Lord Of Magna : Maiden Heaven

lord of magnaSorti le 4 juin 2015, sur 3DS (eShop), Marvelous

– Les filles et moi –

Sorti l’an dernier au Japon, c’est finalement le 4 mai (et seulement en format dématérialisé, contrairement au Japon) que le jeu développé par Marvelous (les mêmes gars qui ont fait la série des Harvest Moon) est arrivé en France. Attention, l’intégralité du jeu reste en anglais : dialogues, doublages, interface, le jeu est english-friendly à 200 % !

Dans ce RPG, vous incarnez donc Luths, un jeune héros qui travaille dans son auberge, léguée de père en fils. Un beau jour, une jeune fille tombe près de chez vous, à moitié amnésique : Charlotte, alias Lottie. Elle vous dit qu’elle a six sœurs, et qu’il faut absolument les retrouver ! Vous voilà embarqué dans une folle aventure ! Le scénario reste ici assez classique et n’offre rien de très transcendant, d’autant plus qu’il est ponctué par de très nombreux dialogues (parfois doublés, parfois non, un peu au hasard) très « nian-nian », de pseudo drague mutuelle entre l’aubergiste et les jeunes femmes. Avec un tel harem et un RPG japonais, il fallait quelque peu s’en douter me direz-vous !

Pendant ce temps là, au Japon, version boîte, sortie en 2014.
Pendant ce temps là, au Japon, version boîte, sortie en 2014.

 

– Valkyria Chronicles-like –

Le système de combat est quant à lui plutôt efficace ! Avec le même système de tour par tour que Valkyria Chronicles, le gameplay reste plutôt intuitif et bien réussi. On contrôle son équipe d’héroïnes (les sœurs que vous récupérerez au cours de l’aventure pourront vous rejoindre pour vos futurs combats) et Luths assez facilement. Sticker pour se déplacer dans les combats, bouton B pour changer l’action à réaliser (Attaque, Défense, Objet, Sort) et A pour l’effectuer ! Chaque mission possède un objectif différent, qui n’est pas forcément de réduire à néant vos adversaires. Vous pouvez avoir des missions où il faut protéger un des membres de l’équipe par exemple. C’est plutôt sympa et ça change un peu des bastons pures et dures de nombreux autres jeux du même genre.

– Listen ! –

Comme souvent dans les RPG, les musiques sont très réussies. Un semblant de classique, une petite dose d’épique, un orchestre, et nous voilà parés ! Mention spéciale à celle de l’auberge, InnKeeper.

Venons-en aux graphismes. On n’en attendait ni plus ni moins d’un RPG de la sorte, il est dans la norme de tous les autres. On ressent un peu la charte graphique d’Harvest Moon sur 3DS également (logique me direz-vous ?), et ce style correspond toujours bien aux RPG de la sorte. De plus, le jeu est ponctué de quelques artworks ou cinématiques vraiment vraiment sympathiques même si, en revanche, les doublages sont assez inégaux.

Il est aussi bon de noter que le jeu est extrêmement linéaire. Il faut compter une vingtaine d’heures pour en venir à bout. Tout est guidé, vous enchainez des missions qui vous sont données à l’auberge tout du long. Pas d’exploration ni rien, seulement une succession de combats et un petit côté RPG de management de son équipe.

 

Plus + tableau Moins -
  • Système de combat.
  • Musiques et graphismes.
  • Doublages.
  • Longueurs des dialogues.
  • Très linéaire.

 

Conclusion :

Lord Of Magna : Maiden Heaven, sans être parfait, arrive tout de même à convaincre les adeptes du genre. D’un esthétisme impeccable, mais d’un doublage assez inégal, Maiden Heaven parviendra quand même à nous tenir en jeu plusieurs heures, pour tenter de délivrer toutes les sœurs de Charlotte. Les dialogues parfois inutiles et un peu longuets cassent le rythme du jeu en revanche (comptez presque une demi-heure avant de vraiment pouvoir jouer !) Médaille de bronze seulement pour Lord of Magna.Médaille - Bronze

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :