Team 3 est un jeu coopératif de communication pour 3 à 6 joueurs. Indiqué à partir de 14 ans sur la boite, il est conseillé à partir de 8 ans sur le site du distributeur (Atalia), on peut donc supposer que l’éditeur ne voulait pas s’embêter avec les normes CE obligatoires pour les jeux enfants-familles.

Il existe deux versions, Team 3 Pink et Team 3 Green. Ceux sont exactement les mêmes jeux, seules les extensions changent, mais on y reviendra plus tard.

En ouvrant la boîte, vous allez tout de suite penser à Tetris. Les blocs de construction sont à l’identique de ce jeu légendaire.

En avant les ouvriers

Vous incarnez des professionnels du BTP. Chaque tour, 3 joueurs vont se lancer, il y aura l’architecte muet, le contrôleur et le bâtisseur aveugle. Très bien d’intégrer le handicap dans un jeu mais soyons clair je ne ferais pas construire ma maison par ces 3 personnes !!!

L’objectif va être de construire la structure indiquée sur la carte plan. L’architecte est le seul à voir cette carte. Il va en mimant essayer de donner des indications au contrôleur. Le contrôleur va retranscrire les gestes de l’architecte au bâtisseur en lui parlant. Mais le bâtisseur est aveugle, il faudra donc le guider dans le choix des pièces et la manière de les disposer. Le bâtisseur doit être agile et percevoir au toucher les pièces de construction tout en imaginant la structure qu’il réalise. Vous avez 3 minutes pour réussir. Ensuite, les joueurs et les rôles tournent.

Pour gagner, l’ensemble des joueurs doivent réaliser un nombre de cartes plans égal au nombre d’étoiles des cartes + le nombre de joueurs. En effet, il y a trois sortes de difficulté (1 étoile = facile, 2 étoiles = moyen et 3 étoiles = difficile). Par contre, vous perdez, si vous n’arrivez pas à réaliser autant de cartes plan qu’il y a de joueurs.

jeu

Variante compétitive

Si vous êtes 6 joueurs, il est évidemment possible de se diviser en 2 équipes de 3 joueurs. Dans ce cas, mettez-vous soit un temps limité de jeu soit un nombre de cartes à gagner pour déterminer la fin de la partie. N’oubliez pas par contre de changer les rôles dans l’équipe.

Extension torsion dimensionnelle (Team 3 Pink)

Vous jouez non plus avec les cartes plans traditionnelles mais avec les cartes à dos noir. Elles n’ont qu’une seule difficulté. Ici, la structure ne sera plus plate mais en 3D. Vous devez arranger les pièces de manière à ce qu’un côté de votre structure ressemble à la carte plan.

Pour gagner, il vous suffit de gagner un nombre de cartes égal au nombre de joueurs.

pink

Extension fusion des hémisphères (Team 3 Green)

Là aussi, vous jouez avec les cartes à dos noir et n’ont qu’un seul niveau de difficulté. Et comme l’indique son nom, il va falloir que le bâtisseur fasse travailler son hémisphère gauche du cerveau et son hémisphère droit indépendamment l’un de l’autre. Il va donc devoir réaliser deux structures et ne peut utiliser que sa main gauche pour construire le plan de gauche et uniquement sa main droite pour bâtir le plan de droite.

Cette version est jouable uniquement à 5 joueurs. Un seul bâtisseur mais 2 architectes et 2 contrôleurs. Les deux duos gèreront chacun une des cartes plan, et le bâtisseur devra écouter les deux sans confondre ses deux constructions.

green

Avis

J’ai une petite préférence pour l’extension green, la pink est vraiment difficile à réaliser. Surtout que sans voir sa construction, le bâtisseur fait souvent tomber sa construction et doit ensuite tout reprendre de zéro, très décourageant.

On va être honnête, avoir les deux boites est pour moi inutile. Certes, cela vous permet d’avoir l’autre extension mais jouer à 4 équipes c’est franchement ennuyant. Cela veut dire que vous attendez une dizaine de minutes avant que ce soit de nouveau votre tour. Même si c’est rigolo de voir les autres équipes galérées à se comprendre, ça fait longuet.

Pour l’âge, 8 ans c’est trop jeune. J’ai essayé et au bout de 5 minuteurs et en ayant tourné les rôles on a réalisé aucune carte plan, très décourageant. Je le conseille à partir de 12 ans, les collégiens ont une meilleure représentation dans l’espace et sont plus à l’aise pour s’exprimer avec des gestes.

C’est un bon jeu d’ambiance, où vous allez être très frustrer en tant qu’architecte, surtout quand vous voyez le bâtisseur poser une pièce dans le mauvais sens et le contrôleur lui dire que c’est bon. Une seule envie, crier et dire : « Non mais n’importe quoi, tourne !!! ». Sinon j’ai aimé jouer tous les rôles et il n’y en a pas un plus simple que l’autre. Ou disons plutôt que cela dépend des capacités de chaque personne. Si de base vous êtes bon en mime, architecte vous conviendra mieux. Si vous adorez reconnaitre au toucher des objets alors vous serez plus à l’aise comme bâtisseur. Personnellement, j’ai aimé tourné sur tous ces rôles.

On note également des petits singes bien sympathiques et rigolos, ici représentant les singes de la sagesse (origine asiatique). On ne comprend pas bien du coup les dénominations des singes (architecte, contrôleur et bâtisseur).

 

  • Il manque un bandeau pour le rôle du bâtisseur.
  • Je ne comprends pas la représentation du contrôleur. On n’a l’impression qu’il est sourd car il a les mains sur ses oreilles. Mais parler sans étendre, on le sait tous ce n’est pas vraiment possible.
  • Le minuteur doit être fait avec votre téléphone portable. Autant j’apprécie les jeux avec une application dédiée, autant prendre mon téléphone en chronomètre, ça me gonfle. Surtout qu’un sablier n’aurait pas été beaucoup plus cher !
  • Dommage de devoir acheter les deux boites juste pour avoir les deux extensions. Il serait vraiment bien de pouvoir acheter les mini-extensions seules

 

 

  • La mini-extension est sympathique et apporte vraiment une difficulté supplémentaire pour ceux qui trouveraient le jeu trop simple (euh, existe-t-il une personne qui trouve ce jeu facile ???)
  • Les différentes difficultés de cartes permettent d’y aller progressivement
  • Coopératif ou compétitif. On aime le fait de pouvoir choisir
  • Le design flashy des boîtes de jeu

En résumé

Un bon jeu d’ambiance drôle et malin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :