On prend les mêmes et on recommence ! Je n’avais jamais eu l’occasion de posséder le jeu culte d’Antoine Bauza, 7 Wonders… Cette nouvelle édition était l’occasion rêvée pour craquer ! Alors, différences majeures ou simple réédition ?

  • 7 Merveilles pour Briller Dans 7 Wonders, tous les joueurs jouent les uns contre les autres, et de multiples façons de gagner existent. Exploiter vos ressources, découvrez de nouvelles technologies, construisez une armée… Tous les moyens sont bons pour emmener faire prospérer votre cité antique et vous emmener jusqu’à la victoire !
  • L’Âge de pierre est révolu ! Le jeu  a bénéficié d’un sacré lifting (on en reparle juste après) mais les règles restent : le jeu se joue en trois « âges » (trois paquets de cartes distincts) aucours duquel chaque joueur va piocher une carte par tour… Une fois les cartes d’un âge épuisé, on passe au suivant. A chaque âge, les cartes sont de plus en plus fortes et intenses et permettent de retourner une partie en un rien de temps, il va donc falloir être malin et redoubler de vigilance pour s’assurer la victoire !
  • Les + de la Nouvelle Edition Dans cette nouvelle édition de 7 Wonders, il est principalement question d’une refonte graphique plus qu’une refonte de la recette qui a fait son succès ! Le jeu dans son entièreté a été modernisé et il est plus flamboyant que jamais, avec quelques améliorations graphiques qui améliorent aussi l’expérience de jeu ! Ainsi, les règles du jeu ont été ré-écrites pour une meilleure compréhension du jeu et les cartes sont devenues plus ergonomiques et plus lisible qu’auparavant. Les merveilles de ce monde ont également été modifiées : elles sont encore plus grandes qu’auparavant, ce qui rend encore plus agréable la lecture des différentes conditions de victoires sur celle-ci, et surtout, les faces A et B ont été remplacées par des côtés « jour/nuit », ce qui est plutôt sympathique et justifie les règles différentes plutôt que d’avoir deux fois le même visuel de chaque côté auparavant… Bref, il s’agit de pleins de mini-détails qui ont été améliorés pour rendre l’expérience toujours plus agréable !

  • :/ Il est bien difficile de trouver un point négatif à 7 Wonders puisqu’il s’agit d’un jeu cultissime et plus que récompensé… et c’est pour dire, il n’a pas volé son statut ! Jouer à 7 Wonders demande beaucoup de réflexion, un peu de chance et énormément de stratégie pour faire plier les villes adverses et faire prospérer la sienne. On pourrait noter que le jeu n’est pas accessible aux plus jeunes par sa complexité, mais il n’en est en réalité pas grand chose puisque le jeu ne se destine pas particulièrement à ce public !
  • 7 Wonders Trio Pas vraiment un point négatif, mais 7 Wonders se joue à partir de 3 joueurs, c’est donc râpé pour jouer en couple sur cette Nouvelle Edition… Pas d’inquiétudes puisqu’une version deux joueurs, 7 Wonders Duel est sorti après le jeu original… Spoiler alert : certains puristes iraient même jusqu’à dire que la version duo est encore plus efficace que l’original !
  • 7 but 1 – Un reproche qui est un peu dommage sur le jeu est qu’il se joue finalement assez « seul ». On peut agir sur la partie en piochant la carte qu’un adversaire aurait souhaité utilisé lors de la phase où tout le monde pioche dans le même paquet de cartes de l’Âge, mais cela s’arrête là. Les autres interactions entre les joueurs sont finalement assez limitées. Cela n’empêche pas au jeu d’être fun, mais j’aurai adoré pouvoir attaquer une ville adverse directement ou bien encore d’autres actions faisant intervenir d’autres joueurs !

On  reprend le meilleur des jeux de plateaux, on lui fait faire son petit lifting après 10 ans de bons et loyaux service, on y remet le jeu anthologique qui a  fait sa réputation dans la boîte, et on recommence ! Comment décrire autrement 7 Wonders que par le must-have qu’il est dans toutes bonnes ludothèques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :