The Walking Dead S05E13 – Forget

– Allez viens boire un p’tit coup à la maison… –

Cet épisode de The Walking Dead fait donc suite aux récents événements dans la toute nouvelle ville de nos héros, Alexandria. Après avoir obtenu pour chacun d’entre eux des postes divers et variés, comme policiers pour Rick et Michonne par exemple, on voit chacun des personnages retrouver une vie « normale ». Même si on pensait que Daryl avait du mal à s’adapter, cet épisode viendra nous montrer une autre facette de Daryl, qu’on avait parfois tendance à oublier, alors qu’il nous révélera une Sasha mal dans sa peau, au bord de la crise de nerfs, et en manque de dézingage de zombies. Celle-ci supporte très mal la vie calme qui est proposée après tout ce qu’ils ont vécu depuis maintenant quelques saisons.

Darylspaghetti

– PARTY ROCK ! –

Daenna organise une petite fête de bienvenue au groupe de Rick qui, malgré la méfiance, va accepter l’invitation. On va donc découvrir les caractères plus « naturels » de tout le monde… Noah qui n’aime pas les fêtes, Abraham en gai-luron, etc. On découvre ici The Walking Dead sous un autre jour.

On a toujours ce sentiment de méfiance retranscrit en majorité par Sasha mais également par le trio Carol/Daryl/Rick même s’ils jouent un peu au chat et à la souris… Un coup ils vont se réunir tous les trois et mettre au point un plan pour récupérer quelques armes, puis peu après Daryl va acquérir un bien qui le fera changer d’avis quant à son envie de rester toujours sur la défensive, puis Rick va rencontrer cette femme qui ne le laisse pas de marbre (Eh voleur ! On l’a vu ton bisou !).

Seule Carol ne flanchera pas en tant que femme invisible, et agira selon le plan fixé au départ… Mais peut-être pas sans mauvaise rencontre…

Eh ! Vu ! Petit coquin !
Eh ! Vu ! Petit coquin !

– Un peu de violence quand même –

On assiste à plusieurs scènes assez dégueulasses tout de même, il faut le dire ! Tout d’abord, Sasha continue dans sa folie de s’entraîner au tir en prenant pour cibles sur des photos de famille… À se demander si Bob, Beth et Tyreese ne seraient pas derrière tout ça. Mais cette scène est très intéressante pour se rendre compte de la difficulté psychologique de revivre après avoir vécu de tels événements et subir des changements brusques de rythme de vie. Comment passer à une vie sereine et paisible après avoir vécu le plus dur et vu bon nombre de ses proches mourir ? On ne peut pas avoir l’esprit tranquille apparemment. Niveau saleté, le pire restera la scène avec les zombies, Eric, Daryl et le cheval, avec un joli message subliminal : voilà ce qui arrive à ceux qui fuient. On a compris. dadadead

Par ailleurs, on voit un zombie marqué d’un « W » sur le crâne encore une fois… De quoi peut-il bien s’agir ? The Walking Dead laisse planer le doute.

Plus + tableau Moins -
  • La scène psychologique de Sasha et les cadres familiaux.
  • Le nouveau rythme de The Walking Dead, on redécouvre les personnages comme ils auraient pu l’être sous un jour sans zombies.
  • Dans le prochain épisode, Carl se liera d’amitié avec Sam, Carol jouera à la dinette avec Judith pendant que Michonne fera des cookies ! On s’éloigne peut-être un peu trop du « DEAD » de The Walking Dead.

Conclusion:

Cet épisode de The Walking Dead apporte quelque chose dans l’histoire qui permet de mieux cerner les personnalités hors du contexte de la survie. On y découvre un Rick plus joyeux, un Daryl presque compatissant, une Sasha très perturbée et bien d’autres. Il faut juste espérer que toute la suite de la série ne gardera pas ce style, sinon on risque de s’ennuyer en regardant Glenn et Abraham faire une partie de fléchettes pour tuer le temps…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :