Episode 5 : Posséder ou déposséder

 

« Et qu’est-ce que tu penses de ça ? Il est bon mon poing ? »

Hage riait tout en donnant un nouveau coup de poing dans mon ventre.

« Ugh … »

J’étais roulé en boule, tenant mon ventre. Hage enchaina avec un coup de pied. J’utilisais Renforcement Corporel afin de réduire la douleur et les dommages. Apparemment il ne l’avait même pas remarqué.

Dans ce monde, il existait des personnes comme lui. Ceux qui utilisaient le peu de pouvoirs qu’ils détenaient pour martyriser les plus faibles. Et pourquoi est-ce que j’arrivais à garder mon calme malgré ça ? A cause de la dette de mon beau-père, j’avais l’habitude de me faire abuser par les collecteurs de dettes. La violence, elle était devenue ma seule amie. J’avais maintenant l’habitude d’être torturé. Même dans cet autre monde j’étais coincé dans une telle position.

Je ne pouvais pas résister. Je n’avais pas d’arme, et la différence de force était bien trop importante. Il m’attrapa par le col et chuchota dans mon oreille.

« Sais-tu pourquoi je fais ça ? »

« Pourquoi ? » Honnêtement, je n’en connaissais pas la raison.

« Tu sais, on t’as laissé récolter quelques herbes, mais est-ce que tu serais pas en train de mal interpréter notre générosité ? » 

A cet instant, les autres membres de son groupe joignirent la discussion.

« Ne te méprends pas. Nous ne t’avons jamais considéré comme l’un des nôtres. »

« Tes cheveux noirs, les villageois pensent qu’il s’agit d’un mauvais présage. Et tes yeux noirs, ils me foutent en rogne. »

« Tu penses pouvoir continuer à vivre ici. »

« Et Stella ? On ne veut pas que quelque chose lui arrive à cause de toi. »

Même le gros Ojisan hochait la tête.

Est-ce que c’est vraiment comme ça que les villageois me voient ?

Etranger … Mauvais présage …. Indésirable ….

« Est-ce qu’on doit te faire dégager avec la vieille ? » Continua Hage.

« Si tu ne veux pas que ça arrive, continue à récolter des herbes et laisse-les aux villages chaque jour. Et bien sûr, pas besoin d’attendre une récompense. »

Qu’est-ce que c’est ? D’abord il me menace, puis il me demande de travailler gratuitement ? Il peut me prendre mon argent ….. Mais pas me retirer Grand-mère Stella …. Elle est la seule personne que j’aie, elle me traite même comme son propre enfant.

Est-ce que les villageois essayent de tout me prendre ?

Non ! Je déteste être dépossédé. Je ne veux plus jamais ressentir ça ! Je déteste ça ! Je déteste ça !

Tout à coup une douleur perçante envahit ma tête. La douleur me rendait fou.

Je pouvais le voir, dans les yeux d’Hage.

Ils étaient les mêmes yeux que ceux des collecteurs de dettes.

Ces yeux qui tentaient de me déposséder.

Hage continua à me tabasser.

Vais-je redevenir une personne dépossédée ? Non ! Plus jamais.

Je le veux, je veux qu’il le ressente, pas moi.

Je veux qu’il ressente le sentiment d’être privé de quelque chose.

Ma tête me faisait mal, et je décidai de regarder le statut de Hage.

 

Fenêtre de Statut

Nom :

Hage Potcho

Race :

Humain

Job :

Guerrier

Niveau :

10

PV :

96

PM :

16

Force :

46

Agilité :

12

Vitalité :

51

Intelligence :

7

Magie :

8

Chance :

6

 

Compétences Passives :

Force Physique Augmentée :

Niveau 1

 

Compétences Actives :

Coup d’Epée :

Niveau 1

Renforcement Corporel :

Niveau 1

 

Compétences Spéciales :

Aucune

 

Une seconde, sa compétence de Maniement de l’Epée a disparue ….

J’essayai de regarder mon propre statut.

 

Fenêtre de Statut

Nom :

Yu Sato

Race :

Humain

Job :

Aucun

Niveau :

1

PV :

1/11

PM :

3/8

Force :

3

Agilité :

4

Vitalité :

5

Intelligence :

22

Magie :

2

Chance :

1

 

Compétences Passives :

Maîtrise de l’Epée (Nouvelle Compétence) :

Niveau 1

 

Compétences Actives :

Renforcement Corporel :

Niveau 1

 

Compétences Spéciales :

Vision Magique du Monde Inconnu :

Niveau 2

Privateur (Nouvelle Compétence) :

Niveau 1

 

Qu’est-ce que ……..

Huk …….

« HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA …. »

Je ne ressentais plus la douleur de mon corps.

« Qu’est-ce qu’il …. Il est flippant ! Est-ce qu’on l’a trop frappé et qu’il est devenu fou ? Humph, ça ne m’intéresse même plus. »

Hage arrêta de me frapper et partit avec son groupe.

Je gisais sur le sol, tremblant. Pas parce que j’avais mal, mais parce que j’étais excité. De personne privée, suis-je enfin devenu le privateur ?

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :