Une révolution dans notre manière de jouer ?

Durant la Paris Games Week j’ai eu la chance de tester le jeu Moto Racer 4 sur PS4 avec le casque de réalité virtuelle PS VR. L’occasion était trop belle et je me suis glissé dans la peau d’un pilote de mot- cross afin de me faire une idée sur le jeu ainsi que sur l’immersion proposée et le résultat est convaincant mais en demi-teinte.

La VR et La Playstation VR

La réalité virtuelle semble belle et bien s’implanter dans notre quotidien « gaming » alors autant se montrer curieux.

En tant que joueur PC j’étais plutôt réticent à me laisser embarquer sur un jeu PS4, et puis force est de reconnaître que la PS VR à un argument de taille : le prix.

Quand sur PC il vous faudra débourser à partir de 300 euros pour investir dans une carte graphique compatible Réalité Virtuelle, il vous faudra ajouter un casque VR, commençant à partir de quasiment 700 euros (949 pour l’HTC Vive), la facture s’annonce salée.

 

Alors que la PS VR est vendu 399 euros (auxquels vous devrez ajouter quelques accessoires, comme la caméra VR mais le prix reste en de-ça). Le périphérique de Sony a t-il de réels arguments? Voici mes impressions.

 

Les premières impressions

La prise en main

Playstation VR PGW

La première impression est tout à fait positive, le casque s’ajuste parfaitement à ma tête en quelques secondes et tient en place, malgré mes mouvements brusques, seul le câble peut-être gênant, dommage que ce ne soit pas sans fil comme la manette Sony.

Le jeu

Playstation VR PGW

Le jeu Moto Racer 4 (ou MR4) développé par par Artefacts Studio et édité par Microïds est un jeu de course moto en arcade assez plaisant à jouer mais dont les graphismes ne révolutionneront pas le genre. La démo sur le stand Microids proposait une course simple contre des IA, le tout se déroulait sur un parcours cross, ponctué de sauts et de quelques raccourcis bien cachés ! Je n’ai fini que 4e faute à un excès de zèle de ma part en tentant un backflip sur le saut final.

 

Le rendu VR

Playstation VR PGW

À ma grande surprise, le jeu est parfaitement fluide pour l’œil dans le casque (ce n’est pas le cas sur l’écran TV qui retransmet votre course). La course commence directement et la VR répond immédiatement aux mouvements de tête.

Vous souhaitez regarder derrière vous pour vérifier votre avance, vous pouvez d’un coup de tête, mais gare au torticolis !

La course se transforme alors en un défi intérieur entre le plaisir de balader mon regard dans le paysage du jeu et la course, mais une fois fixé sur on souhait de victoire la VR nous immerge totalement dans la course. Sauts, bosses, virages, concurrent, la VR chamboule la perception du jeu mais s’en sort bien, la camera ne pas nullement désorienté au sol, et était bien maîtrisée pour ne pas donner mal au cœur. Seules les phases de saut sont plus troublantes avec un temps d’adaptation aux phases de saut et figures permises par le jeu, nos repères étant littéralement dans le vide.

Verdict

Pour un premier test, ce fut une bonne claque immersive, et qui me réjouit face aux possibilités offertes par un tel dispositif dans les jeux.

Mais rapidement une question m’est venue à l’esprit. La console n’est faite exclusivement pour des jeux d’arcade, mais à aussi l’énorme avantage vis-à-vis du PC de permettre de jouer tous ensemble entre amis, que devient alors la PS VR dans cette optique? La télévision permet bien de suivre la partie de son ami, mais la console a généralement du mal à rendre les mouvements de caméras fluides à l’écran et offrira de magnifiques ralentissements ( ce qui n’arrive pas avec le casque qui est géré à part ).

Si dans l’ensemble je suis très satisfait de mon expérience, je suis déçu de constater que la Réalité Virtuelle sur console ramène cette dernière au jeu sur Ordinateur isolant le joueur (d’un point de vue physique).

En tout cas si l’offre de jeu suit cette nouvelle technologie, la PS VR changera votre manière de jouer et marquera surement un tournant dans nos habitudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :