Superman, son of Kal-El T1, de Tom Taylor et John Timms

Fin avril, Urban Comics a sorti dans sa collection ‘DC Infinite » le premier tome de Superman, son of Kal-El. Urban annonce d’emblée que « sa naissance sera aussi exceptionnelle que les origines de son père« . Comment est réllement Jonathan – Jon – Kent ?

Jonathan Kent a subi beaucoup d’expériences au cours de sa jeune vie : traversé de nombreuses épreuves et même vécu dans le futur avec la Légion des Super-Héros, chargés de l’entraîner pour le jour où son père, Clark Kent, ne pourrait plus être Superman. Même si Jon ne sait pas exactement quand ce jour aura lieu, les signes lui montrent qu’il pourrait être proche… Il est temps pour le fils de porter la cape de son père et le symbole d’espoir que représente Superman.

Tel père, tel fils ?

Le comics démarre sur une rapide introduction de Jon avec un chapitre centré sur la fin de la grossesse de Loïs. Car oui, Jon est le fils de Superman et de Loïs Lane ! Il grandit comme un enfant « normal »… Et pourtant ! Il se met à développer des capacités surhumaines ; il pourrait même devenir plus fort que son père. En tout cas, il est plus humain – littéralement.

Jon devient ami avec Damian Wayne et côtoie Wally (The Flash). Il rencontre Jay, qui tient une chaîne de streaming de manière clandestine et anonyme appelée « La vérité ». Cette amitié se transforme rapidement en relation amoureuse, plutôt discrète (hormis un bisou, qui a d’ailleurs fait beaucoup parler de lui sur les réseaux, tout reste très « tout public »). Personnellement, j’avais très envie de lire le comics justement pour cette relation.

Dans l’ensemble, les ‘chapitres’ sont divertissants, les thèmes d’actualité (les réfugiés, le réchauffement climatique). Les intrigues peuvent paraître décousues et sont parfois confuses, car pas toujours linéaires dans leur temporalité. Mais il est vrai que Jon, plus humain, est attachant et Damian n’est PAS insupportable, ce qui n’est pas négligeable ! Tom Taylor présente ainsi son Superman de manière engageante et sympathique. Finalement, on est vraiment dans de l’exposition (personnages, intrigue principale qui s’installe doucement…). Ce n’est pas un coup de cœur : la suite de Superman, son of Kal-El nous dira si c’est top ou si ça flop.

Un extrait est disponible sur ce lien. Pour lire plus de chroniques de comics :par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile