Yakuza : Kiwami

Sega. Dispo dès demain, le 29 août 2017! 

Yakuza, ce joli mot faisant directement référence à la mafia japonaise rodant vers Kabukicho est aussi une licence phare de la scène vidéoludique japonaise. Pas n’importe quelle licence d’ailleurs, à tel point qu’elle a eu le droit à un superbe remaster sur PS4 aujourd’hui ! C’est l’heure du Test 4O3Quatre points positifs, et trois points négatifs sur le jeu !

Plus + tableau

  • Un Tokyo plus vrai que nature ! – Yakuza : Kiwami est une sorte d’open-world (pas si open que ça car souvent assez directif, surtout au début où la plupart des rues se ferment et s’ouvrent pour vous guider) dans le quartier fictif Kamurocho de Tokyo dans lequel vous devrez incarner l’emblématique Kazuma Kiryu. 
Les cinématiques sont quand même à couper le souffle !
  • De nombreuses nouveautés – Même s’il s’agit un reboot, le jeu profite de 30 minutes supplémentaires de cinématiques (le jeu est très scénarisé et comporte de nombreuses cinématiques, vous passerez beaucoup de temps à suivre l’histoire qui est bien évidemment le point central du jeu.
  • Un scénario toujours passionnant – Le principal atout de la série Yakuza c’est évidemment son scénario et son immersion plus vraie que nature. Renforcée par le premier point décrit plus haut et des personnages haut en couleurs et tous avec leurs caractères bien tranchant.
  • STREET FIGHTER ! – Des combats de rues toujours au top. Vous pouvez alterner entre 4 modes de combats : Dragon (le plus stylisé), Brawler (Classique), Rush (coups faibles mais rapides) et Beast (coups forts mais lents). Chaque mode apporte sa touche de gameplay et est efficace selon les ennemis  rencontrés. 

Moins -

  • VOSTEN – Et oui, le gros point noir, comme pour Yakuza 0, c’est qu’il n’y a pas de VF, ni même de sous-titres en français, ce qui est vraiment dommage pour une sortie en France, et qui plus est en boîte ! Le plus drôle dans l’histoire, c’est que la version PS2 avait des sous-titres français si l’on en croit ce que l’on voit sur le net (je n’ai jamais joué à la première version)… Un choix du coup assez peu compréhensible si les sous-titres existaient déjà… Un patch à venir, peut être? 
  • Techniquement perfectible – Il s’agit d’un reboot, donc le jeu a été bien réadapté mais on voit évidemment pas les graphismes d’un récent Uncharted ou autre jeu du genre.
    Ouais, on va au bowling !
  • Mode deux joueurs dispensable – Même si les trois mini-jeux deux joueurs tiennent la route, que ce soit le bowling, les fléchettes ou le billard, on est clairement pas là pour jouer à ça quand on joue à Yakuza Kiwami tout de même et il y a des jeux multijoueurs bien plus intéressant que cela !

 

Le jeu est un remake assez incroyable, les cinématiques sont très jolies, l’histoire intéressante et l’univers est persistant. Le quartier dans Tokyo est assez magnifique… Que vous ayez fait le jeu autrefois ou que nous le n’ayez encore jamais fait, il y a de fortes chances que ce Kiwami vous plaira ! D’autant plus que si vous ne l’avez  jamais fait, il n’y a plus aucune raison de passer à côté aujourd’hui. Médaille d’or !

 

D’ailleurs, je vous laisse dès aujourd’hui pour une durée de deux semaines puisque je voulais vérifier si le quartier de Kamurocho n’existait vraiment pas dans un coin… Il ressemble en revanche pas mal à Kabukicho, l’équivalent de notre Pigalle parisien assez animé et coloré le soir ! Normalement à l’heure où ce test est disponible, je devrais tout juste poser mes bagages à Tokyo ! Sayonara et à dans 2 semaines !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :