Top Of The Lake

Jane Campion

Bonjour/Bonsoir ! Vous avez peut-être entendu parler de la saison 2 de Top Of The Lake, la série crée et réalisée par la grande Jane Campion

Cette série australienne comporte actuellement 2 saisons chacune basée sur une enquête où le personnage de Robin Griffin est au centre que ce soit en tant que femme,  et qu’enquêtrice. Avant d’aller plus loin je tiens à vous prévenir, lecteur-trice, que les thèmes abordés sont difficiles. Cette série est destinée à un public averti. 

A l’image de Jane Campion, Top Of The Lake est très bien réalisée, avec des personnages féminins nombreux et forts

La saison 1 se déroule en Nouvelle-Zélande où Robin Griffin rend visite à sa mère malade. Inspectrice spécialisée dans les crimes sexuels,  Robin va rapidement se retrouver face à une enfant, Tui, âgée de 12 ans et… enceinte. 
La petite ne voulant rien dire et effrayée disparaît dans la forêt. Robin mènera l’enquête qui l’emmènera a un clan de femmes qui se protègent des hommes. En parallèle on assistera au retour de bâton d‘un épisode douloureux du passé de l’enquêtrice. 

La seconde saison se déroule 4 ans plus tard en Australie. Les événements de la première saison sont très présents dans la vie personnelle et professionnelle de Robin ce qui va lui poser certains problèmes. 
On fera la rencontre du commissaire et de sa nouvelle collègue aka Gwendoline Christie  merveilleuse actrice vu dans Game Of Thrones dans le rôle de  Brienne de Tarth (entre autre). On retrouve également Nicole Kidman comme on l’a rarement vu, mais je ne peux pas vous en dire plus sur son rôle. 

Comme vous avez pu le voir dans la bande annonce, une jeune femme est retrouvée morte dans une valise qui s’est échouée sur la plage. Robin va alors s’enfoncer dans les méandres de la prostitution

C’est une série lente, très belle visuellement, avec de grandes actrices et acteurs. On en apprend également beaucoup sur le droit en NZ et en Australie. Les thèmes abordés sont forts et rarement traités de façon aussi brute : le viol, la prostitution, la violence envers les femmes, la femme dans le milieu policier,… 

Si vous avez le coeur accroché, que vous appréciez l’oeuvre et la façon dont Jane Campion traite les sujets vous devriez adorer Top Of The Lake

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :