On vous avait prévenu qu’on reviendrait en 2020 avec encore deux fois plus de musique, um? Eh bien, c’est chose due! On se retrouve aujourd’hui pour le premier récap AFLC brought to you by Maximilange & koalavath. On vous souhaite donc une très bonne année avec tous nos meilleurs vœux, et on espère que vous allez trouver des perles qui vous plaisent dans cette caverne d’Ali Baba qu’est notre petite sélection de nouvelles chansons! 

 

– ALBUMS –

Apocalyptica – Cell-0

Apocalyptica est le premier de l’année à dégainer son album : Cell-0 vient de sortir. Plus sombre, plus mélancolique, plus long aussi… Cet album est plus dur que tous leurs précédents. La mélodie y est plus marquée, et on perd toutes les envolées et les solos de guitare qui donnait du rythme à la musique. Le violon reprend sa nature mélancolique… On entend même un soupçon de cornemuse sur « Fire & Ice », rappelant ainsi la musique folk. Véritable essai et tour de force singulier, Cell-0 est un renouveau d’Apocalyptica finalement pas si inattendu. « Catharsis » et son piano, « Fire & Ice » et sa cornemuse, et surtout aucune voix. A l’inverse de Shadowmaker en 2015, il n’y a ici pas l’ombre d’une voix sur les 9 titres de l’album.

Si vous voulez découvrir cela, le groupe sera en première partie de Sabaton, et en compagnie d’Amaranthe le 7 février 2020 au Zénith de Paris ! PS : N’oubliez pas de crier « MANOWAR » au moment du rappel de Sabaton !

 

Imminence – Turn The Light On : Acoustic Reimagination

On l’attendait, et enfin, il est maintenant parmi nous. La ré-imagination acoustique de l’album de Imminence est à présent disponible pour vos oreilles. Des harmonies, de la guitare acoustique, des violons… De quoi vous faire passer un sublime moment dans un univers parallèle où tout semble s’effacer pour laisser place à la beauté de leur musique. Petite piqûre de rappel que le groupe sera de passage à La Boule Noire en compagnie de Acres et The Oklahoma Kid dans moins de deux semaines! Ne les manquez surtout pas. Vous pouvez prendre vos places ou encore tenter votre chance d’en gagner deux en participant à notre concours par ici 🙂

 

 – CHANSONS –

Hollywood Undead – Empire

Hollywod Undead nous a déjà annoncé son prochain album, sobrement nommé New Empire, Vol 1. Aujourd’hui, un nouveau titre lié à cet album nous est proposé : « Empire ». Les riffs sont sympathiques, l’autotune l’est un peu moins. Les raps incisifs de tous les membres du groupe de rap metal le plus en vogue de ces derniers années se retrouve un peu entaché. Le groupe n’a clairement pas besoin de ça pour fonctionner. Already Dead sortie précédemment était clairement meilleure ! On retrouvait davantage les vibes de l’époque American Tragedy/Swan Song. Dommage !

Au final, je ne sais pas trop quoi penser de ce titre à la première écoute. J’attends de voir cela en live pour me convaincre, et cela tombe bien car Hollywood Undead sera de passage le 13 mars avec les excellents Papa Roach et Ice Nine Kills ! Une date qui risque d’être vraiment exceptionnelle compte tenu de son line-up !

Avant la date, rdv le 14 février pour découvrir tout l’album !

Bury Tomorrow – Cannibal

Après un « The Grey » qui avait eu un peu de mal à convaincre, Bury Tomorrow reviennent à la charge pour nous montrer qu’ils sont toujours les boss du metalcore anglais. Dès les premières notes de guitare, on comprend que le morceau va être énorme. Et pour cause, les 5 premières secondes ont suffi pour me convaincre là où The Grey a échoué . Lorsque le scream de Daniel Winter-Bates arrive de façon frénétique, il ne fait plus de doutes, « Cannibal » est au nouvel album ce qu’était « Black Flame » à l’album du même nom.

D’ailleurs, le groupe nous révèle , en même temps que ce titre, l’arrivée de leur nouvel album Cannibal (TIENS DONC !). L’album sort le 6 avril, et ça s’annonce très très bien ! Le groupe a déjà teasé sur son site qu’ils feront deux show intimistes à Southampton (leur ville d’origine) et Londres. Le Slamdunk Festival a teasé lui aussi un concert à Leeds pour la sortie de l’album.

Pour rappel, le groupe a été annoncé à Noël au Slamdunk 2020 et une tournée de concerts intimistes aura lieu : 2 avril à Londres (Underworld Camden), 3 avril à Londres (Pryzm), 5 avril à Southampton (Joiners) et le 7 à Leeds (Headrow House)

The Word Alive – MONOMANIA

Enfin découvert en live lors du Slamdunk UK de l’an dernier, The Word Alive avait surpris en participant au thème du tournoi mondial 2018 de League Of Legends (la meilleure chanson du jeu à ce jour au passage). The Word Alive quitte aujourd’hui son environnement metalcore pour se diriger vers quelque chose de plus rock… ou du moins sur la première moitié… S’il ne prend pas le chemin du neo-rock à la Bring Me The Horizon ou Being As An Ocean avec une mélodie plus claire et moins de sonorités alternatives, la présence d’electro dans le titre continue de montrer la tendance générale à mêler synthétiseur et composition rock classique pour proposer des choses plus originales. Un breakdown en fin de titre viendra dénoter avec le reste enjoué du titre en amenant de très gros screams bien comme il faut.

HEY LIFE – Blue

Seul groupe français représenté aujourd’hui, petite découverte sur la timeline d’une membre 404 (cc Ludivine). HEY LIFE propose un mélange rock plutôt acidulé qui met de bonne humeur. Le petit beats electro utilisé sur le titre est assez discret mais rajoute une dimension de rock-electro qu’on ne soupçonnerait pas au premier abord. Le clip donne envie de danser et le tout est très bien réalisé avec des effets de lumières lorsque l’acteur danse. Rien à dire non plus sur le mastering audio qui est impeccable ! Tous les éléments sont réunis pour plaire, j’attend avec impatience d’en découvrir plus sur cette jolie découverte de la semaine !

Code Orange – Underneath

Je ne connaissais pas Code Orange avant ce titre, mais il m’a donné très envie de m’y intéresser d’avantage. Ce mélange punk/hardcore/rap fonctionne à merveille. Le mélange entre le chant de Reba Meyers et le scream de Shade fonctionne à merveille. Le titre est très bien découpé.

Par contre, une chose devrait vous frapper à l’écoute. Allez donc à 1mn06… Vous ne trouvez pas qu’il y a quelques similitudes avec autre chose ? Si totalement… Prenez Agree To Disagree de Sleeping With Sirens et lisez-le à partir de 0’54 en vitesse 0.75… Magie !

 

Anti-Flag – The Disease

Anti-Flag sort son album 20/20 Vision le 17 janvier. Pour nous faire patienter, voici un nouveau et dernier single avant la sortie de l’opus complet !

D’ailleurs, on va avoir une jolie vidéo à vous montrer pour la sortie de l’album. Imaginez qu’Anti-Flag participe à la célèbre émission Fun With Flags de Sheldon Cooper (The Big Bang Theory)… On vous a préparé ça et cela arrive prochainement ! 🙂

Evanescence – The Chain

Amy Lee et sa bande, iconique de l’ère rock des années 2000 (qui n’a pas hurlé de tout son cœur Bring Me To Life durant son adolescence ? On vous voit, TOUS!) a participé à l’OST du jeu vidéo Gears Of War 5. C’est le clip de « The Chain » qu’on découvre avec plaisir cette semaine ! Le titre se veut moins rock et plus symphonique, plus spirituel et céleste qu’à leur habitude. L’utilisation du titre dans un jeu vidéo fait donc complètement sens. Gears Of War est un jeu ayant pour thématique la guerre, on ressent totalement cette « avancée » vers l’adversaire en fermant les yeux !

Evanescence fera son grand retour en France à l’AccorHotels Arena, en compagnie de Within Temptation le 5 avril prochain !

 

Polaris – Hypermania

Polaris débarque avec un nouvel extrait de leur album à venir dont tout le monde trépigne déjà d’impatience à l’idée de l’entendre. A la sortie de leur précédent titre « Masochist » qui a tant plus beaucoup que déçu d’autres fans qui ne trouvaient pas ça assez « heavy », on peut dire qu’ils reviennent en force avec « Hypermania » qui est pour le coup une chanson pleine d’énergie qui rappelle leurs anciennes. Ils nous montrent par celle-ci que leurs racines sont toujours aussi présentes. Avec seulement deux chansons, ils nous ont déjà prouvé que leur album saura plaire à une diversité de personnes, et qu’il y en aura vraiment un peu pour tout le monde. C’EST CA QU’ON VEUT !

Petit throwback à leur dernier concert parisien où ils nous l’ont joué en faisant une demande de crowdsurfs mais que pas un seul pied ne s’est levé. Mais à la place, on avait affaire à un beau pit. On a très hâte d’entendre l’album qui sortira le 21 février. Ce sera sûrement The Death of Me si on a l’occasion de l’expérimenter. Une petite headline par ici bientôt les gars, histoire de nous faire goûter à votre plat épicé?

 

 

The Amity Affliction – Soak Me In Bleach

2020, l’année de tous les retours. On est à peine au début de cette nouvelle décennie et pourtant on se retrouve déjà noyé sous une vague d’albums teasés. Les Australiens en profitent d’ailleurs de la sortie de cette chanson pour nous annoncer leur album qui sortira le même jour que celui de Polaris, à savoir, le 21 février. Une douceur apaisante d’un chant clair mélangée à des screams qui se déchaînent tel un torrent le long de notes de piano qui se succèdent rapidement. On peut également percevoir quelques petits airs de Being As An Ocean par-ci par-là. En soi, cette chanson peut rappeler la sensation d’une explosion de saveurs en bouche.

 

 

Loathe – Two-Way Mirror

Sharptone va bien nous régaler cette année avec de nombreux albums qui vont envoyer du lourd et qui sont en route  pour arriver jusqu’à vos oreilles. Parmi eux, un autre de Loathe à ajouter, I Let It and It Took Everything, le 7 février. On a eu par le passé l’habitude de chansons plus bourrins de la part de Loathe où ils expérimentent des sonorités parfois vues nulle part ailleurs, ce qui est fou (et pas forcément au goût de tous malheureusement, mais on ne peut qu’admirer leur audace de faire des choses que personne n’a faite). Mais avec ce nouveau titre de 5 minutes, beaucoup plus soft et qui s’écoute comme une balade, le groupe nous montre qu’ils peuvent vraiment passer par tout. En l’occurrence, la voix claire transperçant ici nous rappellerait presque du Holding Absence. 2020 marque déjà des points avec ses perles du début d’année.

 

Silverstein ft Aaron Gillespie – Infinite

Décidément, on croule sous les annonces avec maintenant Silverstein et A Beautiful Place to Drown qui arrive dans les bacs le 6 mars. (AH! Bah tiens tiens, « drown » quand on vous dit qu’on se NOIE sous les annonces, il semblerait qu’on devrait le prendre au sens littéral). Après un featuring en compagnie de Caleb Shomo, frontman de Beartooth, c’est maintenant en compagnie du frontman de Underoath, Aaron Gillespie que le groupe sort une chanson. Et maintenant, une question nous ronge, si l’on se lançait dans la bataille des featurings, lequel des deux emporterait votre cœur? (Pssst, « Burn It Down » pour ma part).

 

The Wildhood – For The Record

Vous souhaitez prolonger votre été? La chaleur des vacances vous manque? Vous ne souhaitez pas retourner à l’école? Bon, très bien. Alors on a peut-être quelque chose qui pourrait vous plaire… Si vous adorez les sons plutôt uplifting au niveau des beats à la manière de Broadside, alors la chanson que l’on vous propose risque de dessiner un sourire sur vos lèvres et d’ensoleiller votre cœur. On vous laisse apprécier The Wildhood en espérant que vous les trouverez à votre goût!

 

The Bottom Line – Happy

Avec un dynamisme à en défier vos lois de grandeurs, The Bottom Line nous emporte dans le flow de leurs happy vibes pour cette nouvelle année. Les Britanniques nous montrent qu’il est tout à fait possible d’incorporer des sons qui nous rendent nostalgiques tout en innovant avec un peu de fraîcheur. Une chose est sûre, cette chanson donne la patate et on aurait presque envie de se dépasser, peu importe nos buts. Si vous avez besoin d’une grosse dose de motivation pour débuter la semaine prochaine, vous l’avez dès à présent sous vos yeux!

 

Set It Off – So Predictable

En parlant de retour dans le passé, la nouvelle chanson de Set It Off rappelle fortement des chansons pop-rock que l’on pouvait trouver dans des films d’animation. Ce n’est pas un groupe que j’écoute très activement, mais la musique n’en est pas pour autant déplaisante. Si vous êtes à la recherche d’un son qui aide votre esprit à se relaxer, alors le rythme catchy et uplifting de cette chanson vous en fera sûrement perdre la tête. Et si jamais vous aimez plutôt bien ce que vous entendez, alors n’hésitez pas à prendre vos places pour leur concert au Petit Bain le 5 avril. Ils seront en très bonne compagnie!

 

Lauv – Changes

Du piano et de la pluie, ça peut paraître cliché, et pourtant c’est une recette qui marche plutôt bien pour vous plonger dans une ambiance chill. Longue journée? Epuisés? « Changes » vous changera les idées en apportant une touche de sérénité dans votre vie. Testé et approuvé.

 

Luke Rainsford – In Spite of All My Worry

Il y a douceur et puis Douceur de l’autre côté. Luke Rainsford est très certainement un de ces spécimens qui vous laisse la chair de poule dès les premières notes. Ses chansons sont douces et pourtant si puissantes. Comme quoi mettre son cœur en musique opère toujours sa magie!

 

– BONUS : COVER –

 

Tethra – Evermore

Petit shoutout à la team 404 qui est fan de Disney par ici! Peut-être que vous aussi êtes fans de Disney d’ailleurs? Me frappez pas svp mais je ne savais pas que c’était une reprise de Disney avant d’aller sur Youtube et voir qu’il y a écrit Disney Cover… Mais il est vrai que dès la première écoute j’avais ressenti des vibes d’ambiance qui peuvent rappeler celles de l’univers de Ice Nine Kills. Alors avis aux fanas, peut-être que vous allez également apprécier cette version revisitée de la chanson! C’est un GROS OUI par ici en tous cas! On a un peu une sonorité d’un univers lointain fantastique et dark avec la petite lueur d’espoir apporté par les riffs de guitare qui amènent une certaine clarté. Version revisitée avec des screams et compagnie bien entendu alors accrochez bien vos ceintures, risque de décoiffe 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :