Chapitre 19 : Le Village Irz (2)

 

Après quelques minutes de marche, nous vîmes une palissade de 2 mètres de haut s’étendant devant nous. Elle recouvrait le village tout entier de la même façon que la ville portuaire, à la différence qu’ici, les arbres, la palissade et les maisons étaient relativement petits.

Toutefois, tous les bâtiments ne se trouvaient pas à l’intérieur du périmètre, incluant la maison du gobelin Wats que nous avions rencontré plus tôt. De l’autre côté de cette palissade se situait probablement le centre du village.

Selon Lily, il n’y avait au départ aucune maison à l’extérieur de la palissade, mais avec le temps, la population avait augmentée, de même que la surface du village, résultant donc en la nécessité de fabriquer une nouvelle palissade. Toutefois, la construction de la dite palissade n’était pas encore terminée.

« Et voici la porte principale. »

« Yup. »

Un portail en bois se tenait grand ouvert devant nous, dans la continuité de la route. Juste à côté, un individu montait la garde, il était grand et tenait dans ses mains une lance.

« Oya~, n’est-ce pas Lily-san ? »

Le garde portait le même équipement, c’est-à-dire une armure légère et une longue lance, que le garde de la ville portuaire. Il avait une tête de lézard scinque et était un homme, tandis que son corps tout entier était recouvert d’écailles bleu clair.

Etait-il l’un de ces fameux ‘Hommes-lézards’ ?

« Bonjour ! »

Apparemment, il connaissait Lily, et les deux se saluèrent.

« C’est la première fois que je vois Lily-san accompagnée de quelqu’un. »

« Bonjour, heureux de vous rencontrer, je suis Kurono, le magicien noir. »

Posséder ici un nom de famille était apparemment rare, je décidai donc d’ajouter ‘magicien noir’ à mon prénom.

« De même, je suis Glintotz, juste un humble garde. Mais un magicien… Lily-san a vraiment des connaissances peu communes. »

« J’ai rencontré Lily-san récemment, mais nous sommes rapidement devenus amis. »

« Ehehe~ »

Lily, assise sur mes épaules, se mit à rougir. La voir ainsi à bout portant était plutôt dangereux.

« Si tu es ami avec Lily-san, une fée, cela veut dire que tu n’es pas une mauvaise personne. Tu veux rentrer n’est-ce pas ? Vas-y dans ce cas. »

« Vous êtes sûr ? Vous nous laissez passer un peu trop facilement… »

« Si tu as ami avec une fée, il s’agit d’une preuve que tu es une bonne personne. Les fées ne s’attachent jamais émotionnellement aux individus de mauvaise nature ou personnalité. Comme tu le sais, les fées peuvent lire les esprits. »

« Qu-, Lily, tu peux lire les esprits ? »

« ? »

Lily n’eut pas l’air de comprendre ce que je voulais dire.

« Lily, essaye de deviner à quoi je pense. »

« Yup. »

[‘Dans mon ancien monde, j’étais un membre du club de littérature et j’adorais écrire, surtout des light novels.’]

« Nh~, je ne comprends pas. »

« …..Je vois. »

Apparemment, elle ne pouvait pas reconnaitre tous les mots dans mon esprit. Non, peut-être qu’elle ne savait tout simplement pas lire dans mes pensées.

« Ahahaha, vous avez l’air de bien vous entendre tous les deux. Allez, pas besoin de rester plantés là, entrez. »

« Merci beaucoup. »

Ainsi, nous atteignîmes l’intérieur du village Irz.

Dès notre entrée, je compris que le village Irz était un village bien plus petit et paisible que la ville portuaire. Sur la place, au centre du village, de nombreuses personnes étaient réunies et mangeaient.

Comme l’avait annoncé Wats, de nombreuses races vivaient ici. Rien qu’en balayant la place du regard, je pouvais voir des humains, des hommes-lézards, des gobelins, des elfes aux longues oreilles, des nains à la large barbe et des thérianthropes chats et chiens.

Jusqu’à maintenant, je considérais comme un monstre ennemi tout ce qui n’avait pas forme humaine, mais en voyant une telle scène, je comprenais que les différences physiques ne voulaient rien dire.

D’ailleurs, ‘elfes’ et ‘nains’ étaient selon Lily les noms officiels des races, mais les noms que j’entendais étaient automatiquement traduits grâce à mon remodèlement, ainsi, leur véritable prononciation était sûrement différente ; mais je n’avais pas à m’en inquiéter, étant donné qu’on me comprenait quand je parlais.

« Bien, où est la maison du chef du village… ? »

« Par ici ! »

J’avais décidé depuis le début d’aller saluer le chef de village à mon arrivée ici.

Selon Lily, il n’était pas rare que les étrangers arrivant pour la première fois au village viennent saluer le chef. Ainsi, même un magicien suspicieux comme moi pouvait le rencontrer sans avoir pris rendez-vous auparavant. Si nous étions au Japon, je n’aurais jamais pu rencontrer ainsi un chef du gouvernement, mais rencontrer ainsi un chef de village me donnait l’impression d’être dans un RPG. Non, il s’agissait plus d’une rencontre avec un maire. Mais comme on pourrait s’y attendre, rencontrer le roi de ce pays ne devrais pas être si facile, au moins aussi difficile que rencontrer le Premier Ministre du Japon.

Je comptais demander au chef du village de nombreuses choses sur ce monde. Il serait difficile à la petite Lily de me donner une explication détaillée de ce monde, alors je ne pouvais que m’en remettre aux adultes, et ici, le chef du village avait probablement des informations importantes à me révéler.

Mais je préférerais éviter de passer pour une personne trop louche….

« Pas besoin de m’inquiéter huh ? »

Décidant de prendre le risque, j’arrivai devant la maison du chef.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :