– Diviser pour mieux régner –

Comme vous avez pu le constater depuis déjà deux semaines, les survivants se sont divisés en plusieurs groupes. Cette semaine l’épisode va nous placer dans le groupe d’Abraham, Glenn etc. qui, on le rappelle, sont partis en bus sans attendre le retour de Daryl et Carol. Ceux-ci étaient partis de l’église lors de l’épisode 3, afin d’amener Eugène le scientifique à Washington, dans l’espoir de sauver l’humanité.

bus

– Abraham, un personnage encore inconnu, fort physiquement, mais troublé psychologiquement –

Dans cet épisode, on voit principalement l’histoire sous l’œil d’Abraham Ford, le rouquin baraqué de l’histoire. Durant tout l’épisode, nous serons contraints de vivre les visions de l’homme perturbé. Il s’agit à chaque fois ou presque [spoiler mode= »inline »] d’une femme et de deux enfants, très certainement les siens, qui paraissent effrayés par la situation, et même par leur mari/père qui n’hésite pas à aller tuer des rôdeurs pour les protéger [/spoiler]. Ces visions sont très troublantes, tant pour nous que pour Abraham. Il aura alors une vision à l’ending de l’épisode, qui sera un peu différente.

– Une petite pause dans ce périple –

[spoiler mode= »inline »]Après un bus qui va prendre feu et une invasion de zombies dans leur repère pour la nuit (qu’Eugène repoussera astucieusement)[/spoiler], on voit une longue discussion entre Glenn et Abraham, qui montre le soutien que chacun des membres a porté à Abraham, qui souffre psychologiquement de la situation qu’il vit durant cet épisode.

Il est aussi à noter que pour la première fois dans The Walking Dead, on peut entendre et (entre)voir une scène à caractère sexuel entre Abraham et Rosita, ce qui n’étais jamais arrivé aussi explicitement (il y avait eu Glenn et Maggie à la prison mais cela n’était rien).

On peut aussi voir qu’ils se trouvent dans une bibliothèque, mais que tout l’équipage n’hésite pas à déchirer des pages des livres afin de nourrir le feu qui les éclaire et les réchauffe. Ceci montre bien que dans l’apocalypse, il n’y a plus de place pour la culture, la littérature etc., qu’il ne reste de place qu’aux instincts primaires : rapports sexuels pour se distraire et oublier la noirceur du monde les entourant, trouver tout et n’importe quoi afin d’avoir un peu de chaleur, quitte à brûler des recueils et ouvrages littéraires précieux avant l’apocalypse, mais ayant perdu toute valeur depuis la venue de tous ces zombies.

– Eugène, le sauveur ? –

Après avoir avoué à Tara qu’ [spoiler mode= »inline »]il avait saboté le bus afin d’être ralenti dans leur périple[/spoiler], notre cher scientifique va faire à tout le groupe un aveu encore différent. Tandis qu’ils se retrouvent face à un problème de taille ([spoiler mode= »inline »] des milliers de zombies face à eux [/spoiler]) et qu’Abraham insiste pour continuer le voyage et sauver l’humanité, Eugène [spoiler mode= »inline »]leur avoue (enfin !) qu’il n’est pas celui qu’il prétend être. En effet, Eugène n’est PAS un scientifique ![/spoiler] Ceci était assez probable dans un sens ; pourquoi aurait-il su [spoiler mode= »inline »]comment régler ce problème d’ordre mondial que sont les zombies ?[/spoiler][spoiler mode= »inline »]Celui-ci avait menti depuis le début sur ce point, depuis sa rencontre avec Abraham, redonnant cependant une raison de vivre à ce dernier.[/spoiler] Dans la dernière vision d’Abraham, après avoir tabassé Eugène pour ses mensonges, on le voit au bord du suicide, pistolet dans la bouche. Toutefois, il va finalement voir Eugène et le sauve d’un groupe de rôdeurs. C’est alors qu’Eugène va lui dire qu’il est le « sauveur de l’Univers » ; Abraham a donc trouvé une nouvelle raison de vivre. Plus question de suicide ; il se doit d’escorter le grand sauveur des États-Unis jusqu’à son point d’arrivée à Washington, et ainsi sauver le monde à ses côtés !

+

  • La découverte des personnalités des nouveaux personnages comme Abraham, Eugene…
  • L’annonce d’Eugene, très (très) prévisible

Conclusion

En conclusion, l’épisode nous en apprend plus sur les personnalités des personnages qui nous étaient encore inconnus (Abraham, Eugene, Rosita, Tara), sans pour autant relancer un rythme soutenu, qui sera sûrement présent lors de l’épisode suivant au vu de l’ending de celui-ci. L’aveu d’Eugène me paraissait assez évident depuis le début, et on a hâte de voir comment va réagir son groupe à cela, ainsi que les autres si jamais ils se retrouvent tous dans les épisodes à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :