Aujourd’hui on vous propose une petite interview du groupe de punk PUP. Si vous ne connaissez pas vraiment, il faut remonter en 2013 lorsque le groupe de punk venant tout droit de Toronto au Canada, sort son album éponyme PUP. Acclamé par la critique, le groupe enregistre leur second album  » The Dream Is Over » en 2016 et se prépare à sortir leur troisième album « Morbid Stuff » le 5 Avril 2019, dont les titres Scorpion Hill, Kids, Free At Last et Sibling Rivalry sont déjà disponibles.

 

De gauche a droite: Nestor Chumak, Zack Mykula, Stefan Babcock, Steve Sladkows

Sibling Rivalry commence sur les chapeaux de roues. On rencontre un son un peu plus vieux qui nous rappelle le bon vieux temps. Comment pouvez-vous expliquer cela?
  • C’est probablement parce qu’on a vieilli ! On est devenu beaucoup plus mature sur cet album et on pense que cette maturité n’aurait jamais pu être acquise si nous n’avions pas écrit nos anciens titres.

D’ailleurs vous avez un son assez agressif, très “garage sale” et j’aimerais savoir (Steve et Stefan), par curiosité, parmi tout ce que vous avez dans votre équipement qu’est ce qui donne le plus ce son caractéristique « PUP » ?
  • Sûrement l’association de nos overdrives et nos amplis.
    Steve: J’utilise comme overdrive la Klon KTR, la fuzz Big Mud Fuzz de chez Tym Guitars, et comme ampli sois le Dr. Z EZG-50 sois le Dr. ZZ-Wreck.
    Stefan: Moi j’utilise la double overdrive Sunset Dual de chez Strymon, et la pédale de distortion Proco”Rat” associé à un ampli Dr. Z Maz 18.

 

Quand on entend vos chansons on ressent ce côté direct, cette sorte d’urgence puissante venant des tripes. Est-ce que pour vous le groupe se doit d’aller dans une certaine direction artistiquement parlant? Quand vous jammer/créer, est-ce que vous vous dites “Oh il faut absolument une chanson qui puisse être labellisée PUP, une chanson qui a notre griffe à nous” ou alors vous vous laissez guider par peu importe ce dont vous avez envie sur le moment?
  • C’est un mix des deux. On a tendance à suivre notre instinct musical pour pouvoir être sûr de construire des chansons donnant cette impression. On veut créer des mélodies et des rythmes à la fois hâtif, directs et les plus puissants possible mais on ne s’impose pas non plus de règles dans l’écriture ou la création de chansons. Une chose est sûre, peu importe la chanson ou l’album, on sait qu’au fond ça sonnera toujours comme : nous quatre; dans une pièce; ensemble; en train de jouer. On considère cela comme une manière assez libre de composer artistiquement parlant.

 

Est-ce qu’il y a un événement en particulier (avant ou pendant) l’écriture de ce nouvel album qui vous a marqué? Qui vous a donné de la matière pour écrire et qui vous a donc poussé à l’enregistrer?
  • Bien évidemment on a eu nos périodes difficiles tout au long de notre carrière et c’est aussi le cas pour cet album. C’est quelque chose qui demande de l’effort, et qui demande de puiser au fond de sa propre négativité afin de pouvoir la transformer en quelque chose de positif, allant au-delà de ça. De plus, c’est surtout quelque chose qui nous a rendus plus forts et plus soudés. Maintenant, si l’un d’entre nous a des problèmes personnels, il sait qu’il peut compter sur ses trois meilleurs amis pour le réconforter, lui apporter du soutien et de l’amour.

 

 

Vu que vous dites être en tournée jusqu’à la fin des temps, qu’est-ce que la musique live représente pour vous? Si quelqu’un vient à l’un de vos concerts demain, que voulez-vous qu’il reparte avec ?
  • On veut que les personnes qui viennent à nos concerts aient vécu, eux aussi, ce sentiment de catharsis. Qu’ils en ressortent transpirants, exténués, et souriants tout comme nous. Pour nous c’est très important que n’importe qui, peu importe son origine, vive un bon moment dans un bon environnement, sans aucun soucis et de la manière dont il l’entend; surtout qu’il participe à créer cette atmosphère chaleureuse que l’on retrouve à un concert de PUP. Au final, on espère qu’ils puissent emporter cette expérience avec eux dans la vie de tous les jours, et puissent en tirer le meilleur pour pouvoir le faire partager aux autres. Vous savez, en ce moment on en a besoin de cet esprit de partage et d’amour !

 

Le groupe passera par le Petit Bain ce 14 Avril. Si malheureusement vous n’avez pas vos places, vous pouvez toujours vous consoler en écoutant le groupe ici car le concert est déjà complet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :