On vous a teasé un festival acoustique qui aura exclusivement lieu en ligne la semaine dernière. Eh bien, bande de chanceux, on va déjà vous révéler quelques groupes qui prendront part. Ooops. Shhht, soyez attentifs et RDV demain pour l’annonce officielle de tous les groupes de l’affiche! On compte sur vous pour inviter vos amis en masse pour cet événement 😉 

– ALBUMS –

We Struck Gold – All Life Is Divine

Cela m’étonne presque de ne pas vous en avoir parlé avant, mais We Struck Gold est une réelle petite gemme. Ce weekend, les Britanniques nous ont sorti leur EP « All Life Is Divine » qui fait un peu office de spin-off à leur album « To Conquer A Fear », tant en termes musical qu’en termes de visuels (notamment au niveau de l’artwork). Le groupe a révélé que cet EP arrive comme un rappel de l’importance de chaque individu, peu importe la religion, le genre ou encore la race. On on doit ignorer tout mensonge ou discrimination qui peut nous en faire penser autrement, car, et je cite « vous êtes tous divins ».

Au niveau des chansons, il n’y a peut-être que 5 chansons, mais la qualité est bien évidemment au rendez-vous. Si vous êtes addictes de jolis riffs mélodiques, restez sereins car vous aurez droit à votre dose. Je m’adresse maintenant aux fans de Napoleon, Forecast ou encore Counterparts : vous allez adorer les vibes que cet EP dégage. Et plus vous l’écouterez, plus vous trouverez d’éléments qui rendent « All Life Is Divine » d’autant plus attachant.

Coup de cœur : Dissociated / Embrace

Chief State – Tough Love

Bien qu’assez short, nos Chefs d’Etat sortent un album de 7 chansons, intitulé « Tough Love ». A la première écoute, j’avais l’impression qu’il y avait quelque chose qui manquait par rapport à la musique qu’ils avaient précédemment sorti.

Tandis que l’on peut en effet trouver les riffs assez génériques et voir une grande ressemblance à Neck Deep et Roam, ou encore regretter les paroles assez peu approfondies; il faut tout de même rappeler que le groupe est plutôt récent et qu’ils ont encore du temps devant eux pour construire leur identité. Peut-être que leurs futures compositions se perdront ainsi moins dans la masse!

…C’était le moi de la première écoute qui parlait là. Mais à force d’écouter l’album, je trouve que ce côté est moins présent et qu’on se retrouve même à apprécier de plus en plus les chansons et de leur trouver des particularités auxquelles on n’avait pas fait attention aux premières écoutes.

L’ironie du sort à voulu que l’album se nomme « Tough Love » et qu’il était, en effet, dur à aimer cet album dès le premier coup. Mais cet amour difficile en vaut le coup. Alors filez-lui une deuxième chance 😉

Coup de cœur : Peace of Mind , très high energy et porte sur un côté plus easycore qui la différencie dès autres au premier coup d’œil

– CHANSONS –

 

All Time Low – Melancholy Kaleidoscope

A une semaine de la sortie de leur album « Wake Up Sunshine » le 03/04, All Time Low débarque avec un dernier single pour teaser : « Melancholy Kaleidoscope ». Dans la même continuité que leurs précédents singles, c’est une chanson vibrante qui retrouve un peu plus ce côté rocky et punchy de l’ère qui précède celle de leur dernier album.  Avec la plus grande des certitudes, on peut clairement s’attendre à un album moteur qui amènera l’été à nous plus vite que prévu.

Two Trains Left – Sick Of The Regrets

A l’époque où Two Trains Left n’était pas encore le Two Trains Left que l’on connaît actuellement, les membres de 2014, Dimitri, Tom et David faisaient des reprises de Blink-182. Ils avaient également composé leur première chanson ensemble qui, on se doute, ne ressemblait pas encore à ce que l’on connaît maintenant, et pour cause! On a ouïe dire qu’il n’y avait pas encore de paroles, juste des instruments. Mais il n’empêche que cette première compo dont on vous parle, ce n’est autre que « Sick Of The Regrets »! Eh ouais, c’est vieux hein?

Après DZ Deathrays et Dune Rats, c’est à la française avec Two Trains Left que l’on aura affaire à un petit clip bien drôle tourné en one shot, où les membres s’enflamment la gorge avec diverses sauces piquantes. Finalement, avant de « brûler votre maison », c’est plutôt leurs palais qui risque de partir en miettes… Mais apparemment, ils en veulent encore! Dimitri, le chanteur, vous a lancé (et s’est lancé à lui-même en fait) le défi que toutes les 1000 vues sur le clip, il fera un livestream où il mange encore plus de sauce piquante… C’est votre moment pour le torturer . On espère que tu vas pas trop en baver, et surtout, que tu n’en auras pas marre des regrets haha!

On a pu entendre cette superbe chanson de nombreuses fois en concert entre temps, sans pour autant en connaître les paroles. Leur concert du 21 mars étant reporté au 5 septembre dû au COVID-19, on a quand même voulu leur offrir de quoi faire une petite release party pour leur chanson! Alors, quoi de mieux que de les retrouver le 4 avril au 404 Fest um? Bonne idée non? Shhht, on fera l’annonce officielle demain. Ne vous en faites pas, ils sont plutôt bien accompagnés. Vous en connaitrez probablement davantage en continuant votre lecture. 😉

 

Fallen Resonance – Kiss and Goodbye

Fallen Resonance, un groupe qu’on a vu grandir au fil des années, passant d’un pop punk ensoleillé à quelque chose de plus sombre et sophistiqué. Plus les chansons arrivent, et plus on sent une grande maturation dans la recherche de leur style. Peu importe ce que l’on peut penser de la direction qu’ils sont en train de se construire, il est indéniable que l’on a là des compositions denses et bourrées d’une multitude d’éléments musicaux qui renforcent notre envie d’écouter le titre de nouveau à chaque fois. Des harmonies, une basse assez présente, une fine touche d’autotune,…

Ils ont non seulement composé un summer bop, mais en plus de cela, ils ont également travaillé sur un clip de qualité qu’ils ont tourné dans un musée! (Du coup, c’est littéralement une oeuvre d’art non?) On peut donner un énorme shoutout à leur amie Cindy pour qui la vidéo n’est pas le domaine de prédilection mais qui a tout de même tourné de superbes plans, qui par la suite ont subi un petit passage entre les mains de Nicolas pour ce montage qui nous donne l’impression d’avoir affaire à quelque chose de vachement professionnel! Tout ça avec les moyens du bord. Décidément, le contenu de qualité ne semble pas avoir de secrets pour les garçons.

En parlant de qualité, on est heureux de vous lâcher en exclusivité que nos chers amis du Sud seront également de la partie dans le 404 Fest dont nous annonceront le lineup complète demain à 16h04 😉

 

City Mouth – Coping Machine

Un réveil qui sonne en guise d’introduction, avec des pensées à l’a capella dans lesquelles on pourrait se retrouver. N’avez-vous pas vous-mêmes envie de repousser le réveil chaque matin? La chanson s’écoute facilement et c’est assez original d’avoir le motif du réveil sonner de nouveau, de manière récurrente. Le synthé nous plonge dans une ambiance assez chill, house/indie pop. Fans de Hot Milk, je pense que vous apprécierez de garder un œil d’ici le 24 avril, date de la sortie du prochain album du groupe, dont le même titre sera d’ailleurs repris.

 

Holding Absence – Gravity

Les malheureux Gallois se sont vus annuler leur tournée européenne en 2019, puis leur tournée aux US la même année. On pensait que 2020 leur sera plus favorable mais voilà que leurs tournées européenne et australienne se retrouvent également reportées. Manque de pot! La situation s’annonce grave à ce rythme. Cela a dû être réellement dur pour eux, au point d’en avoir la tête à l’envers (surtout pour lire leurs récents tweets qui étaient upside down). Voilà qu’ils débarquent alors avec un très joli morceau.

La voix de Lucas Woodland se retrouve comme pausée au milieu de l’espace avant de se lancer tout en puissance dans le refrain. La poésie au travers de leurs chansons est toujours aussi bluffante, et on peut en dire de même pour la batterie qui marque des points, notamment sur la fin de la chanson! Les émotions n’ont clairement plus de secrets pour ce groupe, qui ne cesse de nous surprendre. Vous pouvez d’ores et déjà pré-commander leur vinyl à venir le 17/04 avec dessus « Gravity » et « Birdcage ».

 

Ground Culture – Trauma Can Teach

Tandis que leur single « REALEYES » avait ce côté grungy qui nous entraînait rapidement dans une boucle, « Trauma Can Teach » est plus épars. Toutefois, le refrain n’en est pas moins catchy. Si vous pensez réellement vous connaître, attendez de voir d’ici le 1er mai, et la question « How Well Do You Really Know Yourself? » hantera vos esprits.

 

If I Were You (ft Ryan Kirby de Fit For A King) – Hate Me

Vous voulez du bourrin? Vous allez être servis. Le metalcore poignant de If I Were You va s’allier à la voix de Ryan Kirby de Fit For A King pour vous concocter un mélange des plus explosifs. Les murs vont trembler. Ne me haïssez pas pour cette trouvaille ok.

 

August Burns Red – Paramount

Après All Time Low, un autre groupe de ce récap les rejoint avec la sortie de l’album « GUARDIANS » à venir le 03/04. On a un titre solide avec « Paramount » qui est presque souverain dû à son imposante présence. La composition pyramidale s’accentue d’autant plus avec les progressions épiques le long des solos de guitare.

Trivium – What The Dead Men Say

Trivium nous a proposé cette semaine le titre éponyme de son prochain album What The Dead Men Say. L’album est prévu pour le 24 avril pour le moment. Beaucoup d’autres albums ont été repoussés à plus tard à cause de ce maudit covid, alors espérons que cela ne soit pas le cas de celui-ci !

Le morceau est plutôt long, et a de nombreux passages différents. Si l’intro se veut assez lente, parfois même un peu poussive, le riff qui arrive derrière est ultra entêtant et vous risquez bien de l’avoir en tête pendant un moment ! Le solo est assez court mais s’envole à vive allure.

Si vous vous ennuyez en confinement et que vous êtes guitariste, sachez que Matt Heafy (chant,guitare) a uploadé une vidéo walktrough pour apprendre à jouer le morceau ! N’hésitez pas à lire la vidéo en vitesse 0.75 si cela va un peu vite pour vous ! Il explique le tout façon tablature avec des nombres, donc c’est assez compréhensible et pas si compliqué avec un peu de pratique ! Bon courage !

 

– Bonus voyage –

Sang d’animal, comme on le dirait en norvégien… Blod Dyr est un tout nouveau groupe français dont l’inspiration parle d’elle-même à la lecture de son nom. Je vous laisse apprécier le morceau si vous avez envie de voyager le temps d’un instant, pendant cette longue période de confinement ! Harpe, violon, guitare et belle voix féminine sur clip sauvage, tout est au rendez-vous pour vous faire voyager au cœur de la culture nordique !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :