Lance la petite playlist du concert à droite pour profiter de la setlist du concert pendant ta lecture ->

En ce mercredi 3 octobre, The Story So Far débarque à Paris sur la péniche du Petit Bain après 5 ans d’absence. Introduisant sur scène leur dernier album « Proper Dose », le quintette californien annonce la couleur en ce début de haute saison des concerts.

Accompagné de leurs premières parties américaines All Get Out et Citizens, les trois groupes ont su réveiller le public.

– All Get Out : 20h – 20h30 –

Pour lancer cette soirée, c’est All Get Out qui surprend. Du rock alternatif mélodieux complété de sonorités propres au punk, nous sommes intrigués par leur son qui se différencie des groupes de la scène. Les compositions sont techniques et variées, la setlist combine titres énergiques et morceaux plus lissés : un cocktail particulièrement agréable à voir sur scène. Nous espérons les revoir bientôt sur Paris pour un set un peu plus étoffé !

 

– Citizen : 20h45 – 21h30 –

Citizen poursuit et réveille le public avec « Roam The Room » et son énergie débordante : un bon avant goût de la soirée que nous allons passer. La communication avec les fans se fait instantanément : pogos et crowdsurfs s’accumulent même sur les titres plus doux. Après plus de 10 ans d’activité, le groupe vient enfin saluer ses amateurs francophones qui semblent plus que ravis. À la rencontre de l’indie rock, du pop punk flanqué de guitares grunges et d’un côté plus mélodieux grâce à l’utilisation d’un lauchpad, le combo est intéressant et fonctionne bien.

 

– The Story So Far : 21h45 – 22h40 –

C’est donc dans une ambiance déjà électrique que The Story So Far s’avance sur scène avec le titre « Nerve » : quelques secondes suffisent au public à excuser la longue absence du groupe sur la scène parisienne. Plusieurs fans nous confient qu’ils pensaient ne jamais revoir Parker Canon (chant) et sa troupe en France et explosent de joie dès les premières notent. Le public est très varié et réagit différemment aux six titres du nouvel opus joués ce soir. Bien que les anciens titres rencontrent plus de succès, des titres comme « Let It Go » et « Out Of It » sont bien accueillis.

 

Parker Canon ne bouge pas beaucoup sur scène mais interagit bien plus qu’avant avec la salle. De quoi illuminer la fameuse boule disco du Petit Bain qui scintille durant leur dernier titre, « Clairvoyant ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :