J’ai envie de vous parler de Victor & Nora, A Gotham Love Story de Lauren Myracle et Isaac Goodhart. Le mois dernier, Urban a continué sur sa (belle) lancée dans son label Urban Link avec des sorties toutes plus sympas les unes autres que les autres.

Victor Fries a un cœur de pierre. À la mort de son frère, sa vie s’est littéralement figée et il n’a trouvé d’autre solution que de noyer sa culpabilité et son chagrin dans ses études scientifiques.
À contrario, Nora Faria est pleine de vie. Elle souffre pourtant d’une maladie incurable qui la consume peu à peu de l’intérieur… Pour elle, hors de question de se laisser abattre. Sa décision est prise : il ne lui reste que peu de temps à vivre, aussi elle compte bien profiter de ce dernier été à Gotham jusqu’au jour de son anniversaire, où elle se donnera la mort.

Dans les autres romans graphiques sortis en mai, il y avait Shadow of the Batgirl – que j’ai bien aimé et dont j’espère avoir le temps de vous parler – et Gotham High. Celui que j’attendais le plus était sans aucun doute Victor & Nora ! Pour ceux du fond, Victor n’est autre que le fameux Mr Freeze, un des ennemis de Batman.

Deux âmes torturées – deux opposés qui s’attirent

Le duo de Catwoman under the moon revient avec un nouveau titre. J’adore le trait d’Isaac Goodhart, son onirisme, et son découpage des planches. La colorisation de Cris Peter est également un grand « oui » pour moi. Quoi qu’un peu clichées dans les teintes choisies pour les deux personnages, celles-ci se marient à la perfection lorsqu’ils sont ensemble. Comme souvent lorsqu’on a une histoire courte, l’intrigue est parfois un peu rapide.

Victor et Nora ont un caractère diamétralement opposés. Le happy ending est écarté d’emblée quand on connaît les personnages de l’univers de DC. Pourtant, ils vont se découvrir et se lier rapidement. Victor & Nora est une histoire de rencontre – et d’amour –, entre deux adolescents a qui la vie n’a pas fait de cadeaux. Bien sûr, le deuil et la maladie sont des thèmes importants amenés dès le début du récit. Ils sont d’ailleurs utilisés tout au long de celui-ci, sous différentes facettes (malade et sa famille, perte d’un être cher…). Il s’agit donc une histoire d’amour sombre et tragique, certes, mais l’humour et la tendresse ne sont pas en reste.

Victor & Nora est un one-shot touchant et bien mené avec des personnages attachants, qui se lit facilement. La fin ouverte permet de rattacher Victor au Mr Freeze « que l’on connaît ». Elle lui procure un background plus humain, et plus complexe. Ceci dit, même si vous n’aimez pas Batman ou n’en avez jamais lu (ou vu !), Victor & Nora est une lecture à faire.

Pour lire plus d’articles mangas, BD… c’est par ici ! Vous pouvez également découvrir mes chroniques de Teen Titans: Beast Boy et Batman Nightwalker, également parus chez Urban.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :