wtc

What The Covers #4 : Omen Edition

Cette fois-ci, je vais vous parler d’une chanson notable d’un groupe lui aussi tout à fait notable. Je parle bien entendu de The Prodigy, le célèbre groupe electro/jungle/drum’n’bass/hardtrance… Vous appellerez leur style comme vous voudrez, je préfère ne pas les définir tellement leur musique est atypique. On a pu entendre certains de leurs titres sur des films plus ou moins réussis (on notera par exemple leur présence sur la BO de l’excellent Kick-Ass), mais aujourd’hui je vais vous parler de la chanson la plus emblématique de leur dernier album « Invaders Must Die », qui commence à avoir de la bouteille puisqu’il est sorti en 2009. Je parle évidemment du titre « Omen ».

#1 Version Electro-Metal : Crossfaith !

Bon, j’avoue, j’ai voulu faire cet article uniquement pour vous présenter mon groupe préféré. Crossfaith, c’est le phénomène dans le genre de cette décennie sans aucune hésitation. Étoile montante de la scène metal, Crossfaith est encore un groupe tout jeune, qui n’a que 8 ans, mais qui a déjà 3 albums et 2 EP à son compteur et un style bien à lui : du metalcore/dubstep/electro !

En dehors du Japon – pays d’origine du groupe – celui-ci fut bien souvent programmé en première partie d’autres groupes dont la réputation n’est plus à faire… Je vais parler ici du cas français… À deux reprises, le groupe fut invité au Damage Festival en tant que groupe de soutien en début d’après midi, et en première partie du groupe Skindred. Dans tous les live reports que vous trouverez sur la toile, il va sans dire que le groupe a littéralement volé la vedette à tous les groupes qui lui ont succédé, et tout le monde ne se souvenait que d’eux.

Pour les avoir vus à Éragny en juin dernier, je peux vous dire qu’après être passé par la case live avec ce groupe, vous ne pouvez qu’adhérer, pour peu que vous ne soyez pas réticent au fait de mélanger electro hardcore et metal bien gueulard !Cette reprise leur a permis au départ de bien se faire connaître par un clip réalisé sans fausse note et une musique reprise impeccablement. Les samples de la chanson originale y sont, avec l’ajout des instruments live du rock et le scream de Ken, chanteur de Crossfaith. Vraiment rien à redire sur cette version, tout aussi bien que l’originale.

#2 Version Drum N Bass : The Problem Child

Le DJ THE PROBLEM CHILD a aussi voulu se frotter au titre du trio en le reprenant durant ses live sessions. Quand je disais drum’n’bass pour Prodigy, je mentais un petit peu, car ici on a de la DnB, de la vraie, et vous allez tout de suite sentir la différence au niveau du BPM (Battement Par Minute) : ça bouge dans tous les sens, et les gens en live avaient l’air de bien faire la fête aussi ! On n’a qu’une envie ; sauter dans la foule et bouger au rythme effréné de ce titre plein d’entrain !

#3 Version Electro : Mt Eden

Probablement la reprise la plus connue de ce titre, pas moins de 8 MILLIONS de vues sur YouTube pour ce titre. À l’inverse de la version de The Problem Child, le BPM est bien plus bas (vous commencez à cerner le principe pour ceux qui ne connaissaient pas le terme ?), on a un tempo bien plus lent, quelques samples ajoutés par-dessus la chanson originale. Clairement, ce n’est pas mon remix favori malgré son grand nombre de vues, mais il fait très largement le boulot et change de la version originale. Il est à ajouter à votre playlist si vous êtes un fan de The Prodigy à l’origine !

#4 Version LIVE BAND : Caramba Cover

Vous avez déjà rêvé d’écouter un titre complètement electro à la flûte traversière, accordéon, violon et contrebasse ? Non ? Cette version devrait vite vous faire changer d’avis !

Cette reprise-ci nous vient d’ailleurs, très probablement. Je noterai le clip très appréciable en noir et blanc, qui donne du cachet à leur vidéo et un côté très pro à leur réalisation. C’est fort dommage qu’ils n’aient que si peu d’abonnés et de vues sur YouTube, car ils ont vraiment fait ici un travail digne du nom de chef d’œuvre. Cela me rappelle un petit peu les concerts symphoniques de jeux vidéos ou de BO de films : le principe est similaire, et la qualité est au rendez-vous !

#5 Version Vodka ! : MessA

Les polonais aussi mettent la main à la pâte, et c’est le petit groupe rock’n’core MessA qui s’y frotte ! Leur version est bien plus « électrique » à la guitare que celle de Crossfaith, puisqu’ici les samples electro sont remplacés entièrement par une guitare saturée qui va jouer TOUTE la mélodie. Cette version vous présente également le groupe MessA en live, montrant les capacités vocales de leur leader, Krystian Siemaszko qui part aussi bien dans des aigus nickels que dans un scream. Leur genre est proche du metal à cause des screams frénétiques de Siemaszko mais le groupe se qualifie de rock’n’core – soit du rock hardcore mais pas non plus du metal. La plupart du temps, la chanson est chantée d’une voix pop rock puissante mais claire.

WTC ?! #4 c’est fini… Mais on revient bientôt avec un nouvel épisode, qui s’annonce encore une fois rock&roll !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :