Arriverez-vous à attirer le roi et sa cour à faire une halte dans votre magnifique château et non dans celui de votre détestable voisin ?

Vous allez devoir rivaliser de stratégie….

Un spécial 2 joueurs pour une partie endiablée d’une vingtaine de minutes.

Le matériel

Un plateau de jeu sous forme de tapis en tissu à dérouler avec à chaque extrémité le château d’un concurrent. La zone située devant s’appelle le duché. Vous remarquez deux châteaux pour deux ambiances, avec un côté occidental et un côté plus oriental.

Un jeton avec au recto une grande couronne et au verso une petite couronne. Il vous rappelle où vous en êtes dans la durée du jeu et joue à la fois en compteur de points.

Des cartes permettant de déplacer les 4 types de personnages : Roi, Gardes, Sorcier et Fou.

Les pions personnages qui n’appartiennent à aucun clan et peuvent être déplacés en jouant des cartes.

jeu

Le jeu

Quelque soit vos déplacements, le roi doit toujours se trouver entre ses deux gardes.

Chacun votre tour, vous devez :

  • Jouer une carte ou utiliser un pouvoir.
    Une carte vous permet de déplacer le personnage indiqué du nombre exact de cases inscrit sur celle-ci. Vous pouvez jouer autant de cartes du même type (même personnage). Attention, vous ne pouvez pas choisir une carte si vous ne pouvez pas effectuer l’intégralité du déplacement.
    OU jouer le pouvoir du sorcier, c’est-à-dire, déplacer le personnage de votre choix (sauf le fou) jusqu’à la case du sorcier.
    OU jouer le pouvoir du fou seulement possible si le fou se trouve entre votre château et le roi. Dans ce cas, vos cartes fou deviennent des cartes joker.
  • Déplacer la couronne
    Déplacer la couronne vers vous en fonction du nombre de personnages dans votre château.
    Déplacer en plus la couronne vers votre château si le roi et ses gardes se trouvent dans votre duché.
  • Compléter votre main : Repiocher de manière à toujours avoir 8 cartes en main.

Lorsque la pioche est épuisée, reconstituer-là et retourner le jeton couronne sur la face petite couronne.

Si le roi ou la couronne se trouvent dans un château alors le joueur le possédant remporte la partie.

Si la pioche est épuisée pour la seconde fois, le joueur avec le roi dans son duché gagne la partie.

Avis

Côté illustration et édition, la qualité est au rendez-vous et le graphisme est magnifique. On perd cependant un peu en lisibilité sur les cartes personnages, les pictogrammes sont tout petits en haut à gauche, la proportion n’est peut-être pas la bonne à mon sens.

Côté jeu, il vous faudra plusieurs parties pour l’appréhender car il est loin d’être simple. Attention, à ne pas vous fixer sur un seul objectif, la couronne a tout autant d’importance que le roi. Amener d’autres personnages dans votre château peut se révéler très avantageux.

On est ici dans un jeu de stratégie d’attaque et de défense. Attention à ne pas laisser l’autre prendre trop la main au risque de passer l’ensemble de vos tours à uniquement défendre. Vous subirez la partie plus que vous ne la jouerez, le plaisir en est donc réduit.

La victoire peut paraitre un peu longue et fastidieuse. J’avoue qu’en plusieurs parties, personne n’a réussi à emmener le roi jusqu’à soi. Les victoires se sont faites soit par la couronne soit par le déclenchement de fin de partie et cette dernière est un peu moins jouissif il faut bien l’avouer.

Visite Royale est un jeu stratégique où vous allez devoir combattre votre adversaire, il faudra faire preuve de ruses et attention la moindre inattention peut vous couter cher.

  • Pictogrammes petits et pas assez intuitifs;
  • Jeu pas simple à prendre en main;
  • La cible d’âge pas forcément adaptée;
  • Thermoformage facultatif.

  • Qualité de l’édition;
  • Magnifiques illustrations;
  • Stratégique sur une mécanique de tir à la corde;
  • Thème attrayant.

En résumé

Un jeu spécial 2 joueurs où il va falloir faire preuve de ruse et de tactique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :