– CHANSONS –

Bliss Sigh – Memories

Vous connaissez LANDMVRKS non, vu le nombre de fois qu’on vous en parle? Votre petit koala en herbe a pu profiter de leur concert à Cergy pour célébrer le premier concert de cette nouvelle décennie d’ailleurs. (Bon, j’y suis allée en touriste par contre, donc il n’y aura pas de livereport dessus mais laissez-moi vous dire que c’était de la folie!) Eh bien, revenons à nos moutons. Nicolas Exposito de Landmvrks avait lancé son side projet « Bliss Sigh » avec Camille Contreras en 2018.

Une chanteuse dont la voix vous semblera par ailleurs familière puisqu’elle apparaît notamment sur un featuring avec LANDMVRKS, mais également tout au long du nouvel album de Novelists, dont le titre qui donne son nom à ce dernier, « C’est La Vie ».  Ce side projet est très focus sur la mise en avant des émotions à travers des jolies mélodies rythmées par des beats, des émotions d’autant plus renforcée par la douceur de la voix de Camille. On vous laisse découvrir la toute beauté de cette musique.

 

Trophy Eyes – Figure Eight

Vos yeux ne vous jouent pas un mauvais tour, Trophy Eyes est bel et bien de retour. Et on peut même décerner un prix pour votre vision pour l’avoir remarqué. Un retour bien frappant et énergique comme on l’espérait, tout en incluant des pauses musicales qui viennent ralentir le rythme, vous donnant l’opportunité de savourer la beauté de l’instant. Mais ces pauses ne sont que de courte durée puisque l’on se retrouve à nouveau vite submergés sous les « ooooh » ainsi que les guitares qui semblent créer une sorte de suspension qui nous garde en haleine. MAIS SURTOUT, on a un petit moment de solo saxophone pour ravir vos papilles, en espérant qu’il soit à votre goût 😉

 

Final Story – Chasing Myself

Après l’addiction causée par « Savaged Soul » (que j’ai clairement saigné depuis sa sortie), Final Story fait son entrée en scène dans cette nouvelle année avec un peu plus de punch à la Wage War, notamment avec les paroles d’introduction prononcées séparément d’une voix grave. Mais comme à son habitude, le groupe vient de suite contraster avec les instruments déchaînés en une sorte de transe, par le biais d’une voix claire qui semble alléger la musique. Le solo de guitare pendant le bridge nous emmène presque dans une envolée plus épique, avant de finir de manière enragée. RDV la semaine prochaine afin de découvrir ce que leur nouvel album va donner!

 

Savage Hands – Blue

2020, ou l’année où l’on retourne à nos racines : « I’M BLUE DA BEE DEE DA BEE DA ». Après « Blue » de Hey Life la semaine dernière, c’est maintenant Savage Hands qui nous vient avec une chanson du même titre, avant la sortie de leur album qui arrive la semaine prochaine. Une chanson qui me rappelle beaucoup les vibes de Coldrain par ailleurs. Arrive le bridge qui se couvre d’une progression le long d’une partie rappée qui vient casser le rythme. Les breakdowns qui font suite au bridge sauront clairement vous briser la nuque. Une chanson globalement prometteuse. On se retrouve d’ici fin janvier pour découvrir l’album plus en profondeur!

 

Hot Mulligan – BCKYRD

Après avoir galéré à savoir comment prononcer ce titre, on porterait sur du « Backyard » et vous? Ah… il est vrai que là n’est pas la question. Qu’en est-il de la chanson? Je sens que je vais encore me faire tuer si je dis que je n’avais jamais eu le temps d’aller checker ce groupe avant. NEANMOINS, j’ai profité de cette sortie pour ENFIN aller les écouter. Et donc? Avis aux adeptes des chansons où les cordes vocales s’usent aux extrêmes afin d’apporter cette touche d’émotion causée par diverses expériences de la vie. Si vous êtes du genre à bien aimer ce que fait Luke Rainsford ou Real Friends, alors vous allez probablement vous retrouver dans cette atmosphère un peu folk.

 

Point North ft Kellin Quinn – Into The Dark

Suite à un premier album qui n’a pas fait franc succès, Point North l’a supprimé de la surface digitale avant de le reposter un an plus tard, en 2018. On peut noter que depuis lors, 2019 a été une année qui leur a porté fruits, non seulement après avoir signé chez Hopeless Records ainsi que la sortie de leur nouvel EP, « Retrograde » mais également avec des tournées auprès de groupes influents tels As It Is ou encore Sleeping With Sirens. En parlant de Sleeping With Sirens, les voilà qu’ils sortent une chanson en collaboration avec le frontman de ce dernier. Sortant des barrières pop-punk pour faire quelque chose de plus vibey et groovy, les fans ont trouvé là leur touche de fraîcheur. « Into The Dark » s’apparente à une plongée dans un torrent le long d’un track assez chill qui détendra vos fins de soirées tendues.

 

Four Year Strong – Talking Myself In Circles

Quel dommage que Four Year Strong n’ait pas attendu encore un an avant de sortir une nouvelle chanson. Leur dernier album datant de 2017, cela aurait pu faire 4 bonnes années, comme le montre leur nom … Rien de très novateur pour le groupe en soi, ils reviennent avec leur marque signature, nous ramenant dans les années 2000. Cette chanson apporte une petite touche de nostalgie qui fera pour sûr ressurgir vos racines d’emokids.

Igorrr – Very Noise

Je. Quoi ? Pardon ? OK. Rdv le 26 avril. (et le 24 à Lyon/25 à Reims/26 à Strasbourg/28 à Nantes)

Avenged Sevenfold – Set Me Free

Avenged Sevenfold est enfin de retour ! Enfin, à moitié seulement puisque le nouveau titre de cette semaine « Set Me Free » est en fait un morceau jamais sorti au moment de la sortie de « Hail To The King »… Pour l’occasion, le groupe sort « Diamonds In The Rough », composé  de 5 nouvelles chansons de l’époque « Hail To The King » qui seront ajoutés en exclusivité à cet album disponible autrefois uniquement en CD. « Set Me Free » est totalement dans l’esprit d’Avenged Sevenfold et la période Hail To The King. Les passages plus spiritueux pourraient même faire penser que le morceau provient du dernier album en date « The Stage ». Le morceau est vraiment très cool et on se demanderait presque pourquoi n’est-il pas sorti sur la version finale de l’album !

Atreyu x Kayzo – Battle Drums

Lorsqu’Atreyu avait teasé ce morceau en début de semaine, je pensais qu’ils allaient diffuser une battle de batterie entre leur groupe et « Kayzo ». Au moment de la sortie, quelle fut ma surprise (plutôt agréable) en voyant qu’il s’agissait en fait d’un morceau electro/metal dans l’esprit de « Self vs Self » (Pendulum x In Flames). On a donc un véritable morceau electro auquel s’ajoute quelques screams et guitares par dessus ! Par son genre déroutant, le morceau risque de ne pas plaire à tout le monde. Les amateurs d’electro vont tiquer sur les screams, et les metalhead vont criser sur les beats electro… Mais si vous faites parti de ces gens étranges à adorer lorsque les deux sont mélangés, le morceau vous ira à ravir !

Green Day – Oh Yeah!

Faut-il encore présenter le groupe punk-rock le plus connu de la Terre? Green Day nous présente aujourd’hui Oh Yeah!, un morceau de 3mn plein de bonne humeur qui rejoint ainsi Fire, Ready, Aim et Father Of All… sur l’album Father of All Motherfuckers qui arrive le 7 février ! Cet album de seulement 28 minutes signera la rupture entre Green Day et son label adoré « Reprise Records » avant de partir en solitaire pour publier leurs albums sur leur propre label et les enregistrer dans leurs propres studios ! Il n’y a pas grand chose à dire sur le titre car il est relativement simple, si ce n’est « Oh Yeah, on va pouvoir l’entendre en live cet été ! » puisque le groupe prévoit une tournée HELLA MEGA géante avec Weezer et Fall Out Boy. Etape française le 13 juin 2020 à la U Arena qui prévoit d’ores et déjà une ambiance folle !

Out Of My Eyes – Future

Nos petits potos franciliens d’Out Of My Eyes, aussi connu pour avoir un titre éponyme à notre média (404 !) sortent le début de leur nouvelle ère avec le titre Future. Chant clair et screams s’entrechoquent sur les refrains frénétiques à base de « Say my naaaaaaaaaaaame » qui restent en tête encore et encore ! Bien joué les gars, on a hâte de voir à quoi va ressembler le reste de l’album et de vous revoir en live prochainement !

D’ailleurs, vous pourrez les retrouver à L’International en compagnie des merveilleux Dizorder le 6 février. On vous conseille de prendre vos billets dès maintenant car ça arrive très bientôt !

 

– ALBUMS –

Dance With The Dead – Blackout

Le meilleur groupe de synthwave en live a encore frappé ! Pas un single ni un album, mais un petit EP 3 titres de 12 minutes des plus sympathiques ! L’EP ne révolutionne pas leur musique mais s’inscrit dans le prolongement du reste et c’est sympathique. Synthés en folie et grosse guitares, le groupe sera de passage dans toute la France tant il rencontre du succès par chez nous !

Rendez entre le 15 et 21 février pour découvrir le groupe sur scène ! Vous pouvez vous procurer vos billets pour la tournée ici-même !

  • 15 février : Paris
  • 16 février : Rennes
  • 18 février : Toulouse
  • 19 février : Marseille
  • 20 février : Villeurbanne (Lyon)
  • 21 février : Strasbourg

Poppy – I Disagree

Je suis passé totalement à côté la semaine dernière, mais je me sens obligé de vous en parler maintenant. Connaissez vous Poppy ? Cette jeune Youtubeuse s’est fait connaître grâce à une chanson où la jeune femme répétait face caméra « I am Poppy » pendant plusieurs minutes. Créant l’étonnement chez beaucoup, Poppy s’est dirigé vers un registre rock/metal auquel elle n’était pas forcément pré-destinée. De ce fait, Poppy apporte un vent de renouveau sur le genre tout simplement improbable ! Des guitares façon Pryapisme par moment, des chants aïgus rappelant les idols japonaises, des morceaux sans queue ni tête, des clips au summum de l’absurde, un featuring avec Fever 333… Ecoutez donc le titre Scary Mask ci-dessous, vous risqueriez d’être surpris !

Poppy passera par le Trabendo le 20 mars et il serait bien dommage de passer à côté de ce véritable phénomène qui risque de faire parler de lui très prochainement !

Anti-Flag – 20/20 Vision

Non, vous ne voyez pas flous, l’album d’Anti-Flag est arrivé !

Pour fêter la sortie de leur album, Anti-Flag s’est amusé à proposer une vidéo où le groupe joue l’album dans son intégralité en live ! L’album envoie du très très lourd, et si vous aimez le punk-rock qui tâche, Anti-Flag est fait pour vous ! C’est un peu du Green Day sous testostérone que propose Anti-Flag ! L’album ne dure que 30 minutes, mais vous n’aurez pas une seule seconde pour souffler entre deux titres !

D’ailleurs, restez à l’affût car on vous proposera dans quelques jours une vidéo exceptionnelle avec Justin Sade, chanteur d’Anti-Flag. On l’a propulsé directement au milieu de la série The Big Bang Theory pour une vidéo qui, on l’espère, vous plaira !

Bonus Cover : Imminence – Crawling

Oui je sais, on vous l’a déjà mise lorsqu’elle était sortie… Mais Imminence est en concert mardi à Paris, on a eu la chance de pouvoir en inviter 4 d’entre vous, alors on s’écoute leur reprise de Linkin Park pour l’occasion ! Les dernières places pour le concert sont encore dispo ici ! Ca va être énorme !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :