Aujourd’hui est l’heure de voir la fin d’une ère. Si le jeu se présente comme troisième (et dernier?) morceau de la saga Tomb Raider (2013), Rise Of The Tomb Raider et enfin Shadow Of The Tomb Raider, c’est peut-être la dernière fois que l’on verra un jeu avec Lara Croft de cette façon là. Est-ce que le titre vient mettre un bon terme à la trilogie depuis le reboot de la série ? Réponse juste ci-dessous !

 

  • Beaux temples

    L’évolution graphique sur les trois épisodes n’est pas si flagrante que cela, mais le jeu a su trouver sa patte graphique au fil des années et se peaufiner. Cet opus offre un environnement magnifique (ne serait-ce que le Mexique dès le début comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous). 

 

  • Esprit old-school 

    Retour dans « l’exploration » (vous comprendrez les guillemets un peu plus bas!) pure de temples et dans l’esprit des premiers Tomb Raider sur PlayStation. Le level-design est assez recherché avec de nombreux petits détails à analyser et à comprendre pour progresser. On est Lara Croft, on cherche les trésors antiques dont les traces ont été prouvées par son père disparu

  • Bon packaging global 

    Les studios et l’éditeur ont déjà fait leurs preuves et le jeu final a un rendu global très correct sur de nombreux points et les plus négatifs ne sont que du détail, si on veut relativiser. Par ailleurs, The Forge est le premier DLC gratuit du jeu. Le studio a prévu une flopée d’extensions rajoutant du contenu de jeu comme cela durant 7 mois, à raison d’un DLC par mois. Le premier à sortir offre un mode arcade.

    La carte du jeu avec les missions, collectibles et bien plus. Clair et net.
  • Hitman 2 va aller se coucher

    Attention Agent 47, Lara Croft pourrait bien devenir votre homonyme. Le jeu demande une plus grande part d’infiltration qu’auparavant. Il faudra éliminer vos cibles méthodiquement la plupart du temps et éviter de vous faire repérer et ainsi éviter le Game Over qui arrive bien trop vite !

  • Jeu très dirigiste  

    Durant tout le jeu, on va vraiment être guidé dans les niveaux. On progresse sur différents circuits/temples le plus souvent, sans avoir trop de choix ni de possibilités d’action. On se contente juste de suivre à la lettre la seule possibilité que l’on a devant nous. Un peu dommage pour un jeu dont l’esprit de découverte et d’exploration de temples est omniprésent… C’est un peu comme si l’on donnait une grande cuisine et plein d’ingrédients à un jeune cuisinier plein d’idée et qu’on lui demandait de n’utiliser que de la farine et des oeufs… Les ingrédients sont là, mais mal exploités ! (et oui, cette comparaison sort de l’espace, c’est ce qui la rend si magique !)

 

  • La même soupe depuis 3 ans 

    La soupe était goûtue en 2013 avec le premier Tomb Raider, ici on a juste l’impression d’avoir de nouveaux « skins » du jeu d’il y a 5 ans. Le fond ne bronche pas d’un poil, la forme non plus. Le jeu peine à se renouveler et c’est peut être mieux ainsi que ce Shadow Of Tomb Raider soit le dernier pour repartir sur autre chose la prochaine fois qui viendra mettre un petit coup dans la fourmilière (un Battle Royale, pour faire dans l’originalité ?)

    Il y a un mode photo sympathique sur Shadow Of Tomb Raider ! Il semblerait que cela soit à la mode en ce moment sur tous les jeux !

 

  • Je suis Lard Across 

    La VF du jeu va se montrer quelque peu capricieuse malheureusement. Bien que l’on ne profite pas d’un joli accent québecois (Eidos Montréal, on le rappelle !), le jeu montre quelques lacunes au niveau de son doublage en français qu’on aura vite tendance à passer le titre en VO pour peu que l’on soit un peu habitué avec l’anglais

 

15/20 

Shadow Of Tomb Raider est objectivement un bon jeu. Il est bien réalisé et se laisse faire sans soucis, mais il n’apporte pas de nouveautés majeures depuis le premier opus en 2013. Un poil plus qu’un skin, mais moins qu’un réel nouveau titre, les fans de la licence et du jeu d’aventure se laisseront bercer de nouveau par Lara Croft et ses aventures mexicaines. Il ne faut pas s’attendre à une révolution mais à un épisode similaire, mais néanmoins efficace de la série reboot de l’aventurière la plus célèbre du monde.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :