Bonjour/Bonsoir !

Je reviens pour vous présenter un petit bijou de la bande-dessinée qui plaira autant aux enfants qu’aux parents : « Pico Bogue ». Pour moi Pico est un peu le petit frère de « Calvin et Hobbes » de Bill Waterson ; c’est un enfant terrible qui a, à défaut d’un tigre en peluche, une petite sœur. Je reviendrai dans un prochain article sur « l’enfant terrible de la bande-dessinée américaine » (soit Calvin et son acolyte Hobbes).

pico bogue-interview

Bon, petite présentation de ce petit bonhomme et de ses auteurs.
Pico est un élève plutôt moyen voire pas terrible qui va à l’école, est amoureux, a des copains, des parents, un oncle rigolo, une petite sœur blonde qui s’appelle « Ana-ana », des grands-parents et une touffe de cheveux rousse.
Créé par Dominique Roques (scénario) et Alexis Dormal(dessin et couleur), tous deux belges. Ils commencent l’aventure en 2008. Les albums se suivent à un rythme de croisière avec des titres qui annoncent le caractère du protagoniste comme « La vie et moi », « Question d’équilibre » ou « Restons calmes ». En 2012 les auteurs sortent une série de bandes-dessinées pour enfants avec le personnage d’Ana-ana.

pico-bogue-tome-1-vie-et-moi

Racontée par une mère et son fils, on retrouve des situations de la vie commune, des scènes de famille, de notre enfance. On sent une vraie complicité dans l’écriture, l’un taquinant l’autre à travers les différents gags. Les gags justement, parlons-en : ce ne sont pas des « strips » (3 cases), le plus souvent il y en a 4 ou 6, parfois c’est une page entière. Vers la fin de l’album on a souvent un thème récurrent (noël, les vacances…) et les gags se suivent pour former la fin d’une histoire. C’est plus notable sur les 3-4 derniers tomes.
Ce qui est le plus marquant dans cette série ce sont les répliques percutantes, cinglantes, réfléchies et en même temps très philosophiquesque peuvent avoir les enfants entre 5 et 12 ans (on n’a pas l’âge précis des personnages). Elles sont d’une logique parfois imparable et font généralement rire ou du moins sourire. Ce qui, d’ailleurs, pourrait poser « problème » à certains parents si leurs enfants venaient à leur déclamer certaines répliques quand ils essaient de leur faire la morale… À vous de les apprendre par cœur avant d’offrir cette bible des « répliques qui tuent » à votre enfant, pour être sûr que vous aurez de quoi répondre 😉
Répliques, histoires, situations qui sont extrêmement drôles (et je pèse mes mots), le ton est tellement spontané que l’on en rit aux éclats. Je relis certains gags pour la 15ème fois et ils me font toujours autant rire ! Je pense notamment à ceux-ci :

DSCN4334 DSCN4333

Vous noterez également la qualité du dessin. Ce sont des traits simples, des couleurs pas trop criardes mais pas trop pâles non plus, le tout à l’aquarelle ! Les visages simplifiés suffisent amplement à identifier qui vous voulez dans les différents personnages (vos parents, vos amis…). Ce que je préfère ce sont les expressions rieuses, horrifiées… qui sont un peu exagérées, mais propres aux enfants qui ne connaissent pas la demi-mesure.
Si je vous parle aussi de cette bande-dessinée cette semaine, c’est parce que le tome 7 est sorti le vendredi 31 octobre et aussi parce que noël arrive (oui oui) et ce sera un véritable plaisir pour vos oreilles d’entendre le nouveau lecteur de « Pico Bogue » rire aux éclats en découvrant ce petit bonhomme roux.

pico-bogue-tome-7-cadence-infernale

Une pensée sur “[DECOUVERTE] BD "Pico Bogue"

  • 10 novembre 2014 à 21 h 27 min
    Permalink

    Bravo pour cet article qui incite à racler sans attendre ses fonds de poche, de tiroir, de caisse, pour se précipiter compléter sa collection, ou la commencer.
    Au début j’ai eu eu un peu de mal à rentrer dans ce « petit personnage » de bd, et puis j’ai vite réalisé combien beaucoup de choses essentielles passaient par les remarques et les situations décrites.
    Donc oui à Pico, et merci à Zora !
    Lampeduse

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :