Un jeu de cartes simple et très rapide à jouer (2 à 5 minutes en fonction de la dextérité et rapidité des joueurs), de 3 à 6 saumons, accessible à partir de 6 ans mais ça peut même être moins pour des éperlans aguerris !

A qu’est-ce qu’on est serré au fond de cette boîte …

Bien oui, en voyant le packaging je pense plus à une sardine qu’un saumon !! Enfin on reconnait que c’est un poisson c’est déjà ça !!!!

On aime donc le jeu dans la petite sacoche, c’est sympatoche et on l’embarque partout.

Dedans, uniquement des cartes. 6 paquets de cartes de différentes couleurs. Dans chaque paquet, 4 actions très compréhensibles via les dessins.

jeu

Une mémoire de poisson suffira

Chaque joueur prend un paquet d’une couleur contenant 12 cartes, qu’il garde dans sa main face cachée et se met de bout.

Tous les joueurs simultanément retournent leur parquet et commencent à jouer en criant l’action indiquée sur sa carte (SPLAF, GLOUP, PLOUF PLOUF, FLAP FLAP FLAP). Lorsqu’un autre joueur crie la même action que vous alors réalisez-la ensemble et défaussez votre carte au centre de la table.

Les actions sont : une tape, un check, échanger sa place, petites tapes de l’avant bras.

Répétez cela jusqu’à ce qu’un joueur défausse toutes ses cartes et crie « FINI ». Il est alors déclaré vainqueur.

Les truites

Et oui, une truite c’est un saumon en moins cher et en moins bon quand même!

La variante silencieuse est la variante préférée des parents ! Au lieu de crier l’action vous la mimez. Vous devez donc soit lever votre main, lever votre poing, faire tourner votre doigt en l’air ou secouez votre main comme un poisson frétillant !

La variante préférée des instits : la coopérative. Jouez en équipe contre la montre. Vous déclenchez le chronomètre et commencez à jouer, vous l’arrêtez dès qu’un joueur a jeté sa dernière carte.

Y-a-t-il des arêtes dans le saumon ?

Un jeu amusant et plein d’énergie accessible en famille. Les enfants peuvent aussi jouer entre eux, ce qui est toujours un plus.

Il existe la version verte et la version bleue, quelle différence allez-vous me dire ? Et bien, aucune ! La bleue est seulement dans une boîte rectangulaire en carton pour faciliter le rangement dans les rayons du magasin. Vous vous doutez bien que chez vous, vous n’allez pas garder cette boite ! Couplez les deux vous permet de jouer jusqu’à 12 joueurs certes, mais de là à acheter les deux juste pour ça, personnellement, je ne le ferais pas.

Saumon frétillant peut être aussi un bon jeu d’ambiance à l’apéro. Seul hic, si vous êtes le joueur qui gagne deux parties de suite alors une ligue va se faire contre vous et personne ne voudra faire l’action avec vous. De même avec un joueur un peu lent que les autres vont éviter.

Contrairement à la règle qui permet de faire plusieurs actions de suite avec le même joueur, j’oblige à ce que l’on change de coéquipier à chaque fois. Honnêtement, cela se passe même mieux entre enfants, on évite les exclusions.

Concernant la variante coopérative, j’ai préféré arrêter le chronomètre lorsque tous les joueurs ont défaussé leurs cartes. Ça fait attendre un peu mais au moins tout le monde est challengé. Car si, comme dans mon cas, c’est toujours la même personne qui finit en premier, il n’y a qu’elle qui se sent concerner par la course contre la montre, voir tout le monde va être tourner vers elle pour qu’elle termine plus vite.

Pour conclure, ma version préférée est la variante silencieuse qui nous évite d’embêter les voisins et nous forcent à être attentif, le jeu n’en est que meilleur. Plus simple aussi pour les jeunes lecteurs qui associent plus facilement l’action au dessin et donc le mime que le mot à lire. Sans compter que SLPAF et FLAP pour un dyslexique pas simple !

  • Un petit effort sur la couture de la fermeture aurait été pas mal. Mon côté amatrice de couture remarque que la fermeture éclair n’est pas cousue jusqu’au bout, de ce fait, elle sort parfois du tissu.
  • Aucune différence entre les deux versions (bleues et vertes).
  • Le check de coude et de pied est à la mode en cette période de crise covid 19, peut-être pour une future édition !explications
  • Pour encore plus d’accessibilité une action = un mot.

  • Le packaging.
  • Illustrations très claires pour comprendre l’action à faire.
  • Dessins très simples et couleurs pastels adaptées au public visé.
  • Jeu d’ambiance simple et rapide.

En résumé

Les récalcitrants aux produits de la mer n’auront aucun mal à manger et digérer ce poisson-là, ils en reprendront même !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :