LIVE REPORT : Yerek @Péniche Anako – 28/02/2019


Le 28ème jour de février est là, et demain ne sera pas le 29. Qu’importe, puisque Yerek prolongeais la nuit en nous transportant par sa musique Electro-Rock-Expérimentale. Yerek est un groupe parisien formé en 2018 par Vessem Tarpinian (Chant/Clavier/synthés) et Mikaël Torossian (Guitare). A cela s’ajoute Baptiste Mianne à la batterie et Nils Gayet à la basse qui ont rejoins le projet plus récemment.

 

[soundcloud url= »https://api.soundcloud.com/playlists/621476667″ params= »color=#ff5500&auto_play=false&hide_related=false&show_comments=true&show_user=true&show_reposts=false&show_teaser=true&visual=true » width= »100% » height= »300″ iframe= »true » /]

 

Si le coté planant et mélancolique des chansons, ajouté à l’absence sur support vidéo de la plate-forme soundcloud, pouvais esquisser un live assez calme, il n’en est rien. Après une mise en bouche assez calme en guise d’introduction, on se rend vite compte que Yerek déborde d’énergie !

On se croirait chez Woodbrass !

C’est donc au 2ème morceaux que Yerek balance tout en invitant sur scène Vicken Tarpinian, ami du groupe, le temps d’un featuring résolument tourné Rap. Ca envoie, le mélange fonctionne super, avec un espèce de limp-bizkit teinté d’electro. On est enthousiaste par les rimes bien travaillée du rappeur et le rythme impeccablement calé sur la musique.

Amatheus en featuring !

Les morceaux s’enchaînent, la basse solide de Nils conduit bien le groupe. On regrettera peut-être qu’elle couvre un peu trop la guitare, qui n’est pas totalement en reste, alternant entre cocottes funky, solo, utilisations d’effet et même de e-bow.

J’ai raté ma photo avec le E-Bow, tant pis !

 

C’est ainsi que le 2ème guest de la soirée fait son entrée. Il s’agit ni plus ni moins que le père du chanteur. Une collaboration intéressante, la famille ayant des origines arméniennes, qui se traduit par une musique calme accompagné d’un chant traditionnel. Pas de lieu mieux adapté a Paris : la péniche Anako appartenant également à une famille d’origine arménienne.

Charles Aznavour vous salue monsieur !

Après 35 minutes de son, petit entracte pour que tout le monde puisse faire le plein (au bar) et le vide (aux toilettes). Pause boisson, tartine, clope, cigarette électronique, et on est tous prêt à y retourner !

Un bassiste de qualité !

Le spectacle continue donc. Ca swinge, ça envoie, ça se calme. L’ordre de la set-list est très bien choisi, oscillant entre morceaux calme et morceaux plus nerveux. Les guests reviennent pour une chanson chacun. Je n’en avais pas encore parlé, mais pour certains morceaux tout le monde est au casque pour les samples. On penserait presque à Paul Gilbert son « Space Live », les tenues en moins.

Le batteur joue avec son futur remplaçant  #experimental

C’est l’heure de la dernière chanson et Yerek nous donne tout ! Le public a passé une très bonne soirée. Yerek est un groupe prometteur. Il ne lui manque plus qu’un aspect visuel live un peu plus travaillé. Mais assurément niveau musique, il n’y a pas grand-chose à redire !

Le secret du groupe : PC Octo-core 4,6 Ghz 32Go Ram, Geforce RTX 2080 Ti Ultra GDR6. Fais tourner Battlefield V en 4K tout à fond avec le ray-tracing activé, le tout en 60 FPS !

 

Set-list :

  • – Sabaclov
  • – Nor
  • – Now She Knows
  • – Lost in Level 23
  • – Lovetto Gone
  • – Snow Or Never
  • – Somewhere near Scilssors

Entracte

  • – Sede Mich Guemena
  • – Stay with me
  • – Shortcut
  • – Trucrosh
  • – Inner Battle
  • – Opiom
  • – Happy Sin Remains

 

Yerek sera de nouveau en concert le mardi 26 mars mais à la Péniche Antipode cette fois.

Facebook

Instagram

Soundcloud

 

Les Découvertes Du Mouton -Caravan Palace-

Bienvenus dans cette seconde édition des découvertes du Mouton ! Aujourd’hui, la découverte sera orientée electroswing, un groupe qui boude la France pour ne faire des tournées qu’aux States, Caravan Palace !

Caravan Palace, qu’est-ce que c’est ? C’est un groupe d’électroswing français qui a vu le jour il y a presque dix ans, en 2005, pour composer une musique de film (pornographique, ok.). Mais ils ne s’arrêtent pas là ! A l’origine trois musiciens ont fondé le groupe, mais aujourd’hui ils ne sont pas moins de sept ! Une chanteuse (ou scateuse), un guitariste, un violoniste, un contrebassiste, un tromboniste, un clarinettiste et enfin un percussionniste (en simplifiant un peu car chacun à plusieurs rôles).

Mais on pourrait se demander ce qu’est une scateuse. Et on aurait parfaitement raison ! Le scat est une façon de chanter (peu rependue) qui consiste à ne produire (presque) que des onomatopées à la place des paroles d’une chanson (voilà pour la petite leçon du jour). Et notre Scateuse, Zoé Colotis, s’en sort à merveille ! Hugues Payen (violon) se débrouille également extrêmement bien, notamment dans le morceau Suzy.

D’incroyables musiciens, certes, mais aussi de somptueux danseurs ! La Caravane offre à chacun de ses concerts une démonstration de danses toutes plus folles les unes que les autres. La chanson Rock it for me est l’objet d’une chorégraphie réalisée par Zoé et Paul-Marie (percussions), certes répétée des dizaines de fois, mais tout simplement somptueuse !

Dernière chose, plutôt étonnante : vous l’aurez peut être remarqué, on parle ici de sept musiciens, pourtant parmi les photos que l’on peut trouver sur le net, très peu représentent tous les membres du groupe, fait surprenant que je ne saurais malheureusement pas expliquer.

Malheureusement, Caravan Palace est un groupe qui passe inaperçu avec leur petit style rétro, leur coté décalé et leur musique inhabituelle… Alors il faut partager, il faut faire connaitre, il faut leur donner envie de relancer une tournée en France !

Voilà, c’est fini pour aujourd’hui, la prochaine fois on parlera d’un groupe américain un peu plus connu, en attendant, un petit live de la Caravane, ça se passe au Trianon!

[WTC?] What The Covers ? #1 : Happy Edition

Bonjour à tous ! J’ai l’honneur de vous présenter la première chronique d’Error404.fr !


What The Covers ? #1 : Happy – Pharrell Williams

Bienvenue dans cette première chronique de What The Covers ? ! Tout d’abord qu’est ce que WTC ? WTC, c’est un peu comme Incroyable Talent, mais avec des gens connus et des gens pas connus. Non en fait, ça n’a rien à voir. WTC va présenter dans chacune de ses éditions une chanson très populaire, que l’on entend à la radio H24 et qui a souvent parfois tendance à nous énerver, on sature, on l’a dans la tête le jour, la nuit, tout le temps ! Bref, WTC, c’est la vraie alternative à cela ! On va vous proposer toutes les semaines la version originale de la chanson choisie, suivie de 5 covers, réalisées le plus souvent par des petits groupes ! (réaliser des covers permet souvent de se faire connaître auprès d’un public plus large, car on sait que les gens connaissent déjà le titre s’ils ne connaissent pas le groupe qui la joue. C’est une technique qu’emploient quasiment tous les groupes, mêmes ceux qui ont une certaine notoriété. C’est aussi une façon super cool de rendre hommage à un titre qu’on a bien aimé !). Chez Error404, on fait pas de préférences, malgré le fait que le rédacteur de cette chronique a une tendance pour le rock/metal/electro, il écoute de tout et est ouvert à tous les genres : c’est pourquoi on passera des covers de TOUS les genres : aussi bien du rock, que du rap, de la souk, du slam, des chansons humoristiques, du metal, et même de la trance-neo-ambiant-house-jazz-fuzz-techno-drum’n’jungle-bass-metalcore-electro-scratching-fusion etc !

En espérant que vous allez aimer cette première édition !

Version originale – Pharrell Williams



Cover #1 : Version Punk/Rock Made in France – Fastened Furious


Une très bonne cover dans un style bien entraînant qu’est le punk/rock ! Notre préféré ici ! Les Fastened Furious, petit groupe sudiste joue un power-pop/punk/rock qui va en faire bouger plus d’un ! Ils ont récemment joué au Printemps de Bourges et sont toujours en tournée (Sud de la France). Cette cover leur a valu l’éloge d’être meilleure cover de la semaine sur le BillBoard la semaine du 28 avril 2014 ! On retrouvera d’ailleurs bientôt le groupe en interview pour Error404, et on aura une petite surprise avec eux d’ici peu ! Pour suivre leur actu ou en savoir plus sur la tournée, c’est ici !

Cover #2 : Version Sad – Woodkid


Woodkid… A t-on besoin de présenter l’homme à la barbe toujours impeccable ? Tête d’affiche de nombreux festivals cet été, Woodkid a su se faire une place sur la scène française, mais également internationale ! Son premier album « The Golden Age » est disque de platine. Yoann Lemoine de son vrai nom n’est pas un inconnu du milieu : il a réalisé plusieurs vidéoclips, notamment le très farfelu Teenage Dream de Katy Perry ! C’est donc dans le même esprit que son premier album qu’il nous propose une version revisitée de Happy, qui pour le coup, ne l’est pas franchement. (Version Sad Remix). Pour suivre son actu ou en savoir plus sur sa tournée de festivals : c’est ici !

Cover #3 : Version Metal – PelleK


PelleK, chanteur du groupe du même nom, s’amuse à faire des covers… Il s’amuse tellement à en faire que le groupe ne fait plus que ça ! Des reprises de Disney, les derniers hits, des animes, des jeux vidéos, le groupe « metallise » toutes ces chansons et ne rate jamais son coup ! Le chanteur étant capable de chanter sur plusieurs octaves, les possibilités du groupe à revisiter tous les tubes sont immenses ! Ils nous proposent donc pour ce coup-ci une version très sympathique de Happy, qui part dans des aigus incroyables, et sans fausse note ! Si vous voulez suivre l’actu du groupe c’est ici ! Il y a fort à parier que l’on retrouvera PelleK dans d’autres WTC vu le nombre de covers à leur actif !

Cover #4 : Version Electro/Funk – NEUS Remix


Quand j’ai vu cette cover, j’ai été obligé de vous la mettre ! J’adore l’electro funk, ces cordes qui retentissent sur des loops electro, j’ai toujours trouvé ça intéressant musicalement. Me demandez pas pourquoi, car je ne saurais franchement pas vous expliquer les raisons de cela ! Quoi qu’il en soit, le dj NEUS nous propose une version electro d’Happy très calme, reposante, qu’on prend plaisir à écouter après une dure journée ! On peut suivre l’artiste ici !

Cover #5 : Version… WTF IS THIS?- Telfaz11


Et oui, WTC c’est déjà fini *ooooooooh* ! On finit donc sur une touche de fun avec Telfaz11 ! Il s’agit d’un petit collectif qui a mis l’humour en avant. Après tout, Happy, c’est pas fait pour faire la gueule, alors je peux vous dire que ce clip et cette version vont vous donner le sourire sans hésitation ! Des idées originales, une voix qui tient la route, un clip barré, et vous obtenez Telfaz11 ! Bonne écoute et à la prochaine pour un nouveau WTC? (Je pourrais vous mettre le lien de Twitter pour Telfaz11, mais à moins de parler arabe, vous pouvez rebrousser chemin. Pour ceux qui en comprendront un mot, le voici quand même !)

Quitter la version mobile