Vous cherchez la perle rare en termes de casque gaming? Peut être même vous en servir sur une votre PS4 ou Xbox One (selon modèle), et aussi sur votre PC ? L’équipe 404 a peut-être trouvé pour vous le casque idéal avec le Razer Thresher Ultimate. Mais ce casque tient-il vraiment ses promesses?

  • Le confort : La première chose que j’ai remarqué avec le Thresher Ultimate c’est son confort. C’est un véritable plaisir de porter ce casque. J’ai déjà pu passer littéralement 6H avec ce casque sur la tête sans ressentir la moindre gêne. Ce n’est pas un poids plume non plus avec ses 408g, mais on oublie vite ce détail. Les coussinets à mémoire de forme sont très épais ce qui permet de s’adapter parfaitement à la forme du visage sans exercer de pression trop forte sur la tête. Le casque ne tient pas spécialement chaud, même s’il englobe totalement l’oreille. Et si les coussinets ne vont pas, de nombreuses variantes existent sur le site de Razer.Razer Thresher Ultimate

 

  • La qualité sonore sur PS4 : Yo ! Ici Maximilange, j’ai eu l’occasion de tester le casque un petit peu avant Diamondblack sur PS4 (puisque celui-ci l’a testé sur PC ensuite) et le feedback pour l’utilisation PS4. J’ai testé le titre dans diverses utilisations et voici mes différents ressentis :
    • The Witcher 3 pour un jeu d’ambiance et d’immersion : L’immersion est totale, le son est de qualité, cela va sans dire et voguer dans les terres des Sorceleurs n’aura jamais été aussi agréable que ce jour avec le casque !
    • Destiny 2 pour un jeu rapide : Le son est très bien spatialisé. On sait  d’où proviennent les tirs, ce qu’il se passe autour de nous, et c’est clair que cela n’a rien à voir avec un son stéréo (ou pire, une enceinte intégrée de téléviseur !). Il n’y aucune latence en utilisant le casque sans-fil, et ce même en étant à une dizaine de mètres de la PS4 (après, faute de place je n’ai pas pu aller tester plus loin que cela, ce n’est pas grand les apparts parisiens ! 😉
    • Netflix/Bluray : Pour les films le permettant, le son surround Dolby 7.1 est saisissant. En fait, dès qu’il est question de spatialisation du son et d’ambiance, le Thresher Ultimate donne vraiment le meilleur de lui. Avec un bel écran HDR/4K et du son surround Dolby 7.1, c’est sûrement la meilleure façon aujourd’hui de profiter de jeux et de films qu’il soit !
    • Musique : Le point noir : sur YouTube en écoutant tantôt du metal, tantôt de l’electro (vous commencez à nous connaître avec tous nos live-reports !), les basses ne sont pas ce qui ressortent le mieux. Le casque n’est pas un casque audiophile, mais un casque gamer, mais on pourra tout de même lui regretter ce point, surtout si on passe le plus de temps à écouter de la musique. Sans être mauvais, très loin de là, la musique pourrait être mieux !

 

  • La qualité sonore sur PC : C’est Romain de retour (alias Diamondblack75), j’ai pu tester le casque sur PC, et je dois m’avouer surpris sur la qualité sonore :
    • En jeu la spatialisation fait son effet : les jeux prennent une toute autre dimension, bien que des fois subtile. Cela dépend vraiment des jeux et de la qualité de base des pistes sonores.
    • En jeu et chat audio (ex discord), j’apprécie énormément le son surround 7.1 car cela permet d’entendre à la fois clairement le jeu, et les voix de vos amis. Et c’est encore mieux s’ils sont plusieurs à parler. Je viens de l’expérimenter dans une partie compétitive, à un moment un grand nombre de personnes parlait dans mon chat et certains critiquaient qu’on ne s’entendait pas. Moi j’y arrivais très bien, les voix paraissent séparées, claires et limpides.
    • Pour l’écoute de la musique là c’est une autre histoire. C’est troublant, quand on active le son surround je trouve que les musiques sont dénaturées, puis quand je l’enlève un peu plus tard je trouve aussi que le son classique est fade et qu’on entend mal la musique…. Alors fondamentalement sans le son surround je trouve que le casque Thresher délivre une prestation classique, avec des fréquences aiguës un peu trop présentes. Au contraire le son surround donne une tout autre dimension aux basses, les musiques semblent transformées, mais cette fois ce sont les fréquences intermédiaires qui sont un peu en retrait.

 

  • Une bonne isolation sonore : Du fait de sa forme assez large, et de ses coussinets épais, le Thresher isole assez bien de l’environnement extérieur. Il n’est pas complètement hermétique non plus, mais il permet une bonne immersion auditive. Le casque est aussi assez bien isolé en manière de bruit de mouvement. J’entends par là que vous n’aurez aucun bruit de plastique ou d’articulation en métal quand vous bougez la tête (chose que j’ai constatée sur d’autres casques sans fil). Le seul moyen d’avoir un bruit structurel au casque est en frappant l’arceau en métal sur le dessus du casque.

 

  • L’autonomie : Les 16 heures annoncées d’autonomies sont très confortables. Dans les faits avec mon utilisation personelle, je suis plus vers les 13h d’autonomie en moyenne. C’est bien plus qu’il n’en faut pour passer une nuit blanche, ou deux à trois soirées sur votre pc sans recharger votre Thresher Ultimate.

 

  • L’ergonomie  : Il n’y a pas beaucoup de fonctions sur le casque en lui même : réglage du volume sonore, du micro et la possibilité de couper totalement le micro ou le son. Cela se passe via deux molettes une sous chaque oreille. Celle de gauche avec le micro accueille la molette du micro, et cette de droite… vous avez compris. Mais les réglages sont rapides, les molettes sont rapidement accessibles, et la possibilité de couper le son ou le micro via un clic de molette… c’est top ! Dommage que l’activation du son surround ne soit pas lui aussi sur le casque (il est sur la base). Au passage quand vous coupez le microphone, ce dernier devient rouge, pratique pour savoir si votre micro est activé ou non ( et éviter les moments embarrassants en jeu).Razer Thresher Ultimate

 

  • Un design soigné : Même si le Thresher Ultimate n’a pas un éclairage RGB, il est arbitrairement beau (selon mes goûts). Les logos Razer et PlayStation sont « un peu » trop présents, mais dans l’ensemble le design est très agréable par rapport à de nombreux casques gamer trop agressifs ou voyant actuellement sur le marcher.

 

  • Les plastiques : Certains pastiches ont tendance à attirer les rayures. Comme la base (audio hub) avec un plastique arrière extrêmement rayable, heureusement ce n’est pas visible. Ce qui l’est plus par contre c’est une légère déformation du plastique la jonction des oreilles et de l’arceau. Au niveau de la charnière de rotation, les plastiques sont un peu enfoncés, comme s’ils n’aimaient pas la rotation des oreilles. Je n’ai pas eu le casque assez longtemps pour vérifier si la déformation s’aggravait ou pas, mais elle reste très légère, Maximilange ne l’avait même pas vu. (PS de Max : Hého! Je ne te permets pas ! ;-))

 

  • Le câble optique C’est court… C’est vraiment très court. Dans mon cas, j’ai un meuble TV assez grand avec plusieurs cases et de nombreuses consoles. La PS4 est dans sa case à elle seule, et je ne pouvais poser la base du casque qu’au sol juste devant puisque le câble optique était trop court pour faire remonter la base sur le dessus du meuble. Il faudra donc penser à en changer si jamais vous avez besoin d’une certaine longueur pour ce câble. Pourtant les câbles USB sont eux assez longs, c’est d’autant plus dommage pour le câble optique.

 

  • Le manque de logiciel sur pc : Rappelons tout d’abord que le casque est brande PS4 et est principalement dédié à une utilisation console ! Mais l’option de l’utilisation sur un PC reste tout à fait possible et le Thresher Ultimate est même assez bon sur PC. Mais pour le prix, j’aurai surement apprécié avoir quelques réglages accessibles, même basiques sur mon PC.

 

  • Le micro Sur PC j’ai constaté que le micro était bien plus réactif que Razer ne l’indique. Sur Discord on entendait le bruit du clavier Hunstman que je testais aussi en parallèle, alors qu’avec mon Hyper X Cloud personne n’entendait  le clavier. Cela dit c’est une problématique que les utilisateurs sur console n’auront pas et qui peut s’affiner en réglant correctement le casque (sans être parfait car le micro est presque trop sensible !).

Razer Thresher Ultimate

 

  • Pas de charge sur la base : c’est la fonctionnalité « ultime » qu’il manquerait à ce Razer. L’arceau qui permet de poser son casque à la verticale sur la base Razer ne charge pas le casque ! Il faut donc penser à le brancher avec la prise mini USB sur la base. C’est dommage qu’il n’y ait pas un système d’induction sur le casque qui aurait permis de le mettre en charge dès lors qu’il était simplement posé sur la base. Plus intuitif et plus pratique ! Bon c’est une fonction que je n’ai vue nulle part ailleurs non plus, mais vu le design et la base audio qui prend aussi de la place, ça aurait été top !

Verdict

Le Razer Thresher Ultimate n’est pas un casque parfait, mais il est tellement agréable à porter, qu’il mérite bien quelques sacrifices. C’est un excellent casque gamer avec des fonctions bien pensées et intuitives sur le casque même si elles sont peu nombreuses. Le son surround est une véritable tuerie en jeu, mais ne vous y trompez pas ce n’est pas un casque pour audiophile (même s’il reste tout à fait correct dans ce domaine). Que ce soit pour une utilisation sur console ou sur PC le Razer Thresher Ultimate sera pour moi un excellent choix.

17/20

Caractéristiques

  • Boutons de volume et de commande du micro sur le casque
  • Coussinets d’oreille en similicuir à isolation phonique
  • Son surround Dolby 7.1
  • Micro articulé rétractable unidirectionnel
  • Modèle circumaural avec haut-parleurs de 50 mm
  • Coussinets d’oreille en similicuir  – Doté d’entailles en mousse pour soulager les tempes
  • Jusqu’à 16 heures de durée de vie de la batterie
  • Compatible PS4/PC ou Xbox One/PC
  • Support pour casque et base inclus
  • Dimensions du casque: 196 mm (L) x 214 mm (H) x 104,8 mm (P)
  • Dimensions du support pour casque: 143mm x 243mm x 125.2mm
  • Dimensions du hub audio: 115 mm x 36,5 mm x 122 mm
  • Poids du casque: 408 g

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :