Quittons un peu le monde de la musique et des novels, pour nous intéresser à ce qui fait permet de stocker tout ça , ici un SSD.

Si vous vous demandez encore comment monter votre PC je vous invite à lire l’article de mon collègue Maximilien : tuto conseil monter pc.

Revenons à nos SSD. Aujourd’hui nous testons le nouveau venu chez Crucial, le SSD MX500 en version 250go, et 500Go.

Les caractéristiques techniques

Caractéristiques annoncées pour les deux capacités testées du SSD MX500 :

SSD Crucial MX 500 250go et 500go
Format 2,5″
Capacité 500 Go
Type de mémoire Mémoire Flash 3D NAND TLC 64-couches
Interface SATA 3 (6 Gb/s)
Protocole AHCI
Taux de transfert maximal en écriture 510 Mo/s
Nombre max d’opérations par sec (IOPS) en lecture 95 000 (aléatoire sur fichiers de 4Ko)
Nombre max d’opérations par sec (IOPS) en écriture 90 000 (aléatoire sur fichiers de 4 Ko)
MTBF 1,8 millions d’heures
Dimensions0 100 x 70 x 7 mm

De belles caractéristiques donc pour ces SSD qui sont actuellement rétrospectivement à 62,90€ et 94,90€ sur Amazon.

Unboxing

Le package est assez simple. Il comprend le SSD et d’une cale pour bien maintenir le SSD si besoin. Le guide fourni donne les adresses nécessaires à l’installation.

 

L’installation

L’installation est assez rapide, en 15 min j’avais changé mon SSD. Et si vous vous sentez perdu, vous pouvez toujours lire l’excellent guide d’installation pas-à-pas de Crucial : Guide.

Il faut d’abord télécharger le logiciel gratuit Acronis® True Image™ HD. Il sert à cloner votre ancien disque sur le SSD. En somme il copie vos anciennes données à l’identique, et cela permet de transférer facilement Windows sur ce SSD.

Après il faut connecter le SSD MX500 au pc tout en gardant son ancien SSD dedans. Il y a alors deux possibilités :

Brancher le SSD via un adaptateur USB vers SATA (non fourni). Cette méthode est pratique si vous voulez mettre votre MX500 dans un PC portable, cela permet de garder votre ancien disque dur ou SSD et le nouveau connecté en même temps.

Brancher le SSD avec un câble SATA et le câble d’alimentation du même nom dans votre pc. (Câble SATA non fourni)

Il faut ensuite lancer le clonage de l’ancien SSD vers le MX500, via le logiciel Acronis.

Quand le clonage est terminé, il suffit alors d’éteindre son ordinateur, de brancher le MX500 à la place de l’ancien SSD et c’est tout !

Les performances du SSD MX500

Les performances parlent d’elles-mêmes, nous pouvons voir que le SSD MX500 tient bien ses promesses ! Il y a néanmoins un avantage pour le MX500 500go, mais cela vient certainement du fait que la machine pour tester la version 250go et la version 500 ne sont pas les mêmes.

Le test de lecture et écriture montre bien comme promis par les spécifications techniques des débits proches ou supérieurs à 500MB/s. La version 500Go à même dépassé le débit annoncé en écriture ! Cela fait toujours plaisir de voir que Crucial donne de vrais chiffres à ses consommateurs.

Malheureusement on reste plafonné autour des 500MB/s du fait de l’interface en SATA 3, contrairement aux disques en NVMe. Mais c’est habituel des disques SSD en SATA3.

La présence d’une mémoire 3D NAND TLC devrait aussi améliorer la durée de vie. Il y a peu de temps encore nous ne voyons ce de mémoire que chez les SSD de chez Samsung. Avec ce SSD Crucial cela devient abordable !

Verdict

  • Un bon rapport qualité-prix : Ce n’est pas le moins cher des SSD, mais c’est surement un des moins chers avec ce type de prestation : de la mémoire 3D NAND TLC, un bon logiciel de clonage, une garantie 5 ans.

 

  • Une installation logiciel simple : Il n’y a rien de sorcier, pour installer le SSD MX500 soit vous vous y connaissez un peu et le remplacement de SSD prendra environ 15 min (selon la quantité de données à cloner), soit vous suivez le guide pas à pas.

 

  • De bonnes performances : Crucial n’a pas menti sur les chiffres le MX500 atteint bien une vitesse de lecture de 560MB/s et une vitesse d’écriture de 510MB/s, ce qui correspond aux meilleurs SSD du standard actuel en SATA III.

 

  • Léger : Si vous souhaitez installer votre disque dur dans un pc portable, ce ssd ne risque pas de lui faire perdre la ligne, je ne l’ai pas pesé avant de l’installer, mais il est vraiment deux fois plus léger que mon ancien SSD.

 

  • Pas d’accessoires : Rien de très surprenant, il ni câble SATA, ni connecteur pour cloner préalablement votre pc dessus, mais c’est récurant à beaucoup de marques

 

  • Un clonage perfectible ? Sur mon MX 500 250go, le clonage de mon ancien SSD s’est passé sans accrocs, mais lors de mes tests de performance, le test sur 1GO de donnée en 5 passages à systématiquement planté mon PC. Je ne sais pas si c’est le clonage qui a eu un problème, ou mon installation de Windows de base, mais ce même test marche sur mon ancien SSD avec les fichiers d’origine. Après je doute que la faute revienne au SSD, mais je mentionne quand même cette mésaventure.

 

18/20

Le SSD Crucial MX 500 est donc un solide SSD correspondant aux caractéristiques annoncées par le fabriquant. Ses performances sont celles qu’on similaires aux meilleurs SSD SATA III du moment. Le SSD MX500 sera donc parfait pour tout type de machine, il s’adaptera aussi facilement dans un PC fixe que portable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :