– Les chroniques d’Arslân –

 

Le roman original, 17.95 sur Amazon

 Aujourd’hui, ce n’est pas du roman « Les Chroniques d’Arslân » que nous allons parler de l’auteur Yoshiki Tanaka, mais bien d’un dérivé de son ouvrage sous la forme d’un manga. Attention, le paquet a été mis sur cet ouvrage avec une équipe remarquable dessus. Au scénario, c’est bien évidemment Yoshiki Tanaka lui-même qui viendra réadapter son oeuvre, la rendant ainsi plus que fidèle au roman. Mais c’est surtout à l’illustration qu’un nom attire notre attention. Probablement la mangaka la plus connue de notre génération, elle est à l’origine de licences archi-célèbres comme Full Metal Alchemist ou bien Silver Spoon... je suis, je suis… Hiromu Arakawa ! (Julien Lepers, tu nous manques aussi au passage !)

 – Devenu alors The Heroic Legend Of Arslân – 

Du coup, The Heroic Legend Of Arslân, c’est le manga qui reprend tout le roman en détail, et bien plus encore ! La patte artistique d’Arakawa se fait indéniablement ressentir. Ne me dites pas qu’Arslan et Edward Elric n’ont pas un air de famille (rien que la coiffure !). On a donc un livre plutôt clair, symb

La belle couverture du tome 1
La belle couverture du tome 1

olique de la royauté et du royaume d’Andragoras III, père d’Arslân et roi de Parse. On reste globalement dans des tons très clairs et donc très agréable à l’oeil, à l’inverse d’Ultraman par exemple qui était bien plus sombre.

D’ailleurs, ce premier tirage a le droit a un tirage d’excellente facture, avec une couverture dorée, des pages en couleurs, et l’interview des deux auteurs, réalisée par Hideo Nishimoto, un autre mangaka encore assez peu connu du public.

Arslân est vraiment une oeuvre complète puisqu’il s’agissait à la bse d’un roman, mais qu’on peut découvrir aujourd’hui le manga, et qu’un jeu vidéo est sorti également en ce début d’année 2016. Sans oublier l’anime qui a été créé à partir du roman et du manga aussi à la fin de l’année 2014. Une licence qui est donc à suivre de très près vu sa vitesse de développement !

– Père Arslân, raconte moi une histoire, père Arslân ! –

Au final, The Heroic Legend Of Arslân, c’est l’histoire du jeune Arslân, 14 ans, héritier du trône de Parse. Alors que le royaume est encore gouverné par son père Andragoras III, et la guerre fait rage.Alors que les envahisseurs Lusitaniens tentent de retourner le royaume de Parse dans la plaine d’Atropathènes, le prince va se retrouver au milieu d’une bataille sanglante malgré son jeune âge et son aprentissage du combat à l’épée encore très récent. Épaulé par l’un des plus grands chevaliers du royaume Daryûn, Arslân partira se réfugier chez un ami de Daryûn, Narsus, un grand stratège banni du royaume de Parse par le roi Andragoras pour lui avoir tenu tête. Accompagné de cette fine équipe, on suivra donc au cours de ces tomes l’épopée du jeune prince. 

Ce n’est pas mon style habituellement en terme de scénario, et je n’ai pas adhéré plus que ça à l’histoire, mais c’est assez subjectif, et je pense que toute personne aimant ce genre d’histoires sur la royauté et les guerres d’antan sera ravi ! Cela dit, le manga donne quand même très envie de savoir la suite vu la fin du dernier chapitre présent dans celui-ci.

Plus + tableau Moins -
  • Graphiquement top ! Merci Madame Arakawa
  • Fidèle au roman
  • Univers complet et bien fourni : roman, manga, jeux vidéo, anime. De quoi poursuivre sa découverte de l’univers, même après le manga !
  • Je n’ai personnellement pas trop accroché à l’histoire, même si elle donne envie de connaître la suite à l’issue de ce premier tome.

Conclusion :

Arslân et son entourage nous offre un univers persistant assez important pour être remarqué. Le Royaume de Parse s’étend sur divers formats et est un succès incontesté à chacun de ses essais. On ne peut donc que vous recommander le manga si vous ne connaissez pas l’univers, qui est surement le meilleur exemple pour débuter dans l’univers. Si vous êtes déjà fans du roman, de l’anime, du jeu vidéo ou bien des trois, on ne peut que vous le recommander aussi ! Médaille d’or !

Médaille - Or

On remercie Kurokawa pour nous avoir laissé la possibilité de faire cette critique ! 

Vous pouvez retrouver les mangas, mais aussi les jeux vidéos et tout le reste sur l’univers d’Arslân en cliquant 

ici même ! (Tome 4 sortie le 10 mars 2016 au passage !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :