Azure-Striker-Gunvolt

Azure Striker : Gunvolt, Inti Creates, 2 avril 2015, version finale, français

– Megaman est de retour ! (ou presque) –

Vous connaissez très probablement le héros bleu au bras canon mythique de chez Capcom, Megaman ?

Ici, les studios Inti Creates (les personnes à l’origine de Megaman Zero et ZX, tiens tiens, c’est étonnant !) et Comcept reviennent sur 3DS avec une nouvelle licence : Gunvolt !

Reprenant les principes fondamentaux des jeux Megaman de la firme mais en cherchant à innover ; on obtient donc une recette assez sympathique.

On retrouve un jeu de scrolling horizontal où le but restera similaire au cours de chaque niveau : courir jusqu’à la fin du niveau et vaincre le boss de celui-ci. L’aspect scoring est donc évidemment très présent si vous souhaitez montrer qui a la plus g… mais si vous souhaitez simplement jouer pour le plaisir, le gameplay ne sera pas non plus trop rébarbatif puisque le jeu n’est pas d’une difficulté insurmontable la plupart du temps. Cependant, il arrive parfois que la difficulté soit très mal dosée et que quelques boss soient assez hardcore, mais bon, il fallait bien trouver un moyen d’augmenter la durée de vie !

– Eclair(e) moi ça ! –

Le côté RPG est présent grâce à diverses compétences et divers objets à équiper à notre héros au cours de l’aventure pour renouveler quelque peu le gameplay et éviter de mourir dans l’ennui mortel du level design assez copié/collé dans chaque niveau. Autant le chara-design est très réussi et les personnages sont assez jolis, autant le chara-designer était en grève pour les adversaires. Vous en croiserez 5-6 différents tout au long DU JEU, en plus des boss, ce qui reste vraiment peu !

On a en plus un semblant de scénario et traduit en français intégral s’il vous plaît ! Certes la traduction française a quelques coquilles mais elle a au moins le mérite d’être faite, dans un temps où cela devient de plus en plus rare. Des références au monde actuel sont en plus présentes (eh oui, ne jamais aller combattre un boss pendant que celui-ci se fait une partie de « Robocraft », voyons !) ce qui est un peu paradoxal par rapport aux pouvoir futuristes de nos personnages, mais bon, passons, cela vous fera sourire aux moments venus car les répliques seront assez décalées !

– Oh non, c’est déjà fini… –

Légèrement plus fluide sur les New 3DS et avec une touche de 3D (l’HUD qui se place en avant), le jeu reste énergique et nerveux à jouer ! Malheureusement, et peut importe votre style de jeu, vous arriverez à l’écran de fin en à peine 4/5h, un petit peu léger pour un jeu à une dizaine d’euros. Cependant rassurez-vous ; en achetant le jeu, il vous sera offert un second jeu : « MIGHTY GUNVOLT » qui n’est ni plus ni moins que la même chose, les graphismes plus rétro et plus épurés. Je n’ai pas choisi de faire de test dessus, malgré le fait que je l’aie obtenu également à l’achat de celui-ci, puisqu’il est vraiment similaire hormis du point de vue graphique. Alors la meilleure solution est encore de se faire soi-même une idée, et je pense qu’en lisant ce test, ce sera déjà un peu le cas !

Terminator, t'es mort !
Terminator, t’es mort !

 

Plus + tableau Moins -
  • La traduction en français…
  • Unsecond jeu offert…
  • Gameplay nerveux.
  • Graphismes soignés.
  • … parfois ambigüe.
  • … qui fait passer la pilule de la durée de vie à peine convenable du premier.

Conclusion :

Azure Striker : GUNVOLT plaira aux plus amoureux du genre shoot’em up et aux addicts de Megaman. Pour les non connaisseurs, le jeu reste sympathique mais ne vaut pas les Megaman qu’on a pu voir les années précédentes sur des consoles un peu plus poussiéreuses aujourd’hui. Médaille de bronze, donc.

Médaille - Bronze

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :