Chapitre 3 : Arrêt et Marche

 

Edit : SerGe

 

 

Où est-ce que j’allais ? Je ne savais pas, mais je m’éloignais de cet endroit. Je n’entendais toujours aucun son, est-ce que le temps était encore arrêté ? Et comment tout ceci était-il arrivé ? Tandis que je marchais, je réalisai que je n’étais pas vraiment dans une maison. À la place, il y avait de longs corridors avec des portes et aucune fenêtre.

 – …

 Je baissai les yeux pour regarder ma petite sœur. Son expression était toujours la même que dans le sous-sol. Je ne savais pas combien de temps cela était censé durer, mais j’espérais que ça allait se terminer bientôt. Je regardai autour de moi, cherchant une sortie. Je ne savais pas ou j’étais, je n’avais jamais vraiment été ici, seulement dans le sous-sol, alors j’étais perdu. Je regardai dans toutes les pièces que je trouvais, mais ce que je voyais était toujours plus de personnes figées. Je paniquai à chaque fois que je voyais quelqu’un, avant de réaliser qu’ils ne pouvaient pas bouger.

 

 2 heures plus tard …

Ok, c’était juste stupide. J’avais marché pendant des heures et je n’arrivais toujours pas à trouver la sortie. S’il n’y avait pas cet étrange phénomène, je ne me serais jamais enfui de cet endroit, et à nouveau, je me demandais comment tout cela était arrivé. Je m’arrêtai pendant une minute pour reprendre mon souffle. J’avais marché pendant des heures en portant Stella, mais bon, elle était légère comme une plume alors je n’étais pas à bout de souffle.

 – Huh ?

 Je n’étais pas fatigué ? Pourquoi ? Je touchai mon corps, bras, jambes, poitrine, tête, rien qui ne sorte de l’ordinaire, mais je n’étais pas sûr, il m’aurait fallu un miroir pour pouvoir vérifier tous les autres endroits. Je me levai à nouveau et testai mes jambes. Mes muscles ne me faisaient pas mal. Je sautai.

 – Hmm ?

Je n’ai pas ressenti le choc ? Quoi ? Qu’est-ce que … ? Je sautai à nouveau… Pareil. C’était comme si j’atterrissais d’un tout petit sursaut, rien de plus. Je regardai à nouveau autour de moi. Il me fallait un miroir. Je pris Stella et entrai dans une pièce ou j’avais vu une femme faisant quelque chose avec un petit miroir dans ses mains. Après quelques minutes, je la retrouvai, à ses côtés se trouvaient deux autres femmes assises sur des chaises, elles devaient être en train de parler. Pour moi, elles ressemblaient juste à des statues. Je pris le miroir de ses mains… C’était assez étrange, comme si elle avait un miroir dans les mains alors qu’elle regardait maintenant dans le vide, la main à moitié ouverte. Je pris le petit miroir et regardai le reflet, mon visage avait l’air normal, pareil pour mes cheveux et mes yeux…, mes yeux, ils avaient changé de couleur ?! Ils étaient devenus dorés ?!Je devais être en train d’halluciner, des yeux ne pouvaient pas tout à coup changer de couleur.

 – …

 Je regardai à nouveau les 3 femmes figées, puis à nouveau le miroir…. Ouais, je ne devrais pas me poser des questions sur quelque chose d’aussi stupide, je devais avant tout sortir d’ici.

 – Aaah… (*soupir*)

 Trop de choses étaient arrivées aujourd’hui, c’était ridicule. J’avais besoin d’un peu de temps pour y réfléchir… Comment est-ce que tout ceci était arrivé ? J’essayai de me remémorer…c’était après que j’ai fermé les yeux pendant l’attaque. Alors que s’était-il passé à ce moment ? La raison pour laquelle j’essayai de découvrir la situation était que j’étais le seul ici qui puisse bouger alors que le temps était figé…Tout cela avait été probablement causé par personne d’autre que moi-même. Mais comment pouvais-je faire ça ? Je voulais dire le redémarrer, redémarrer le temps.

 – AAAAAAH !!!! (*Cris de femmes)

 Quoi ? J’entendis un cri. Je regardai à côté de moi, les 3 femmes pouvaient bouger ?!

 – Quoi, qui es-tu ?!

 Me demanda-t-elle. Je ne parvenais pas à comprendre ce qui se passait ou comment j’avais redémarré le temps à nouveau, puis je réalisai.

Mes pensées ! Je fermai mes yeuxet me concentrai, puis murmurai.

 – Stop.

 Rien, pas un son, les 3 femmes étaient à nouveau raides comme des statues. Je les touchai pour en être sûr…douce, leur peau était douce. Le temps s’était bien arrêté, alors je pouvais le contrôler ? Je me retournai vers la femme et murmura.

 – Start. (note : je vais garder Stop/Start en anglais parce que c’est mieux)

– Réponds, qui es-tu et d’où viens-tu ?!

 Je ne savais pas trop quoi lui répondre. Il fallait que je trouve la sortie, et ces 3 devaient surement savoir.

 – Je veux savoir comment sortir d’ici, dis-le-moi.

Ordonnai-je.

 Elles se regardèrent entre elles et commencèrent à rire.

 – Hahaha, quelle bonne blague gamin, mais j’ai l’impression que tu ne comprends pas bien ta situation.

 La seconde femme sur la gauche prit quelque chose sur sa hanche et le sortit…un pistolet, j’étais sûr que c’était un pistolet…

 – Maintenant, dis-nous qui tu es, d’où est-ce que tu viens ? Et qui est cette fille ?

 Elles pointaient vers Stella. La seconde femme faisait attention à ne pas baisser sa garde même si j’étais un enfant. Bon, comment dire, apparemment il allait falloir employer la manière forte, et je savais comment.

 – Stop

 En disant ça, le temps s’arrêta à nouveau. Je regardai les 3 femmes en face de moi. Je tournai mon regard vers celle armée et prit facilement son pistolet…J’inspectai les 2 autres et trouvai 2 autres pistolets. Je pris aussi leur étui pour pouvoir les transporter. Une fois que j’avais fini et que j’étais sûr qu’elles n’avaient plus aucune arme, je me remis dans ma position originelle, pointa mon arme vers la meneuse, et dis,

 – Start.

– Tu es sourd, dis-nous … …

 Elle était perplexe, cela lui prit 4 secondes à comprendre ce qui venait de se passer.

 – Alexis, mon arme ?!

– La mienne aussi !

 Les deux femmes à gauche et à droite lui annoncèrent qu’elles n’avaient plus leurs armes, elle était abasourdie, et je demandai à nouveau.

 – Vous pouvez me rappeler où se trouve la sortie ?

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                     Chapitre Suivant

Accueil

2 pensées sur “Le Rude Maître du Temps – Chapitre 3

  • 24 avril 2016 à 23 h 51 min
    Permalink

    mdr trop fort Merci pour la decouverte 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :