Shenmue 3.  Enfin ! La suite de la série débutée en 2000 sur Dreamcast revient, 18 ans après le 2ème épisode! Shenmue, le jeu d’aventure révolutionnaire et avant-gardiste l’est-il encore aujourd’hui? Un développement long (initialement le jeu était prévu sur Saturn…) et coûteux (70 millions de dollars !), qui a précipité SEGA au bord du gouffre, et a contraint le constructeur a devenir un simple éditeur. Si le jeu était clairement en avance sur son temps, on ne va pas se cacher qu’au vu des premiers trailers, cette nouvelle mouture semble être en retard sur son temps. Qu’en est-il vraiment ?

Ryo retrouve Shenhua
Le carnet est de retour.
La campagne chinoise comme si vous y étiez !
Shenhua
La modélisation n’est pas digne d’une production de 2019.

Graphismes

On ne va pas vous mentir : Shenmue 3 est clairement à la ramasse par rapport aux production AAA actuelles. Si c’est bien l’Unreal-Engine 4 qui est utilisé, on ne sait que trop bien qu’un bon moteur ne fait pas nécessairement de bons graphismes. Les décors sont sympathiques, mais plus que tout, c’est la gestion de la lumière et du contraste qui semblent avoir été oublié. Les modèles des personnages frôlent la limite acceptable, mais c’est bien les animations catastrophiques qui achèvent le tout.

Les habitants ont tous une personnalité propre.
Shenhua est une cuisinière hors-pair !

Ceci-dit, on passera rapidement au-delà de ça pour retrouver notre grand gaillard Ryo Hazuki poser ses questions idiotes à tout le monde. Ici on atterrit donc dans le village de Bailu accompagné de la jolie Shenhua, dont le père est porté disparu (décidément…). Beaucoup de cinématiques et de tutoriels un peu « cachés » pour nous faire découvrir les nouvelles commandes et les nouvelles mécaniques de jeu. On pourra donc passer des heures à fouiller les meubles (si vous aimez perdre du temps), jouer a des jeux de hasards (on retrouve un peu -trop- les mêmes que Shenmue 2), travailler…

On retrouve les fameux Gachapon !!
« Au fait si tu croise un « Xi jinping » soit sympa avec lui surtout ! »

Ambiance

Le gros point fort de Shenmue 3, c’est certainement l’ambiance. Les paysages ont le mérite d’être très originaux, et la végétation profite pleinement de l’Unreal Engine. Le village est assez vivant, et les habitants ont chacun leur personnalités. D’ailleurs, certains n’hésiterons pas à vous envoyer bouler parce-que vous êtes un « Nihon-jin » (= un japonais). Un racisme évident et assumé qui peut s’expliquer par l’époque. (le jeu se passe en 1987) mais surtout par le contexte (des voyous japonais sont venu avant vous et ont foutu le souk). Le plus cocasse dans tout ça, ça reste quand-même de voir des provinciaux chinois parler parfaitement japonais….!

Des mini-jeu qu’on avait déjà dans Shenmue 2…
…et des nouveaux !

Combats

Quid du système de combat ? Et bien on est très proche de Shenmue 1 & 2… mais avec de petites différences… On ne va pas se mentir, on est encore une fois plus proche de Virtua Fighter que de Tekken 7. C’est malheureusement décevant. On a quand-même le droit à tout un système de progression et d’apprentissage de nouvelles technique comme les anciens. Une chose à noter également : la barre de vie n’est pas restauré entre les combats. Il faut régulièrement se nourrir de fruits, légumes et autres plantes.

N’oubliez pas : 5 fruits et légumes par jour !
Non ce n’est pas Goat Simulator.
Un mini-jeu où on apprend à bien faire caca.

  • ENFIN ! La suite de l’aventure de Ryo ! Arrivera-t-il finalement a venger son père ?
  • De très beaux paysages  Le tout est plutôt fluide sur PS4 normale.
  • Ambiance unique Pas un énième jeu sans risques et sans saveur, l’ambiance sonore est correcte et les gens rencontrés ont leur personnalité.
  • 4 niveaux de difficultés Changeable à tout moment !
  • Voix Japonaises et anglaises

  • Modélisation niveau PS3 Quant aux animations, c’est niveau Dreamcast…
  • Colorimétrie, Gamma et Lumière Je crois qu’ils ont oublié d’engager quelqu’un à ce poste…
  • Combats Là on a carrément l’impression d’être sur Saturn… 😀
  • Sous-titres en Français Présents certes, mais perfectibles.
  • Progression un peu lente Bah c’est du Shenmue quoi…!

12/20

Que penser donc de ce Shenmue 3 ?  Le titre est honnête, mais il n’intéressera que les fans de Shenmue, de l’Asie et de ceux qui veulent pratiquer leur Japonais. A ce propos, la traduction française semble être calé sur l’anglais (« Sumimasen » qui devient « Bonjour », « Ano » qui devient aussi « Bonjour »…)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :