Episode 136 : Le Classement des 4 Gardiens

 

« Laisse-moi combattre Yu en 1 contre 1. »

Marifa éclata de rire en entendant Deriddo.

Il avait déjà perdu le 3 contre 3, et voulait continuer alors que son clan venait d’échapper de peu à la dissolution. Il ne pouvait pas tomber plus bas aux yeux de Marifa.

Toutefois, malgré la honte qu’il devait ressentir,  pourquoi voulait-il défier Yu en 1 contre 1 ?

Parce qu’après sa défaite contre les filles, de nombreuses personnes avaient quittée Météore Pourpre. Environ 50 personnes s’étaient retirées formellement tandis qu’un tiers du clan était porté disparu. Ce n’était donc pas étonnant que Deriddo veuille retrouver la dignité et la gloire perdues de son clan.

Et bien sûr, c’était aussi parce que la rumeur s’était répandue à l’extérieur de Comer et dans les villes voisines. Météore Pourpre n’était pas le meilleur clan du royaume, mais possédait toutefois une certaine notoriété, alors si les gens apprenaient qu’il avait perdu contre des filles sans nom, il risquait de perdre de l’influence.

Les habitants de Comer étaient déjà tous au courant de l’affaire, et si cela continuait, Météore Pourpre risquait d’être mit en danger par les clans de taille moyenne. Il était même possible qu’il continue à se dégrader petit à petit et ne devienne plus qu’un petit clan. Après tout, dans ce monde, lorsqu’une organisation chutait, elle devait se relever immédiatement ou sombrer à jamais.

Ainsi, pour éviter une telle crise, Deriddo souhaitait un match retour, et cette fois-ci il n’avait plus qu’une seule option : gagner. Et puisque le clan devait tout donner, Deriddo avait amené avec lui les meilleurs membres.

Tout à coup, les yeux de Russ brillèrent, puis il se fondit dans les ombres avant d’apparaitre devant Deriddo.

« Je vois que vos visages sont gonflés. Vous vous êtes fait tabasser par Joseph ? Pathétique. »

Après que Yu soit rentré chez lui, des centaines de personnes avaient subies la violence de Joseph. Même s’ils avaient ensuite été soignés, il restait des traces et de nombreux aventuriers et mercenaires avaient toujours des blessures sur le visage. Et bien sûr, Deriddo n’avait pas été oublié. Mais les personnes les plus à plaindre dans l’histoire étaient les réceptionnistes, devant côtoyer ces aventuriers au visage déformé.

« Qu’est-ce qu’un mort-vivant peut en savoir ?? Tu ne connais même pas la force de Joseph. »

Après la mort, la pire chose était d’être regardé de haut par les vivants. Russ répondit donc à la question de Deriddo.

« Je ne connais pas la force de Joseph ? J’en sais plus que vous. En l’an 1272 du calendrier de l’Empire Saint, il est né dans la petite noblesse de l’Empire Daelim. A 10 ans, il a réussi à vaincre un Général Orc, a 12 ans, il est arrivé à la première place de la Course de Dragon de l’Empire Daelim. A 13 ans, il a vaincu un Roi Ogre et à 14 ans, est devenu le plus jeune membre des 7 Epées. En l’an 1298, il est devenu l’un des piliers de la Troisième Guerre contre les Démons. En l’an 1300, il était l’un des compagnons du héros Pandora et l’a aidé à vaincre le Seigneur Démon. Il est connu partout sous le nom de Joseph des 7 Epées ou Joseph le Démon. Toutefois, dans l’Empire Daelim, il se fait appeler la Lance des Cieux. Il est extrêmement célèbre, et tout le monde le connait. »

Russ fit tout un discours, comme s’il connaissait Joseph par cœur.

« Tu mens … comment peux-tu savoir tout ça ? N’es-tu pas qu’un mort-vivant récemment invoqué ? »

« Je ne suis pas obligé de répondre à ta question. D’ailleurs, tu viens de dire quelque chose d’intéressant. Un combat contre mon Maître en 1 contre 1 ? Ce ne serait même pas intéressant, tu n’es qu’un insecte ennuyeux. »

« Je suis sûr de pouvoir gagner. »

« Gagner ? Hahahaha ! Est-ce qu’une mouche peut vaincre un lion ? Tu ne peux même pas nous vaincre, nous, ses serviteurs. »

« Russ a raison, nous protégerons Odono-san, viens et commence par nous vaincre ! »

Namari grimpa au dessus de la clôture par la seule force de ses bras et sortit de la propriété. En voyant cela, Marifa et Kuro qui était arrivé un peu plus tôt ne purent s’empêcher de lui lancer un regard douteux.

« Que fais-tu là ? Namari, tu n’es que l’animal de compagnie du Maître. »

Russ cria sur Namari, mais elle l’ignora et s’avança.

« Je suis fier d’être le plus loyal envers le Maître. Mais Namari, en terme de combat, tu es la plus faible d’entre nous. »

« JE suis d’accord. »

« Peut-être, mais c’est moi qu’Odono-san aime le plus ! »

Marifa, Kuro et Russ n’eurent pas la moindre réaction, mais l’atmosphère était pesante.

« Bien, changeons d’endroit. Le Maître risque de nous remarquer si nous nous combattons ici. »

« Toi, viens avec nous. »

Ces mots étaient dirigés vers Deriddo.

« Namari, es-tu au moins prête à tuer quelqu’un ? Cela risque d’attirer les soupçons si nous manquons tous à l’appel, alors peux-tu rester dans les parages Namari ? »

« D’accord ! »

 

« … Nina. »

« Eheheh, qu’y a-t-il Yu ? »

Nina se retourna pour regarder Yu avec un large sourire. Derrière elle, Yu li coiffait les cheveux, ce qui la rendait plus qu’heureuse. Lena de son côté lisait toujours les documents sur les outils magiques, la tête sur les genoux de Nina.

« Yu. Namari et Russ, où sont-ils passés ? »

« Je ne sais pas pour Russ, mais Namari est probablement parti jouer avec Coro dans le jardin. »

« Hmm. Que penses-tu de Mari-chan et Russ ? Tu penses qu’ils s’entendront bien ? »

« Mais oui. Au départ, la relation entre Mari-chan et Kuro était très mauvaise tu sais. Il leur arrivait même de se battre, mais tout va mieux maintenant. »

« Ils se sont vraiment battus ? »

En entendant la question de Yu, Nina détourna le regard comme si elle venait de dire quelque chose qu’il ne fallait pas dévoiler. Lena se raidit en continuant à lire les manuels dans ses mains.

« De toute façon, Marifa ne perdra contre personne, pas même contre Russ. »

« Tu en es sûre ? »

« Oui, ne t’inquiètes pas, Mari-chan est devenue forte elle aussi. »

« Mais gagner risquerait d’être difficile. »

« … Je suis la plus forte, je gagnerai. »

« Non, tu ne gagnerais pas. »

Quelqu’un répondit à la question de Lena, et il s’agissait de Namari.

« Odono-san. »

« Namari, tu es sale, va prendre un bain. »

« Odono-san, pouvons-nous prendre un bain ensemble ? »

« D’accord, allons-y. »

« Bien, je défendrais Odono-san, même dans le bain ! »

« Dans ce cas je te laisse faire Namari. »

Après ça, Namari rejoignit Yu, et Momo qui dormait dans le casque de vol de Yu fut réveillée, avant de se rendormir à nouveau.

« … Moi aussi je n’ai pas encore pris mon bain. »

« Désolé Lena, mais tu ne peux pas y aller. Pour l’instant, c’est moi qui y vais avec Odono-san ! »

« … Tch …. Gamine. »

« Hahaha, mais Lena aussi est une enfant. »

Lena frappa Namari sur la tête avec son bâton, mais celle-ci n’essaya pas d’esquiver, et Yu ne l’arrêta pas puisqu’il ne s’agissait pas d’un coup sérieux.

« D’ailleurs, Namari, sais-tu où est allé Russ ? »

« Je sais ! »

 

« Cet endroit fera l’affaire. »

Tout à coup, les yeux de Russ brillèrent d’une étrange lueur bleue. Il prit une canne dans sa main droite et immédiatement, une barrière
dorée se forma dans un périmètre de 200 mères autour de Russ.

« C’est … une [Barrière] …. Mais pourquoi une telle portée ? »

« C’est une [Magie Sacrée] de rang 8, Sanctuaire. Il s’agit d’une magie de haut niveau permettant de protéger la vie de son utilisateur et purifiant les morts-vivants. »

« Ah bon ? »

« Impossible … comment est-ce qu’un mort-vivant peut utiliser ….. la  [Magie Sacrée] …. Et du rang 8 qui plus est ? »

Deriddo tenait quand à lui un bouclier créé à partir du bois de l’Arbre Spirituel Morugotia, et se prépara au combat.

« Vous pouvez continuer à discuter si vous voulez, de toute façon, je sortirais vainqueur de cette confrontation. »

S’exclama Marifa en utilisant sa main gauche pour tenir sa robe et l’empêcher de se soulever à cause du vent créé par la magie de Russ. Toutefois, des centaines d’insectes apparurent de son bras droit et formèrent une montagne noire.

« L’arc de Marifa-dono est rapide. »

Marifa avait lancée sa première attaque, mais celle-ci fut bloquée par la Hache de combat de Terre de Kuro.

« Haha, vous osez vous mettre en travers du chemin de mon Maître ? Les barrières servent à deux choses : se protéger, mais aussi à empêcher l’ennemi de fuir. Et bien sûr, la mienne fait partie de la deuxième catégorie. Bien, et si nous voyions qui tombe en premier ? »

 

Chapitre Précédent                                                                                                                Chapitre Suivant

Accueil

5 pensées sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 136

  • 26 juin 2016 à 16 h 04 min
    Permalink

    J’ai pas trop compris la fin du chapitre… pourquoi kuro bloque la fleche de marifa?

    Répondre
    • 26 juin 2016 à 16 h 20 min
      Permalink

      Pour régler leurs comptes. Comme il est dit plus tôt, Marifa et Kuro ne s’entendaient pas super bien avant (et apparemment ce n’est toujours pas le cas), du coup on a là une dispute entre Marifa, Kuro, Russ (et Deriddo au milieu) sur fond de règlement de compte.

      Répondre
      • 26 juin 2016 à 16 h 25 min
        Permalink

        Ah ok, c’est un reglement de compte entre les serviteur, les cailloux rouges sont la pour faire de la figuration

        Répondre
        • 27 juin 2016 à 0 h 28 min
          Permalink

          merci de la question jallé posé la meme 🙂

          Répondre
  • 27 juin 2016 à 0 h 29 min
    Permalink

    si un jour tu a le temp tu pourra faire une liste des perso ? 🙂 Merci pour les chapitres 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :