Vei de Sara B. Elfgren et Karl Johnsson est un épais one-shot publié mi mai chez Ankama. Ce récit à quatre mains s’inspire de la mythologique nordique. Laisserez-vous transporter dans une contrée à la mer tumultueuse et à la montagne ombrageuse ?

Sauvée de la noyade par un bateau Viking, Vei se retrouve au centre d’un jeu cruel opposant les Géants de Jötunheim et les dieux d’Asgard. Pour sauver sa vie et celle de son peuple, elle va devoir affronter les plus puissants guerriers des Ases et déjouer les pièges tendus par Odin, leur roi.

J’aime beaucoup la mythologie nordique, même si je suis loin d’être incollable sur le sujet. Une de mes lectures « chouchou » n’est autre que le récent Mythologie nordique* de Neil Gaiman (ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime cet auteur).

« Parle-nous de Vei »

Vei propose une mise en page dynamique. Le trait est agréablement fin, précis et détaillé – c’est celui de Karl Johnsson. L’encrage est réussi et les couleurs très bien choisies. Globalement c’est beau, avec un découpage plaisant :on en redemande. Graphiquement, on n’a donc aucun doute sur la qualité du titre. Au niveau du scénario, ce « conte » semble quelque peu rester dans les thèmes connus (certes intéressants). Je n’en ai pas moins été transporté par la quête de Vei et l’ambiance générale qui se dégage de l’œuvre. L’histoire met en évidence la religion, et surtout ses limites puisque les disciples la suive aveuglement. Les dieux et les géants sont particulièrement intéressant, à commencer par Loki, Veidar, ou encore Sôl la princesse pourrie-gâtée mais tellement attachante.

Dans son ensemble, le récit de Vei ne manque pas de rythme et je ne me suis pas ennuyée. On plonge tout entier dans la mythologie nordique, mais ça reste digeste et accessible aux néophytes. Certains, sur les Internets, poussent même la comparaison avec Hunger Games, à cause des affrontements dans l’arène (si ça peut en motiver certain·e·s à lire Vei !).

TLDR : une très belle découverte, pleine de magie, de mythologie et de mystère !

*2017 pour la publication français au format poche

Pour plus de chroniques mangas, BD ou comics, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Exit mobile version