Silver Spoon – Tome 1

Hiromu Arakawa
Kurokawa – sorti le 6 avril 2011

Disponible pour 6.80€ chez Amazon

La mangaka la plus connue du Japon, Hiromu Arakawa, vient tâter un nouveau terrain : une histoire agricole et pleine de bon sens après Full Metal Alchemist ou bien même Arslân. On parle bien sûr de Silver Spoon !

– La cuillère d’argent, pas toujours si brillante –

Yûgo doit choisir un club sportif, serait-ce l'équitation qui retiendrait son attention ?
Yûgo doit choisir un club sportif, serait-ce l’équitation qui retiendrait son attention ?

Silver Spoon est une idée plutôt audacieuse et prenant quelque peu à contrepied ce qui se fait de nos jours. Kurokawa aime les challenges et ce n’est pas nouveau (voir en avril 2016 le manga « Anus Beauté » dont l’histoire est basée sur les hémorroïdes…), c’est donc une nouvelle fois que le groupe relève le challenge d’un manga qui sort des sentiers battus avec un manga agricole. 

Comment ça un manga agricole ? En effet, Silver Spoon raconte l’histoire de Yûgo Hachikan, un jeune lycéen qui n’a qu’un but dans la vie : finir premier de sa promotion. Ayant choisi le lycée agricole Ohezo comme lycée d’études pour sa formation, il espère fortement finir premier de la promotion, considérant que les matières vues dans ce lycée et que le niveau « scolaire classique » des élèves dans ce genre de formation n’est pas très compliqué par rapport à d’autres formations plus théoriques. L’autre avantage pour Yûgo était l’internat dans cette école, puisque le jeune homme cherchait absolument à fuir sa famille. Cependant là était son erreur : il avait énormément de préjugés sur les travaux à fournir en lycée agricole, et va tomber de haut. Bien au-delà des cours théoriques de mathématiques et de littérature qu’il réussit avec brio, il lui faudra développer d’excellentes conditions physiques, apprendre à s’occuper des animaux, de la terre et bien d’autres. Alors que tous ces camarades connaissent déjà le milieu de la terre, Yûgo se retrouve rapidement largué au début par ses camarades.

– The Heroic Chronicles of FullMetal Spoon –

Arakawa a une main d’or c’est désormais une certitude. Toutes les oeuvres sur lesquelles elle intervient connaissent un franc succès. Il est également intéressant de voir Arakawa exceller dans tant de domaines et d’univers différents, car il en va s’en dire que FullMetal Alchemist n’a rien à voir avec l’histoire d’Arslân ou de Silver Spoon. On ressent toujours la même patte graphique de l’artiste, très agréable par contre, et ça fait plaisir !

Les personnages sont tous attachants et sont assez nombreux, mais on ne s’y perd pas pour autant puisque chaque personnage est assez caractéristique et possède des traits qui lui sont propres. 

On a en revanche un petit détail assez dommage je trouve. Certaines bulles liées aux discussions d’étudiants sont propres du domaine de l’agriculture et parfois assez technique. La représentation de cette condensation du texte dans une petite bulle permet de comprendre qu’il y a beaucoup de choses et de sujets assez difficiles à comprendre, mais il aurait été intéressant d’avoir des explications là dessus justement en détail, comme on peut en avoir sur la façon dont les poules pondent leurs oeufs vers le début du tome, un peu à la façon d’un petit cours illustré comme on peut le voir dans « Anus Beauté ». Il aurait été intéressant de découvrir quelques principes de l’agriculture ici de cette façon, le roman y aurait été bien propice.

– Un succès agricultaire ! –

silver spoon
Une image tirée de l’anime Silver Spoon

Le manga connaît un succès grandissant. Adaptation en film live, en anime, la publication française en est déjà à son 13ème tome, sorti le 14 avril 2016. Bref, une vraie nouvelle success-story pour Arakawa qui n’en est déjà plus à sa première. L’idée était originale, voire osée de nos jours, mais à la fois en vogue, notamment en France avec des personnes qui se mettent de plus en plus au naturel, des émissions retraçant la vie amoureuse de cette population etc. C’est donc un joli coup de crayon que nous propose encore Hiromu !

Pour revenir un peu sur l’anime, la série est réalisée par A-1 Pictures, qui n’en sont plus à leurs premiers essais puisqu’ils sont à l’origine des anime de Fairy Tails, Seven Deadly Sins et bien d’autres réussites ! On a regardé le pilote pour aller avec notre lecture et l’histoire semble fidèle jusque là et agréable à regarder.

Plus + tableau Moins -
  • Une belle histoire dont on a hâte de connaître le dénouement !
  • L’aspect shônen, présent même dans ce contexte
  • La patte artistique d’Hiromu Arakawa
  • On peut ne pas accrocher au genre, question de goût
  • Des passages plus techniques du monde agricole qui sont réduits à des bulles trop petites pour ne pas les lire

Conclusion :

Silver Spoon était l’agréable surprise d’Hiromu Arakawa. Plein de bon sens, le manga lève de nombreux préjugés, et montre les efforts fournis par la population agricole de notre planète. On sent la fraîcheur de l’ouvrage grâce à son originalité. Adapté ensuite en anime et manga, l’oeuvre a un succès grandissant puis qu’on peut d’ores et déjà retrouver les 13 tomes ici. Si vous aimez l’originalité ou bien que vous vous intéressez au monde agricole, on ne peut que vous le conseiller !Médaille - Argent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :