Une bataille de lombrics rêvant de conquérir le monde. Pour 2 à 4 joueurs, à partir de 6 ans, pour une durée entre 10 et 20 minutes en fonction de votre réactivité. En effet, Wormlord est un jeu de dextérité et de rapidité.

Le matériel

52 tuiles, des bordures et éléments de connexion pour former le plateau. L’opération avant chaque partie peut paraître un peu longue mais c’est ce qu’il faut pour avoir un plateau modulable de bonne qualité qui ne bougera pas avec des marmots un chouille agités. Les lombrics sont représentés par des cordes ressemblant à des lacets faciles à manipuler.

L’illustration sur la boite est très réussie. Elle représente bien des vers de terre combattants prêts à tout pour conquérir leur territoire. Ce trompe l’œil de lombrics qui sort de la boite est original et attrayant.

La règle vous propose 3 configurations de plateau par nombre de joueurs, ce qui permet de varier le plaisir et rendre le jeu moins rébarbatif. Attention aux plus jeunes, qui seront perturbés par ce changement de plateau en leur faisant perdre leur repère des cases objectifs.

plateau

Le jeu

Dans Wormlord, on joue en simultané. L’objectif consiste à conquérir des cases en prenant un lombric, en lui faisant un nœud pas trop serré et en le posant sur une case adjacente à votre tuile de base ou à une des cases que vous avez déjà acquises. Vous gagnez si vous réussissez à posséder trois cases objectif.

Vous pouvez coloniser une case déjà occupée par un lombric adverse. Dans ce cas, posez votre lombric noué et prenez le lombric adverse, dénouez-le, remettez-le dans sa réserve (sans le jeter).

Quelques interdictions tout de même :

  • serrer trop fort un nœud pour que vos adversaires ne puissent pas les enlever ou perdent du temps
  • Attendre et regarder les adversaires faire leurs actions avant de jouer
  • Prendre plusieurs lombrics dans ses mains
  • Dénouer ses propres nœuds
  • Préparer des nœuds à l’avance pour les poser plus tard

Vous disposez également d’un quartier général représenté par un cube de votre couleur. Une fois placée sur une case occupée par un de vos lombrics, cette case devient incontestablement à vous. Personne ne peut vous la prendre. Vous pouvez déplacer votre quartier général à tout moment sur une des autres cases que vous avez conquises, cependant il est impossible de le poser sur une tuile base ou une tuile objectif.
Je vous conseille de ne pas jouer avec le quartier général pour les plus jeunes, ils ont du mal à comprendre quand et comment l’utiliser et perdent parfois beaucoup de temps.

Variantes

Pour jouer à plus, donc de 4 à 8 joueurs, vous pouvez faire des équipes de deux. Deux joueurs d’une même équipe vont tenir l’extrémité d’une même corde pour réaliser le nœud. Evidemment, une seule main doit être utilisée. Ensuite, n’importe quel joueur pose le lombric sur une case.
Dans le cas de la conquête d’une case adverse, n’importe quel joueur prend le lombric et de la même manière que pour faire le nœud, les joueurs d’une même équipe doivent utiliser une seule main en tenant chacun un bout de corde pour la dénouer.

Les variantes sont évidemment cumulables, vous pouvez donc jouer aussi en un temps limité. La règle conseille un chrono de 3 minutes. Si à la fin de ce temps, personne n’occupe 3 cases objectif alors le joueur possédant le plus de cases sur le plateau remporte la partie, sachant qu’une case objectif compte double.

Avis

Jouer à faire des nœuds avec des cordes, c’est original et sympathique.

Les jeux de rapidité il y en a beaucoup sur le marché. Celui-ci se distingue par son principe alliant dextérité et rapidité, par son matériel et son thème très bien associé.

Comme tout jeux de rapidité, il faudra accompagner nos marmots pour ne pas que le jeu dégénère, mais rien d’exceptionnel à cela.

J’ai personnellement beaucoup aimé la variante en équipe, mais entre adultes. A 6 ans, faire un nœud n’est déjà pas simple, alors à une seule main en se coordonnant avec un autre joueur autant dire que c’est impossible.

  • Plateau long à mettre en place
  • La variante en équipe n’est pas adaptée aux jeunes enfants alors que le jeu vise surtout ce public
  • Pourquoi un titre en anglais ? On vise le jeune public alors un titre qu’ils comprennent aurait été mieux. « Worm » signifie ver et « Lord » seigneur. Je propose donc « Le seigneur des lombrics » ou « Le maître des vers », qu’en pensez-vous ?
  • L’illustrateur a fait un travail de qualité, dommage que l’éditeur n’ait pas poussé également ce travail sur le plateau un peu fade à mon goût

  • Les différentes configurations de plateau
  • La qualité du matériel
  • Très facile à expliquer, à jouer, à maîtriser
  • Le quartier général devient un élément indispensable lorsqu’il est maîtrisé

En résumé

Un jeu original et sympathique à jouer aussi bien avec les enfants qu’entre adultes. Les parties étant rapides, on les enchaine sans se lasser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :