Clavier Mécanique Apex M500

SteelSeries. 1,2kg. ~ 13,6*44*3,95 cm (L*l*p)$

Disponible sur Amazon pour 96€.

A titre informatif, il s’agit de mon premier clavier mécanique, et j’étais sur un Corsair K50, il se peut donc que mon avis soit influencé par ces critères. Bonne lecture !

Il était temps pour Error404 de passer au clavier mécanique. C’est chose faite avec l’Apex M500 sorti en avril 2016. Pour l’occasion, on vous donne un petit rendu de ce qu’on en a pensé ! Test 4O3Quatre points positifs, et trois points négatifs sur le clavier Steelseries Apex M500

Plus + tableau

  • Les MX Red – Vous pourriez dire que mettre du Red sur un clavier tout bleu c’est un peu absurde, mais on parle ici de la technologie de la touche présente dans le clavier ! (Pour toutes les infos là dessus, mon ami NicoPlaYs avait fait il y a quelques temps un excellent article sur le sujet !)Probablement les MX les plus « classiques » pour les novices, elles n’en restent non pas moins des plus efficaces. Une petite pression et le caractère apparaît. Il m’arrive encore fréquemment de ne pas voir que j’ai le doigt à moitié enfoncé sur la touche et de me retrouver avec une suite de lettres… Oups !
  • Design Sobre et élégant – Le clavier n’est pas très grand, ce qui lui donne un côté  très sobre. Le tout couplé à de jolies LED bleues réglable en intensité en font vraiment un produit très élégant qui se mariera bien avec vos bureaux/souris. 
  • Frappe ergonomique – Il n’y a rien à redire sur les touches. Le touché est tout à fait convenable, au même titre que l’écartement entre celles-ci. C’est tout à fait naturel, et cela ne m’a pas fait baisser mon score Speedtest. D’ailleurs si certains d’entres vous aiment le challenge. Je vous invite à tenter le French Speedtest. Score à battre : 114 mots la minute ! Alors ? ;). L’anti ghosting fait quant à lui bien son travail, vous pouvez taper autant de touches que vous le souhaitez à la fois sans que certaines ne soient mangées. Un petit test ? moeikzjhvcfzelmkjshrtfezopmislfgkjhvzeslouijghiomlkdghjv sdpmofgjhseroupfhgpme. Voilà, vous étiez prévenus, bande de trolls. (Ce texte philosophique a été rédigé en environ 1.2 secondes)Typing Test
  • Logiciel SteelSeries Engine – Un gros atout pour Steelseries. Le logiciel permet de gérer tous ses périphériques (et on en reparlera prochainement sur un autre test qui devrait arriver d’ici peu ;-)) de la marque. Il propose une flopée d’options vraiment sympathiques pour les jeux. On peut programmer des touches, des macros et autres configurations selon des profils. Le logiciel reconnaît ensuite les jeux lancés et affecte au jeu sa configuration pré-établie. Au top !

Moins -

  • Pas de repose poignets – C’est la première chose que j’ai remarqué en unboxant le clavier. Pas de repose poignets ! Cela m’a beaucoup étonné puisque tous mes précédents claviers en possédait. Lors de sessions de jeux intensive ou de frappe de texte intensive et un peu longue, cela peut devenir un peu gênant. Tout dépend de votre setup général après, la taille de votre bureau etc.
  • Touches multimédia présentes mais – Les touches multimédias sont présentes à l’aide d’une touche au logo de Steelseries. Il suffit de faire le combo Steelseries + F5 à F12 pour effectuer un Play/Pause/Next/Prec/Volume Up/down et autres options. Un peu dommage de ne pas avoir prévu des touches dédiées à cet effet. On se croirait sur un PC portable avec sa touche « ‘Fn ». Dans le cas d’un clavier pour un PC fixe, l’économie de place n’est pas forcément nécessaire !
  • L’arc en ciel, c’est beau aussi ? – Bon, ici c’est du détail. Les leds sont uniquement bleues, pas de possibilité de choisir une autre couleur, ni même de personnaliser les couleurs par touche (sinon le clavier coûterait au moins le double me diriez-vous…)

Le SteelSeries Apex M500 est donc un excellent clavier mécanique. Avec son design sobre et propre et ses MX Red efficaces, il se présente comme un clavier mécanique tout à fait abordable (pour ce type de clavier bien sûr) et qui a tout ce qu’il faut. Les personnalisations par application sont un gros plus. On oubliera ses petits défauts comme l’absence de repose-poignets et des touches multimédias (remplacés ici par un bouton pour alterner les touches F5 à F12). Médaille d’argent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :