Episode 82 : Donjon du Jardin de Bois (2)

 

« Attends ! »

« Habituellement, les humains nous regardent, nous adorent et admirent notre mignonnerie. »

« Ma fierté en tant que fée est blessée ! »

« Cet enfant, il sent bon. »

« Ses cheveux noirs sont inhabituels. »

Actuellement, Yu était entouré de Fées n’arrêtant pas de parler.

Il était sur le point de partir et de fermer la porte, mais les fées étaient venues derrière lui et le poussaient à l’intérieur du mieux qu’elles le pouvaient. Certaines se mirent même à tirer sur ses cheveux et vêtements.

Les fées le poussèrent jusqu’à ce qu’il arrive devant l’arbre. Puis, elle commença à parler.

« Je suis désolée. Elles sont juste excitées de voir un humain après tout ce temps. »

« Regardez, ce garçon ne dit même pas un mot après avoir vu la Dryade ! Je ne lui pardonnerais pas ! »

« Je vais lui donner une bonne leçon ! »

Les fées autour de lui adoptèrent une attitude menaçante, tout en continuant à déblatérer un flot incessant de paroles. Yu décida de rester silencieux pour le moment, et de recevoir les reproches.

« Yu, tu vas bien ? Wow ! Est-ce que ce sont des fées ? Elles sont trop mignonnes. » (Nina)

« … elles sont même plus petites que moi. Adorable. » (Lena)

« J’en ai déjà vu dans la forêt où je vivais. Elles ne sont pas si rares. » (Marifa)

Lorsque Nina entra dans la pièce, elle vit pour la première fois des fées. Ses yeux scintillants, elle se mît même à jouer avec elles, caressant leurs petites têtes ou frottant ses joues contre les leurs.

 

eJwdyFEOgyAMANC7cABqocDwNgQJatQS2n0tu_uSvc

 

Les fées étaient satisfaites de l’attitude et de la réaction de Nina et Lena. La seule chose qui les décevait, était l’attitude de Yu.

« L’impertinence de cette elfe noire ne me dérange pas vraiment, mais l’attitude de ce garçon en nous voyant est bien trop … ordinaire. »

« Oui, il blesse notre fierté. Regardez, maintenant après nous avoir ignorées il dort ! »

Yu avait fermé ses yeux pour essayer d’ignorer les bruyantes fées. Il ne dormait pas, mais son attitude ne fit que blesser davantage les fées.

« Je suis désolée. Même s’il a beaucoup entendu de choses sur vous, c’est la première fois qu’il voit des fées, alors il ne sait pas quoi faire. De plus, il a été invité par la dryade, votre représentante, alors il doit être confus. »

« Ah, ne t’inquiètes pas pour ça. Nous comprenons tout à fait. »

Il ne fallut qu’une seule explication de la part de Nina pour réduire l’hostilité. Les fées étaient maintenant montées sur le dos de Coro et Suke, mais leur place favorite était le décolleté de Nina.

La dryade sourit, soulagée que la situation se soit résolue sans conflit.

« En tant que preuve de ma gratitude, prenez ça. Il s’agit de ma sève. »

La dryade ouvrit ses mains, dans lesquelles se trouvait effectivement de la sève. Nina regarda la sève en question, ce qui fit sourire la dryade. Les fées aussi étaient pressées de voir comment allait réagir Nina.

« Ah, j’en rêve depuis que je suis petite. C’est un produit très populaire. »

Tandis que Nina prenait la sève, Yu regardait la dryade, lui faisant deviner qu’il en voulait lui aussi. La dryade tourna donc ses mains vers Yu.

« Non, ce garçon ne mérite pas de goûter à la sève. Les humains sont heureux de recevoir, mais ils oublient de donner en retour. »

A cause des mots des fées, la dryade se mît à hésiter.

En ignorant les fées bruyantes autour de lui, Yu sortit un pot de confiture de fraise couleur rubis. Il prit aussi une cuillère qu’il plongea dans la confiture, avant de l’apporter près de la bouche de la dryade.

« Tu veux que j’en mange ? »

« Non, ne mange pas ce qu’il t’offre ! »

La dryade décida de goûter à la confiture. Lorsque la cuillère entra dans sa bouche, ses yeux s’ouvrirent grand et une expression de joie apparut sur son visage.

« C’est délicieux ! »

« Ne ment pas, qu’est-ce qui peut être plus délicieux que la sève ? »

Même si les fées devenaient folles, Yu regardait la dryade en les ignorants. La dryade, à cause de la surprise, enlaça Yu. Nina, Lena et Marifa la laissèrent faire, mais sans la perdre du regard.

De derrière l’arbre où était plantée la dryade, les fées regardaient toutes la confiture de fraise. Yu en prit une autre cuillère et la dirigea dans leur direction, mais elles se contentaient de regarder avec curiosité et anxiété.

Puis, l’une des fées prit son courage à deux mains et goûta. Comme si un choc électrique venait de parcourir son corps, elle trembla avant d’enfoncer son visage dans le pot de confiture.

Lorsque le reste des fées vit cela, elles hochèrent la tête entre elles et se jetèrent sur la confiture.

« Qu’est-ce que c’est ? C’est trop bon. »

« Ah, ne mange pas tout, laisses-en moi. C’est sucré ! Aaaah ! »

« Je ne peux plus m’arrêter. »

En un clin d’œil, le pot de confiture fut vidé.

« Hmph, nous allons te pardonner pour cette fois-ci garçon. »

Les fées croisèrent les bras, mais aucune dignité n’était visible, étant donné que leurs visages étaient couverts de confiture. Nina et le reste du groupe ne purent que sourire face à un tel spectacle.

Seule une fée tirait discrètement les cheveux de Yu.

« Comment est-ce que la nourriture humaine peut être aussi délicieuse ? »

« Vous partez maintenant ? »

« Et bien, je peux vous guider jusqu’à la sortie. »

« Dans ce cas, allez les raccompagner. »

Lorsque Yu se mît à préparer son sac, la dryade le remarqua et s’exclama en hâte,

« Attendez, où allez-vous ? Il y a un treant effrayant dans la pièce voisine. »

« Oui garçon, il y a un puissant et effrayant treant là-bas. »

« Le treant est un vieux monstre du nom de Ancien Treant, il est de rang 5. Il est difficile à battre, car il est résistant, et peut utiliser la magie. Et bien sûr, il est un monstre nommé. »

Lalit devait les attendre dehors. Yu vérifia à nouveau son équipement, Lena prit son bâton et Coro et Suke qui jouaient avec les fées rejoignirent Marifa.

« Vous partez vraiment ? »

La dryade elle aussi les regardait partir d’un air triste. Les fées quand à elles leur tournaient autour en leur disant de ne pas partir. Toutefois, Yu se dirigeait vers la sortie, sans leur payer la moindre attention.

« Faites bien attention et revenez, nous vous attendrons. »

« La prochaine fois, amène une montagne de confiture garçon ! »

« Mais tu peux aussi apporter d’autres choses délicieuses ! »

Nina traversa la porte en faisant signe de la main à la dryade et aux fées. Certaines vinrent même voir Eckart pour lui mettre des fleurs dans les cheveux.

« Yah, qu’est-ce que c’est !? »

La plus petite des fées située sur la tête de Yu s’envola enfin.

« A plus tard. »

Murmura Yu d’une petite voix en partant. Toutefois, la dryade et les fées l’entendirent clairement, et lui firent signe avec un sourire radieux.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

3 réflexions sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 82

  • Avatar
    12 mai 2016 à 21 h 19 min
    Permalien

    Merci, si tu continue a en sortir, il n’y aura plus rien a rattraper pendant le rush, non pas que ca me derange ^^

    Répondre
  • Avatar
    12 mai 2016 à 22 h 31 min
    Permalien

    encore encore encore plus de chapitre mouhahaha ^^)
    merci pour le chapitre

    Répondre
  • Avatar
    12 mai 2016 à 23 h 11 min
    Permalien

    trop mignon ce chapitre

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :