit !). Si vous voulez voir ce qu’il en était, c’est ici !

 

Vath à l’appareil pour prendre la relève de Max avec d’autres albums assez divers et variés!

Simple Creatures – Everything Opposite

Après Strange Love, sorti en mars 2019, Mark Hoppus et Alex Gaskarth sont de retour avec un deuxième EP la même année , parsemé de bits rétro. Partagé entre ambiance robotique et chill, ce dernier nous apporte une touche de fraîcheur et défie les lois spatio-temporelles. On a l’impression d’être projetés vers le futur dans The Wolf notamment, produite par les mélanges étranges de sons. De l’autre côté, NVM pourrait s’apparenter à l’ambiance que l’on retrouve dans le dernier album de All Time Low, avant de s’orienter vers un côté plutôt boîte de nuit après le refrain. Globalement parlant, cet EP change de ce que j’écoute habituellement, mais c’est toujours bien de sortir de sa zone de confort!

Alors, mission deuxième EP monstrueux réussie ou non pour ces simples créatures?

Thousand Below – Gone In Your Wake

Suite à un premier passage à Paris lors du Never Say Die Tour l’an dernier, de nombreux fans de core attendaient patiemment le nouvel album de Thousand Below. Beaucoup moins heavy que The Love You Let Too Close, néanmoins, abordable à un plus large public. Le côté heavy est toujours présent bien que ne s’y limite pas, ouvrant l’opportunité à des personnes aux goûts plus diverses de pouvoir apprécier le son. Nous ne quittons pas le ton aérien avec la voix qui jongle dans les aigus mais fournit également des screams bien lourds. Quand on vous dit qu’il y en a pour tous les goûts, c’est effectivement le cas puisqu’il y a même une chanson acoustique en collaboration avec Michael McGough de Being As An Ocean dans le lot! ( TOUS EN MODE FRAGILES !!) On termine paisiblement au piano sur le titre éponyme. Cet album aura-t-il réussi à vous transporter dans votre éveil?

Coup de cœur – Vanish / The Edge of Your Bed

Parting Ways – Meant Well

Voilà maintenant un bon compromis entre douceur et pesanteur. Les paroles frappent autant que la musique, résultant en un ascenseur émotionnel bourré en intensité. Arrivé à la fin, on en reste simplement bouche bée. C’est de loin mon album préféré de la semaine!

Coup de cœurShy

Can’t Swim – Foreign Language

On continue avec un EP assez particulier puisqu’il est composé de 4 collaborations sur un total de 6 chansons, dont une avec Frank Carter que vous pourrez retrouver le 28 octobre à l’Elysée Montmartre, et une autre avec Andrew Dijorio de Stray From The Path. L’EP en soi est assez… spécial, et m’a laissée perplexe. Mais peut-être qu’il saura ravir les plus rockeur d’entre vous!

Solitaris – Aseara

Aseara… en voilà un nom assez mystique. A première vue, il pourrait nous faire penser à un nom qui se rapporte à la culture fantastique avec les elfes et compagnie (WoW ??). Après avoir ouvert un dictionnaire, on en est venu au point où ce titre est peut-être de près ou de loin lié à la définition de la mise en ordre. Si on faisait un cours de philosophie accéléré, pour mettre en ordre, il faut d’abord passer par le désordre, un désordre chaotique qui prend dès lors son sens à travers les chansons du premier EP de ces Parisiens, teintées d’une obscurité. Deux sons sortent du lot, Dreddd et Aseara qui semble être sa continuité, dans un univers un peu plus électro. Oh, au passage, il y a également un petit featuring avec Mattéo Gelsonimo de Novelists , que l’on retrouvera à nouveau un peu plus tard dans ce récap 😉

Varials – In Darkness

Apparemment, rien ne nous arrête de cette lancée dans l’obscurité. Remarque, ce n’est pas plus mal avec Halloween qui approche… En effet, nous voilà littéralement atteindre l’obscurité en plongeons In Darkness avec Varials. Ces derniers ont magistralement réussi à créer une ambiance perturbante avec un son saturé, un rythme cadencé et très bourrin. Toutefois, des réelles pauses dans cet EP, nous permettant de prendre une bouffée d’air, surgissent sous forme de parenthèses typographiques: (save room) en est un exemple.

Gideon – Out Of Control

Une atmosphère space mélangée à des distorsions à la guitare à en couper le souffle. Des transitions robotiques avec Style , et encore une autre collaboration avec Andrew de Stray From The Path dans la même semaine, décidément ! Je n’avais jamais écouté Gideon, mais cet album envoie du lourd en tous cas! Elle est composée de nombreux titres qui donnent envie d’ouvrir un pit là, tout de suite, maintenant. On peut dire que rien n’arrête Gideon, ils sont hors de contrôle!  N’oubliez pas que vous pouvez les retrouver aux côtés de Stray From The Path à la Maroquinerie le 8 décembre prochain!

Coup de cœur – TAKE ME

C’était bien lourd tout ça, je vous relaisse le commando Max pour les prochaine sorties musicales. On commence avec les chansons!

 

– CHANSONS –

 

Bad Wolves – Crying Game

Le groupe qui s’est fait connaître par la reprise de Zombie des Cranberries est enfin de retour avec une chanson qui lui est propre ! Plus rock que Zombie, moins metal que leur premier album…. Les voix se superposent, le solo n’en finit plus… Un morceau qui sonne finalement un peu comme Five Finger Death Punch selon moi !

Rendez-vous le 28 janvier 2020 avec Five Finger Death Punch et Megadeth !

Retrouvez notre interview avec le chanteur de Bad Wolves,  Tommy Vext.

 

Green Day – Fire, Ready, Aim 

Après Father of All M******, Green Day revient, bien décidé à en découdre. Rendez-vous le 7 février pour l’album complet de Father Of All Motherfuckers, et le 13 juin à Paris pour un concert dantesque en compagnie de Fall Out Boy et Weezer !

Refused – Economy Of Death

Le groupe qui ne cesse de faire parler de lui depuis son annonce sur la bande-son du jeu le plus attendu de cette décennie, « Cyberpunk 2077 », sort ici un titre sous le nom de Refused (le précédent étant sorti sous le nom fictif de SAMURAI, le nom du groupe utilisé pour Cyberpunk 2077)

En tout cas, ne faites pas d’économies et allez voir le groupe sur scène en co-headline avec Thrice le 8 novembre prochain ! En plus, c’était l’une de nos meilleures découvertes en live du Hellfest! 

 

*plop* Vath de retour pour vous spammer avec pleins de nouvelles chansons, en espérant que vous y trouvez également votre bonheur, car il risque bien d’en avoir pour tous les goûts!

 

Point North – Heartbeat

Ces Américains commencent à se faire un nom suite à leurs multiples tournées aux Etats-Unis en compagnie de groupes très convoités de la scène pop-punk. Tout juste signés chez Hopeless Records, les voilà avec un nouveau titre à leur actif! Ils arrivent à apporter une touche assez groovy à leur musique, un côté d’autant plus intensifié par la voix du chanteur. On espère que cette chanson saura faire battre vos cœurs 😉

 

Simple Plan / State Champs / We The Kings – Where I Belong

Un featuring on ne peut plus pop-punk pour accompagner une affiche de tournée US bien explosive! Qui aurait cru que l’on aurait besoin d’une telle collaboration dans nos vie un jour ou l’autre? Cette chanson est à la fois plein de vie, plein de peps et dégage également des vibes très nostalgiques. Voilà de quoi faire un petit roatrip dans la joie et la bonne humeur tout en ayant l’envie irrésistible de sauter dans tous les sens!

 

Elbow Room – Vanity

Une chanson pleine de petits solos à la guitare dont la sonorité est très agréable à l’écoute, produisant un certain apaisement , tout en contrastant avec des screams de bourrins. Vous feriez bien de garder un œil sur ce petit groupe!

 

Shorelines – Messed Up

Les Australiens de Shorelines sont de retour avec une nouvelle chanson qui marque une réelle évolution musicale. En effet, ils sont passés d’un pop-punk jeune, soft et ensoleillé, à un son rock un peu plus mature. On peut y distinguer une personnalité propre à travers la chanson, plutôt qu’un énième son similaire à ce que beaucoup d’autres font, ce qui est très positif! J’ai été moi-même surprise par leur nouveau son, d’autant plus que je ne les avais plus vraiment écouté depuis 2017. Mais c’était une bien agréable surprise!

 

Evertim – Fearing

Les dernières chansons de Evertim étaient absolument incroyables et très prometteuses, notamment au niveau de la composition musicale, qui était à en couper le souffle. Le travail instrumental nous entraîne dans une ambiance particulière mais plaisante, avec de jolis screams colériques pour couronner le tout. On a envie de s’époumoner là-dessus! Malheureusement, c’est également la dernière chanson du groupe, qui suite à cela va se dissoudre. 🙁

 

Dream State – Twenty Letters

On ralentit un peu la cadence, avec un peu plus de douceur aux côtés de Dream State. La chanteuse nous envoûte de sa voix, tout en jonglant entre clean et screams. Le synthé que l’on peut entendre en background de manière constante peut nous faire penser à une invasion d’aliens. (Bah dis donc, on en a toujours pas eu assez de la Zone 51??) Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Dream State, ils ont eu leur premier award en tant que Best British Breakthrough Band chez Kerrang. Leur album arrive vendredi prochain ! (Whoop whoop, un coup d’avance sur le prochain récap !) Ils seront d’ailleurs en tournée aux côtés de Being As An Ocean et Novelists en novembre, mais ne passeront malheureusement pas à Paris. Vous pourrez néanmoins les voir sur d’autres dates si l’envie vous vient!

 

Hotel Books – I Hope I’m Not Wrong

Direction une musique cathartique avec la poésie intense de Hotel Books. Des émotions raw et une honnêteté si profonde qu’elle enverra des frissons qui iront droit dans vos cœurs.

 

Novelists – Head Rush

Je vous avais dit plus tôt que nous retrouverons le groupe de Mattéo Gelsonimo très bientôt, et je n’ai pas menti! Nos écrivains français préférés sont de retour avec une nouvelle chanson après deux années de travail acharné. Ils profitent de la sortie de cette nouvelle chanson pour également annoncer un nouvel album à venir le 24 Janvier. Que voulez-vous que je dise d’autre, après tout, C’est La Vie… C’est un SUPER TITRE pour un retour frappant. On pourrait l’apparenter à un jumeau qui complète Lead The Light (de l’album Noir) au niveau des riffs. En tous cas, le moins que l’on puisse dire, c’est que cette chanson monte la barre haute quant à nos attentes pour l’album!

N’oubliez pas que vous pouvez retrouver Novelists avec Being As An Ocean le 2 Novembre au Backstage By The Mill. Ça va être un concert bien intimiste, alors, n’hésitez pas à prendre vos places dès maintenant! 

 

ERRA – You feel like I ain’t worth a dollar, But I feel like a Millionaire

Fiuuu, je sais pas vous, mais le seul fait de prononcer ce titre m’en a coupé le souffle! On peut sentir un gros travail notamment au niveau des instruments, avec des rythmiques accélérées qui donnent l’impression d’être dans un hit & run. Retrouvez-les le 27 novembre au Trabendo aux côtés de August Burns Red afin de fêter le dixième anniversaire de Constellation !

 

Dance Gavin Dance – Blood Wolf

On va un peu relâcher toute la tension produite en nous à l’écoute des chansons précédentes, avec un titre un peu plus bouncy et swingy qui rappelle les années 70. Le groupe porte plutôt bien son nom puisque la chanson donne envie de danser comme Gavin tout le long!

 

YUNGBLUD (ft Dan Reynolds) – original me

Dans la lancée des chansons sur lesquelles on veut se taper nos meilleurs dance moves, original me de Yungblud et du chanteur de Imagine Dragons. Un titre plein d’énergie, au croisement du rock alternatif et de l’indé avec des beats à suspension soudaines et quelques parties rappées. Le titre se déguste telle une explosion de saveurs originale , une sale Macédoine en soi. Serait-ce au goût du jour?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :