Mr Robot

 

mr robot 1

 

 

Bonjour/Bonsoir ! Peut-être en avez-vous entendu parlé, êtes-vous tombé dessus via votre site de streaming, un dossier allociné… Pour ma part, ce fut complètement par hasard. Et mes enfants, quel heureux hasard !

Que je vous conte un peu l’histoire. Eliot, un charmant jeune homme, a quelques soucis de communication avec ses semblables ; en effet il ne peut s’empêcher de hacker toute personne qu’il rencontre.
Aussi, il ne supporte pas le contact humain, est accro à la morphine et n’a plus de famille. Ça ressemble au début d’un mauvais Disney mais ce n’est pas du tout ça, je vous rassure.

Or donc, l’ami Eliot travaille dans une entreprise d’informatique spécialisée dans la sécurité. Étant également paranoïaque, il est persuadé d’être suivi par des hommes en noir. C’est alors qu’un homme étrange l’aborde…

Ces derniers temps j’apprécie les séries dont l’histoire est en continu, ce qui est le cas ici.

Déjà, l’acteur principal (que vous avez vu sous les traits du pharaon dans La nuit au musée 3), possède une « gueule » qui m’a de suite frappée. On oublie le stéréotype du beau gosse un peu taré dans sa tête. Ici c’est un homme aux yeux globuleux, à l’air constamment dans la lune, antipathique par sa façon de se comporter.

Tout comme son physique, son personnage est complexe, inhabituel dans sa façon d’être et plus on avance dans les épisodes, plus le mystère s’épaissit autour de lui…

C’est une des rares séries où j’ai été prise dès les première secondes, par cette voix off suave, ce discours sans queue ni tête, ce sentiment d’une histoire intense et barrée : tout ce que j’aime !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :