Bonjour Todd, comment vas-tu ? (Note : Todd est l’unique personne derrière le studio Gilligames, et il s’occupe de tout, tout seul !)

Todd : Ca va ! Merci de m’accorder un peu de temps !

Max : Alors, comment t’étais venu l’idée de faire un jeu de gestion basé sur la gestion d’un groupe de rock ?

Todd : C’est assez simple… Je suis fan de jeux de stratégie, et fan de musique, ça m’a paru tout naturel de faire un jeu qui simule l’expérience d’une carrière de groupe de musique. Malheureusement, je n’ai jamais réussi à percer en tant que musicien dans la vraie vie, donc je me suis résigné à le faire dans un jeu ! *rires*

Toute rockstar commence bien quelque part… Il faut payer son matos après tout !

Max : Sur Rising Star 2, vous avez fait démarré l’aventure en 2006… C’était une époque sans réseaux sociaux. Aujourd’hui, l’usage des réseaux sociaux est essentiel pour faire connaître son groupe, mais le jeu l’évite totalement. C’était voulu ? Pour vivre votre vie de rocker de façon « old school » ?

Todd : Oui, le jeu débute précisément le 1er janvier 2007. La décision pour la date de début du jeu n’avait rien à voir avec cela. Le jeu original était sorti en 2007, et développé en 2006. Je l’ai donc juste lancé au même moment. Tout l’équipement et les instruments du jeu correspondent aussi à cette ère du coup, même si j’avais commencé à développer le premier jeu en 2000. J’ai voulu conserver l’équipement de cette époque car cela avait plus de sens pour moi. J’avoue aussi que j’aime particulièrement les vieux téléphones portables du jeu ! *rires*

Max : De nombreuses marques et groupes célèbres sont présents en jeu. Est-ce que tu as travaillé avec certaines marques pour avoir plus d’infos/les mettre en avant ?

Gilligames : Non, toutes les marques dont j’ai parlé permettent d’ajouter du réalisme au jeu. Je n’ai pas fait de partenariat avec qui que ce soit. Tout ce que vous voyez dans le jeu, vous pouvez aussi le trouver dans la vraie vie !

Le contenu de Rising Star 2 est assez gargantuesque. Vous pouvez personnaliser tous vos micros, instruments, accessoires d’instruments (baguette de batterie), les faire réparer, remplacer, changer les micros.. Bref, le réalisme du jeu est clairement présent et les musiciens pourront avec plaisir « reformer » leur groupe sur le jeu, avec les mêmes instruments qu’ils l’auraient dans la vraie vie. Vous pouvez aussi vous amuser à recréer des groupes de légendes en réutilisant les mêmes instrus par exemple !

Le jeu vous explique pourquoi votre concert a marché ou pas marché, ma feature préférée ! (oui j’ai fait une chanson Shikari, et alors ?)

Max : Tu as des tonnes de fonctionnalités et des tonnes d’options de personnalisations. J’ai notamment beaucoup aimé les commentaires sur notre setlist en fin de concert ! Comment as-tu pensé à tous ces détails et ces commentaires ? Tu es allé à la rencontre de groupes ?

Todd : J’ai joué dans plusieurs groupes à travers les années, et j’ai fait quelques enregistrements studios et plusieurs concerts. J’ai été dans des groupes originaux et des groupes de reprises. Du coup, tout ce qu’il y a dans le jeu provient de mon expérience personnelle en la matière !

Max : Tu crois qu’on pourrait voir dans le jeu des musiques de groupes connues ? En se promenant dans le jeu, on peut parfois voir dans sa ville que Metallica est en concert. Ca aurait été super cool de pouvoir s’y rendre et d’entendre un morceau de Metallica !

Todd : Je doute que cela soit possible, à part si un groupe me le propose, je pourrais essayer de l’ajouter. Malheureusement, je suis tout seul et un petit studio comme moi n’a pas assez de contacts pour permettre cela…

Max : Est-ce qu’à défaut d’utiliser les réseaux sociaux, on peut enregistrer une démo et l’entendre sur la radio de notre van (note : on se déplace entre toutes les villes en véhicule, au début dans un van)

Todd : Pour le moment, l’écriture de chanson est un mini jeu abstrait et il n’y a pas réellement de musiques derrière. J’adorerai trouver un algorithme qui générerait de la musique, et comme ça si la chanson devient populaire, on l’a fait passer à la radio !

Le jeu est rempli de bonnes idées malgré des graphismes pouvant rebuter…

Max : Bon, il est donc évident que tu aimes le rock et le metal.. Quels sont tes groupes préférés ?

Todd : Mon groupe préféré est Iron Maiden, je les écoute depuis 1984 ! Après j’aime tous les styles de metal, punk, folk, bluegrass… J’aime juste la musique, mais le rock et le metal sont mes genres favoris.

Max : Imaginons… Tu peux faire une version collector de ton jeu, sans limite ni rien, qu’est ce que tu proposerai ?

Todd : Ca aurait été super de faire le jeu avec une guitare en édition spéciale. Il y aurait aussi des super guitares et instruments qu’on ne pourrait obtenir que dans la version collector in game ! Si jamais un budget sans limite sur le jeu, j’aurais ajouté plein d’éléments 3D et d’environnements à explorer. Chaque ville aurait sa propre identité aux USA plutôt que des tonnes de rectangles générés… Pourquoi pas ajouter les relations entre les personnages avec des dialogues plutôt que d’utiliser simplement des stats.

Max : Merci à toi pour tes réponses, et on te souhaite le meilleur pour le jeu !

Todd : Rock On !

Au final, on en pense quoi du jeu ?

Rising Star 2 est un jeu à part entière. Développé par un seul passionné depuis près de 10 ans, le jeu présente des qualités indéniables tels qu’un contenu large à base de personnalisation, d’instruments, de concerts à enchainer, de tremplins à effectuer, d’agents à recruter, dephotos promos, de tournées à planifier à travers tous les Etats Unis et j’en passe. Si vous aimez les jeux de simulation et le rock, c’est clairement la meilleure alternative que vous aurez malgré le fait que le jeu n’est pas exempt de défaut. Développé par une seule personne et depuis des années, l’aspect graphique est probablement de très loin le plus gros point faible du jeu. Vous pourrez vous imaginer jouer à un jeu sorti au même moment que se déroule l’histoire : au début des années 2000 ! Si vous arrivez à faire l’impasse sur les graphismes, l’expérience se veut assez sympathique !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :