Tu seras un saumon mon fils : un seinen conjugant comédie et fantastique !

« Tu seras un saumon, mon fils » est un manga très particulier. Ce n’est d’ailleurs pas très étonnant qu’il soit classifié dans la catégorie WTF de la maison d’édition AKATA. Bon. Je vais pas vous mentir, je suis mitigée. Laissez-moi juste prendre ma meilleure voix de forain deux secondes… Mhmmm… Voilà c’est bon je suis prête. Et z’est partiiiiii !!!!! 

 

  • L’originalité de l’histoire :  Shion est un garçon de 12 ans qui excelle dans la découverte de la vie et de son corps. Surtout son petit oiseau. Avec ses meilleurs copains ils font des concours de saut en longueur de petits soldats et lui il détient le record ultime. On peut dire qu’il a tout pour lui : une bande de potes qui l’adule, une certaine adresse et une main droite habile. Mais tout va basculer le jour où sa mère lui apprend qu’elle se re-marie avec un homme les emmenant dans une ville lointaine où Shion perd sa popularité, ses copains, et sa couronne de king of the wank. Cependant, trois ans après son déménagement tragique, son passé de branleur refait surface : une créature étrange mi-homme mi-saumon prétend être son fils.
    Honnêtement je n’avais jamais vu ça et j’apprécie soit le je m’en foutisme de l’auteur, soit son courage d’avoir mis au goût du jour une telle histoire. Je vais pas vous serrer la main mais bravo monsieur l’auteur.

 

 

  • Il fait réagir :  Laissez-moi vous expliquer : que l’on apprécie cette lecture ou qu’on la trouve pathétique, il faut avouer qu’elle ne nous laisse pas indifférent, ce qui est plutôt positif pour une œuvre de littérature. André Gide disait qu’il écrivait pour être relu. Alors je ne sais pas si ce manga en particulier engage la re-lecture mais il sait faire parler de lui et se grave dans les mémoires de lecteurs qui se demandent pourquoi la mer est salée. L’émotion provoquée par la surprise fait qu’il sort du lot et qu’il ne se noie pas dans la mer de manga WTF (hehehe).orques004poissons039poissons024

 

 

 

  • Il a le mérite d’exister :  Ouais nan je suis à court d’arguments j’ai pas aimé le manga.

  • Le Scénario :  Bien que l’histoire soit originale, le scénario fait parfois preuve de lacunes. Déjà, À QUEL MOMENT TU TE DIT QUE D’ÉCRIRE UNE SERIE SUR UN GARS QUI FÉCONDE UN ŒUF DE SAUMON PARCE QU’IL A CARESSÉ SON PETIT OISEAU SOUS LA RAGE ET QUE CE SAUMON HYBRIDE DEVIENNE SON FILS EST UNE BONNE IDÉE?!0064
    Ensuite j’ai parfois été un peu perdue dans la progression de l’histoire, notamment au niveau des relations entre personnages, (SPOILER ALERT) surtout entre Shion et son harceleur, qui deviennent meilleurs potes en moins de deux minutes. Après c’est sûrement un truc de mecs que je ne peux pas comprendre… Yep ça doit être ça.Vine Hot GIF - Vine Hot Tub GIFs

 

  • C’est beauf plus ultra : Les blagues sont plus que faciles et tournent en boucle tout au long du tome 1, même Dédé, grand fan de Johnny depuis ses débuts et qui a un robinet à Ricard dans sa cuisine ne saurait rivaliser avec le taux de beauferie de ce tome 1. La beauferie c’est comme les femmes, c’est sympa cinq minutes mais c’est quand même mieux la bouche fermée.Beauf GIFs | Tenor

 

  •  Il est excessif : Tout au long de ma lecture j’ai eu cette impression que l’auteur essayait de repousser des limites et qu’il s’enfermait peu à peu dans une case d’absurdité extrême. Je ne m’y connais pas assez pour savoir si tous les mangas WTF sont similaire à « Tu seras un saumon, mon fils » mais cette excessivité limite l’accès à la lecture car il s’adresse surtout à un public masculin. C’est dommage parce que le titre très aguicheur donnait beaucoup de potentiel au manga !

 

Pour finir, je ne doute pas du succès de ce manga. L’idée est « farfelue » et originale, et je suis sûre qu’il trouvera des adeptes de ce genre pour en apprécier la lecture. Cependant, la catégorie de lecteurs que Sasaki cible est réduite et se constitue principalement d’un public masculin, ce qui m’a gênée dans l’appréciation de l’humour (peut-être que je suis juste pas drôle). C’est dommage car le titre était très aguicheur (oui, je suis une fille facile) et c’est ce qui m’a attirée vers sa lecture. Mais autant vous dire que j’étais clairement pas prête pour ce qui m’attendait à chaque tournure de pages. Aussi n’achetez pas ce livre pour vos enfants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :