Episode 80 : Qualifications pour le Rang C

 

Son niveau de [Maîtrise de l’Epée], la force de ses Balles de Pierres, sa manipulation de la magie pour sauter en l’air, qui pouvait bien être son professeur ?

La tête d’Ann était remplie de questions.

« Yu, c’est vrai que tu ne connais même pas le donjon auquel nous nous rendons ? » Demanda Ann à Yu d’un air intéressée.

Yu ne réfléchit pas longtemps et répondit, « Et alors ? »

« Sérieusement ? Habituellement, un aventurier enquête un minimum sur l’endroit où il va chasser. »

« Et à quoi cela sert-il ? Juste en me reposant sur mes capacités, je peux dire que l’entrée du donjon se trouve à 300 mètres, sous un arbre. »

Ann devint silencieuse en entendant la réponse de Yu. Précédemment, dans la taverne Licorice, il y avait un aventurier dénommé Brit. Il avait expliqué que Yu possédait probablement de puissantes compétences, que même des aventuriers confirmés ne possédaient pas et qui ne pouvaient pas être transmises ou héritées.

« Dans ce cas, qu’en est-il des informations de donjons ? » Memetto s’approcha de Yu d’un air excitée. Ann et Memetto n’avaient pas l’habitude de s’intéresser aux autres, mais Yu avait piqué leur curiosité. De plus, étant donné qu’il était un arrière-garde, Memetto pouvaient en tirer quelques conseils et astuces.

« Informations de donjons ? »

« Nous sommes des habitués du Labyrinthe de Barurotte, dans la capitale. Je peux te donner les informations du donjon jusqu’au 25ème … non, 37ème étage. En échange, enseigne-moi les secrets derrière tes Balles de Pierre. »

Lorsque Memetto essaya de s’approcher de lui, Lena vint entre eux.

« Tu es trop près … garde tes distances. »

« Humph, je ne suis pas intéressé de toute façon. »

Memetto réalisa la situation dans laquelle elle se trouvait en reculant et s’éloignant de Yu ; Marifa baissa son arc qui pointait plus tôt dans sa direction. Nina apparut aussi derrière Yu. Suke quand à lui ne se rendait pas compte de la situation et frottait sa tête contre le pied de Yu, tandis que Coro secouait la queue en montrant son ventre.

« Nous devons aussi nous occuper de lui. »

Yu s’approcha de Joseph qui dormait toujours contre un arbre. Yu sortit son épée et l’attaqua. Même s’il dormait en ronflant, Joseph répondit avec son épée en bloqua l’attaque en approche.

« Uh, oh, quoi ? Quoi ? Que veux-tu ? »

« Qu’est-ce que tu fais ? N’es-tu pas l’examinateur pour cette quête ? »

« Je … faisais une petite sieste ? »

« Tu veux que je t’aide ? Je peux t’accorder un repos éternel. »

« Hey, c’est un type de repos différent dont tu parles ! »

Joseph était censé être le superviseur de la quête, mais il dormait sans la moindre forme de regret. Il se leva et se remit à marcher avec le reste du groupe. Seule Nina était contrariée, murmurant « J’aurais bien aimé le lui accorder ce repos éternel. ».

Le groupe se remît en marche. Exactement comme l’avait dit Yu, l’entrée se trouvait à 300 mètres sous un arbre. Celui-ci mesurait 50 mètres de haut, tandis que les autres arbres n’en faisaient que 30.

« Quel arbre gigantesque. Alors c’est ça, l’entrée du donjon ? »

Siam était impressionné par la taille de l’arbre. Ann et les autres étaient occupés à examiner les environs.

« Il n’y a pas d’erreur, c’est bien l’entrée du donjon. »

« Je me demande si nous pouvons compléter ce donjon. »

Murmura Lalit en regardant Joseph. Joseph se contenta de bâiller en se grattant le dos de la tête, et regarda autour de lui.

« Oh, tu me demandes mon opinion ? Et bien, cette quête est destinée à tester vos capacités pour voir si vous êtes qualifiés pour passer au rang C. Alors vous n’avez pas besoin de compléter le donjon. Montrez-moi juste la capacité d’un rang C. Par capacité, cela comprend la force de combat, la gérance des crises, le jugement, la survie, la concentration, l’adaptabilité et la force mentale. Alors vous n’avez pas à vous inquiéter, ce n’est que le rang C de toute façon. »

Moran et le reste sentirent un lourd fardeau se libérer de leurs épaules.

« Siamese-san, partons devant. Nous devons être promus au rang C, puis au rang B. Comme ça, tout le monde te reconnaitra à ta juste valeur. »

« S’il s’agit juste d’être reconnu comme un rang C, tu y es plus qu’apte Samese-san. »

Inu et Samoha commentèrent joyeusement aux côtés de Siam, mais celui-ci ne réagit pas.

« Siamese-san, quelque chose ne va pas ? »

Le groupe avait déjà commencé à s’avancer, mais Siam ne bougea pas, le laissant derrière avec Inu et Samoha.

« Inu, Samoha, je vais être honnête. Si vous ne m’aviez pas aidé depuis mon enfance, je n’aurais jamais pu aller si loin. »

« Que dis-tu ? Actuellement, nous ne te sommes pas si utiles que ça. »

« Oui, et même si c’était le cas, nous savons que tu peux atteindre le rang C. Même si nous ne le pourrions pas, tu y arriverais sûrement. »

Les deux essayaient de persuader Siam de continuer.

« Quelle est la différence entre un noble et un roturier ? Position ? Pouvoir financier ? Réseau ? Je pense avoir gâché beaucoup d’argent. J’ai longtemps profité de mon pouvoir financier et de mon réseau, mais je vois enfin la différence. Entre un noble et un roturier, il y a une chose appelée la fierté. Entre Yu et moi, je ne pense pas qu’il y ait une grande différence si l’on compare notre technique. Toutefois, j’ai perdu ma fierté, et je ne pense pas la retrouver au cours de cette quête. Pardonnez ma demande égoïste mais, Inu, Samoha, je veux abandonner. »

Siam se mît à genoux, mais Inu et Samoha comprenaient tout à fait sa décision. Ils hochèrent tous les deux la tête, et aidèrent Siam à se relever.

« Siamese ? »

« Ah, Joseph, c’est comme tu peux le voir. »

« Ne t’inquiètes pas, je comprends. C’est votre choix, et je le respecte. En vérité, tout le monde ici à part l’ojou-chan elfe noire à une chance de passer rang C. Alors, pouvez-vous rentrer à la guilde et demander à quelqu’un de venir ? J’aimerais qu’ils érigent une Barrière de Donjon afin d’empêcher les monstres de sortir du donjon. »

La Barrière de Donjon mentionnée par Joseph était une compétence empêchant les monstres de sortir d’un donjon. Elle agissait aussi comme un mur bloquant les monstres sortis du donjons essayant d’y retourner. Une telle barrière était nécessaire pour diminuer le nombre de monstres en liberté.

Siamese se sentit soulagé en entendant les mots de Joseph. Il avait l’air de comprendre. Puis, Siam se dirigea vers la ville.

« Où va-t-il ? »

Lalit questionna Joseph qui affichait un faux sourire.

« Ses parents lui manquent. Plus important, vous comprenez tous que ce donjon est nouveau et inconnu, n’est-ce pas ? »

« N’est-ce pas la raison de notre présence ? Nous sommes là pour résoudre cette situation, n’est-ce pas ? »

« Tout à fait, alors écoutez-moi bien. »

« Eh ? N’es-tu pas censé nous superviser ? Laisse-nous le reste. J’aimerais le finir vite, alors dépêchons-nous. »

En voyant Yu disparaitre dans l’arbre, Joseph cria, mais ne reçut comme réponse que l’écho de sa propre voix.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                   
  Chapitre Suivant

Accueil

3 pensées sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 80

  • 7 mai 2016 à 20 h 00 min
    Permalink

    Siam est vachement optimiste pour dire qu’il est au meme niveau que yu quand il s’agit de technique ^^

    Répondre
  • 29 juillet 2016 à 18 h 26 min
    Permalink

    Bon les gars on va dans un donjon ou les monstre sont mini r4 alors faite gaffe ses dangereux on ne sais pas se qui nous attend …
    Yuu-balek je veux rentrer chez moi
    Que dire XD ses un enfant spéciale ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :