Prenez des petites grenouilles en plastique qui sautent quand on appuie dessus. Ca on connait, on a déjà essayé d’être le premier à mettre toutes ses grenouilles de sa couleur dans un seau, ou de faire des courses effrénées avec nos petits batraciens. Ajoutez une sorcière, une potion magique, des sortilèges pour grenouilles colorées et vous obtenez le jeu : soupe à la grenouille !

Un jeu jusqu’à 4 raniculteurs, à partir de 5 ans, comptez une vingtaine de minutes par partie.

Le matos

Une belle grosse boîte de jeu, qui prend un peu de place certes, mais les enchantements sont en grand format aussi pour être plus simple à atteindre. Et du coup, leur socle étant petit ils tombent très facilement et ça c’est chouette pour les petites mains qui ont du mal à viser avec leur grenouille.
Les illustrations sont magnifiques : la boîte, les ingrédients, les grenouilles en carton (celles pour se rappeler notre couleur), la sorcière, tout est esthétiquement très bien pensé et on se rend compte tout de suite que la sorcière est méchante et que c’est elle qu’il va falloir combattre.
Les petites grenouilles, quant à elles, n’ont pas changées de look, elles restent solides et pratiques pour les faire sauter autant que l’on veut.

Le principe

Le principe est simple, il faut éviter de finir dans la gamelle de la sorcière… Pour cela, il va falloir arriver à renverser les enchantements prévus par la méchante sorcière un par un et dans un ordre précis, en coopération avec les autres joueurs. Chaque joueur dispose de trois sauts à chaque tour de jeu, et il peut, s’il le désire, remettre sa grenouille dans sa maison entre deux sauts.

Si tout est renversé avant le dernier tour de jeu c’est gagné, si par contre les grenouilles ne sont pas assez habiles pour déjouer les plans de la sorcière, cette dernière composera tranquillement sa soupe en ajoutant à chaque tour de jeu un ingrédient dans son chaudron. Il y a autant d’ingrédients que de nombre de joueurs, autant de rondes de sortilèges que de joueurs. La partie dure donc plus ou moins de temps en fonction du nombre de grenouilles sauteuses.

Fastoche ou pas fastoche ?

C’est la question que je me suis posée ! Quand on voit ces grenouilles, tous autant que nous sommes, petits et grands, nous les faisons sauter. Un réflexe, on teste !

Evidemment très simple à faire sauter que ce soit pour les petites mains, les grandes mains, les grosses mains. Par contre beaucoup moins facile de doser son saut et de le diriger, que l’on soit adulte ou enfant.

Niveau stratégie, nous sommes tous ensemble pour déjouer les plans de la sorcière, de la coopération pure et dure donc, où il ne faut pas se laisser aller à insulter celui qui fait n’importe quoi avec ses gros doigts, mais plutôt l’aider à faire les meilleurs choix sur le positionnement de sa grenouille entre chaque saut.

A la fin, si on a réussi à déjouer tous les plans de la sorcière on peut même essayer de la faire tomber tous ensemble.

Invincible sorcière !

Bon après plusieurs parties avec d’adorables bambins loués pour l’occasion, la sorcière a toujours gagné. Pas facile de faire tomber tous ces sortilèges et surtout de diriger correctement ces petites bestioles, certains enfants veulent jouer trop vite, trop fort ! Bon d’accord, c’est plus simple quand on est adulte, on gère un peu mieux la puissance et la précision au bout de quelques tours… Mais autant on saute de joie sur les grenouilles pour les essayer, autant on ne saute plus de joie au bout de quelques tours… On se lasse, mais c’est normal ? Faire sauter des grenouilles c’est rigolo mais pas trop longtemps, pour les adultes en tout cas!

 

  • La coopération qui peut se révéler être à double tranchant quand un joueur a vraiment du mal à maitriser ses grenouilles !
  • Lassitude: on ne fait pas plus de trois parties de suite.
  • La difficulté avec aucune victoire avec des jeunes joueurs sur mon tableau de chasse aux sorcières
  • La boîte: un peu imposante pour ces petites grenouilles.

 

 

 

  • Les grenouilles sauteuses connaissent une nouvelle jeunesse !
  • Le visuel : les illustrations sont vraiment très alléchantes…
  • La coopération entre joueurs
  • La cohésion d’ensemble : histoire, jeux illustrations, tout se tient

 

 

En résumé

Un très joli jeu amusant à sortir de temps en temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
%d blogueurs aiment cette page :