Safrane Chu n’est autre que la sœur de Tony Chu ! Une cibo-criminelle que rien n’arrête… ou presque ?! Sorti depuis le 20 octobre (chez Delcourt), ce spin-off de Tony Chu, détective cannibale est aussi fun et déjanté que la série originale.

Tandis que Tony Chu racontait l’histoire d’un flic cibopathe (capable de lire psychiquement les impressions de tout ce qu’il ingurgite), Safrane Chu est une « cibopar », capable de lire dans les pensées de tous ceux avec qui elle partage un repas. Et pour couronner le tout, Safrane est l’une des criminelles les plus recherchées de la planète…

Du coup, ça se mange ou pas ?

Il n’y a pas besoin d’avoir lu les aventures du célèbre détective cannibale pour apprécier Safrane Chu, mais pour être honnête, je pense que connaître l’univers apportera toujours un plus à la lecture de ce premier tome.
On découvre dans le comics Safrane, et on retrouve Tony Chu ! Safrane est une sorte de Robin des bois : elle a beau être une criminelle, elle s’attaque uniquement aux mafieux. Les retournements narratifs sont bien menés, l’humour est toujours présent. L’ambiance, de manière globale, est très similaire à Tony Chu, détective cannibale.

Niveau dessins, c’est Dan Boultwood qui prend le relai après Rob Guillory. On n’y perd pas tellement au change : son trait est dynamique et parfaitement adapté aux aventures de nos mangeurs.
Finalement, sans être la sortie de l’année, Safrane Chu est une lecture divertissante. j’ai aimé me replonger dans l’univers de Tony Chu et retrouver ce côté fun et décalé.

Pour plus de chroniques, je vous invite à aller voir par ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile