Nous y voici, l’avant-dernier épisode de The Walking Dead, Saison 5 : Try. Pour commencer l’article, une bonne nouvelle : le final de la saison durera pas 45 minutes, mais 1h30 ! Deux fois plus de plaisir, donc !

Moi aussi, j'ai pécho ! Oh... Wait...
Moi aussi, j’ai pécho ! Oh… Wait…

– Alexandria, viens on est bien. Allez viens, on est bien ! –

Ah… Alexandria, cette ville utopique où il y fait si bon vivre. L’épisode commence par une séance dénuée de paroles, et avec une bonne chanson rock que les meilleurs d’entre vous auront bien évidemment reconnue : Somewhat Damaged de Nine Inch Nails. Très belle en images (et en musique !), la scène suscite l’émotion dès le début. Elle n’annonce en revanche pas du tout l’aspect de cet épisode, qui se voudra tout sauf passif comme peut l’être cette introduction.

Tantôt utopique, tantôt colérique, Alexandria va montrer toutes ses facettes dans cet épisode. On va avoir droit à un condensé de tout ce qu’il y a de meilleur dans la ville. Vous êtes prêts ? On est partis !

On commence par la vision utopique qu’en ont les personnages, qui est bien loin de la réalité. Rick observe un enfant qui promène son chien, un groupe de personnes âgées qui dialoguent, une fille assise qui lit. Tout est très banal en soi, mais l’image est extrêmement forte une fois replacée dans son contexte. C’est tout cet ensemble de choses qui rappelle que malgré les zombies en dehors de la ville, il ne faut pas oublier les règles de la vie humaine. C’est pourquoi Rick va de nouveau insister avec Jessie afin de trouver une solution à son problème.

Seconde vision d’Alexandria : Alexandria la déchue.

– Alexandria, je t’aime, moi non plus –

On voit très bien que la plupart des habitants vivent dans le flou, dans le mensonge, et créent l’illusion de ce monde utopique. On peut voir Nicholas mentir sans scrupules sur les vidéos d’enregistrement de Daenna. On sait également que Jessie a des ennuis conjugaux, que tout le monde ignore depuis le début. Rien n’est parfait en réalité ici, et Rick va nous le démontrer… à sa façon. La scène finale sera d’une violence qui, je pense, ne s’est encore jamais vue dans la série entre deux humains. Les personnes essayant de calmer la donne n’y feront rien. On voit alors que tout le mensonge accumulé depuis le début de notre groupe à Alexandria ressort.

On voit par ailleurs Sasha craquer et ne plus supporter de toujours jouer la défensive, toujours se méfier de tout et attendre que la vie passe. Peu à peu, ce sont tous les personnages qui commencent à craquer. Glenn qui va aller gentiment voir la source de tous ses problèmes (enfin, si ce n’étaient que les siens), Carl qui se confiera, Daryl qui fera d’étranges découvertes. Cet épisode est vraiment là pour « faire monter la sauce » pour le final d’une heure et demie qui va lui succéder. Il y a fort à parier que ce sera réussi. Personnellement je vais attendre avec hâte cette sortie !

rick mad

– Le mystère plane –

Un point qui reste flou depuis le début est les « W » sur le front de plusieurs zombies. On pense avoir trouvé de quoi il s’agit de notre côté, et vous ?

Cette part de mystère qui nous tient en haleine depuis plusieurs épisodes, associée à l’apparition mystérieuse d’un personnage au début de la saison 5 que nous n’avons jamais revu, est très bien pensée ! Oser faire tenir un mystère plus de cinq mois, chapeau bas, il fallait oser. On espère maintenant voir le dénouement de toutes les questions des épisodes précédents, ainsi que la résolution du problème de la fin de cet épisode la semaine prochaine. Restez connectés, car la semaine prochaine, ça va envoyer du bois, croyez-moi !

Pour ma part, j’en ai donc fini de raconter mes ressentis sur les épisodes de la saison 5 de The Walking Dead. On espère que cela vous aura plu ! Je laisserai donc votre Zora internationale pour le final. N’hésitez pas à nous dire si le concept vous a plu, qu’on remette ça pour la saison 6 !

L'oscar du conna** de l'année est attribué à ... Nicholas !
L’oscar du conna** de l’année est attribué à … Nicholas !30

 

Plus + tableau Moins -
  • Vraiment ? Tout dans cet épisode.
  • Nine Inch Nails après Knife Party la semaine passée !
  • Rick, l’ange déchu.
  • Le mystère « W ».
  • Sur cet épisode, je ne vois vraiment pas.

Conclusion :

Try, un excellent épisode. Il saura vous saisir bien là où il faut et susciter votre intérêt à 200 %, pour que ne pensiez que « The Walking Dead » jusqu’à ce que vous ayez vu le final. Finissant sur une touche très étonnante, on en saura probablement plus la semaine prochaine. Où la folie et l’ambiance utopique faussée d’Alexandria nous auront-elles menés après une saison entière ? Réponse très bientôt.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :