Episode 58 : Derrière la Scène

 

Le district est de la ville de Comer. Il s’agissait de l’endroit où vivaient les pauvres et les couches les plus basses de la population. Ne pouvant même pas payer les taxes, il s’agissait des taudis de la ville de Comer.

De nombreux criminels y vivaient, et surtout, de nombreux pays cachaient leurs espions à cet endroit …

Il était déjà tard dans la nuit. De nombreux résidents étaient déjà couchés, mais une habitation laissait toujours échapper de la lumière à l’extérieur. Des hommes à l’intérieur discutaient. Ils avaient l’apparence de pauvres, mais sous les habits en lambeaux, des muscles aussi durs que l’acier étaient visibles.

« Quelqu’un sait où est passé l’enchanteur ? »

« Nous ne savons pas où il est allé. Nous n’avons aucun indice. »

« Qu’allez-vous faire ? Vous ne pouvez même pas suivre un homme ? »

« S’est-il fait attraper par Joseph ? »

« Non, probablement par Mussu. »

« Bien sûr, Musso rassemble de nombreux aventuriers avec une puissance de rang B ou supérieure. Si c’est le cas, nous n’avons pas d’autre choix que de battre en retraite pour le moment. Sinon, nous risquons d’échouer notre mission. »

Ce n’était pas une exagération. Les espions étaient à la base 8. 4 avaient été tués par Joseph.

« Calmez-vous. Vous savez que nous retirer où échouer la mission n’est PAS PERMIS. Nous ne pouvons que compléter la mission ou mourir en essayant. Ce sont les ordres de l’Archevêque. »

« Et d’abord, pourquoi est-ce que l’Archevêque est autant intéressée par ce garçon aux cheveux noirs ? »

La question vint de l’homme ayant d’être leur leader.

« Je ne connais pas non plus les détails. Mais il est possible qu’il soit la graine du désastre qui deviendra le cauchemar de notre monde. »

« L’enfant du 5ème démon. »

« Oui, toutefois son pouvoir est encore inférieur au nôtre. Nous avons pour ordre de le capturer. Mais je pense que nous ferions mieux de le tuer sur le champ. »

Il y avait déjà eu plusieurs cas de menaces similaires.

Le premier était le démon du donjon de rang S, le Château de Grimm, existant à l’est du Royaume Sacré, ‘’Seigneur Démon Candolim’’.

Le second démon dominant les montagnes de  Ridge, au nord de Hameln, ‘’Sademu’’.

Un autre avait crée une base dans le désert, au sud de l’Empire de Daelim, ‘’Hellfire’’.

Le dernier était le ‘’démon du désastre’’ étant apparu dans un petit village de Hameln.

Leur présence apportait une menace à chaque nation.

Même si des larges combats étaient à chaque fois nécessaires pour empêcher une plus grande destruction, la dernière fois la situation était inconnue lorsque le quatrième  fils du démon était apparu et avait annihilé un petit village de Hameln. Le combat avait duré 10 ans, et 100 millions de personnes avaient été mobilisées dans l’opération.

« Alors, même s’il ne s’est pas encore éveillé, nous ne pouvons pas tuer Yu Sato. Notre mission est de le capturer. Toutefois, si nous le tuons pas ‘’accident’’ … »

Les hommes autour du leader commencèrent à s’exciter.

« C’est vrai ? Toutefois, Joseph est tout le temps avec lui. »

« Pas seulement, les capacités de Yu Sato sont aussi problématiques. Même si nous ne connaissons pas toute l’étendue de son potentiel, la zone de sa [Perception] est totalement anormale. 1 kilomètre, c’est du jamais vu. »

« A-t-il d’autres compétences de recherche ? »

« Nous n’avons pas d’autres rapports de l’enchanteur. »

« Alors, qu’insinues-tu ? »

« Peut-être que Stella nous a menti. »

« Stella ne nous trahirait pas. Elle est une des Epées Saintes Jumelles. Tout mot d’accusation contre elle est passable de mort. Peut-être que c’est ce que tu veux ? »

En disant cela, la dague du leader était déjà prête à trancher la gorge de son subordonné.

« Désolé, j’ai eu tort. »

« Contentez-vous de faire ce que vous avez à faire. Dans un mois, nous recevrons des renforts. »

« Allons-nous commencer une guerre ici ? Et les résidents ? »

« Il n’y a pas de croyants dans le Royaume d’Houston, encore moins dans cette ville. Même s’il y a différentes religions, aucune n’est une véritable croyante de l’Empire Saint, alors il n’y a aucun problème. »

 

« Comment est-ce que ça peut être aussi mauvais ? »

Le nain forgeron examinait les gantelets et l’épée longue qui avaient été réduits en morceaux. Yu était arrivé là après avoir mangé avec Marifa. Son armure était aussi brisée, alors il lui avait demandé à ce qu’il la lui répare, mais il lui avait répondu qu’il valait mieux en acheter une autre.

« Dans ce cas, peux-tu créer 2 dagues en utilisant les morceaux de l’épée, et leurs fourreaux grâce aux gantelets ? »

« C’est pour l’ojou-chan ? D’accord, c’est un cadeau puisque tu a bien fait de ne pas mourir là-bas. »

« De plus, l’armure a été brisée. »

« Comme je viens de te le dire, tu ferais mieux d’en racheter une. »

« Dans ce cas, et si nous utilisions ça ? »

Yu sortit le Bouclier Magique, l’Armure Complète en Mithril et le Casque en Damascus.

« Tu peux utiliser tout ça ? »

« Oui, mais pour le reste des matériaux, nous allons devoir les acheter. Je te conseille d’aller au magasin central. »

Le magasin central était l’endroit où la plupart des forgerons vendaient leurs créations et équipements.

« Pourquoi ? »

« Ce mithril peut être vendu à un meilleur prix là-bas. Ils ont aussi de nombreuses Pierres Magiques de compétences. Tu ferais mieux d’aller là-bas. »

« Tu sais bien que je viens ici tout en sachant tes talents. Quel est le problème de te laisser gagner quelques pièces supplémentaires. »

« D’accord d’accord. J’accepte ta requête, je vais faire de mon mieux. »

« Il me faut une nouvelle armure et une nouvelle arme pour Nina. »

« Très bien. D’ailleurs, c’est un nouveau compagnon ?  Er, elle est une esclave ? Même si c’est le cas, tu dois lui donner des vétements, de la nourriture, un toit, et bien sûr, une arme. »

Mari se cacha derrière Yu afin d’éviter le regard du nain.

« Je sais, tu peux me montrer des arcs et des flèches ? »

Après ça, Woods se rendit dans l’arrière boutique et revint avec des équipements.

« C’est tout ce que j’ai. »

Yu testa la force des arcs  en tirant sur la corde, et choisit le plus faible. Il visait un baril près de l’entrée.

« Celui-là est bien. Il est aussi possible de ranger les flèches dans le Sac à Objet, alors c’est pratique. »

Il donna l’arc et le carquois à Mari, et paya Woods.

« Donne-moi un peu plus de temps pour préparer l’arme et l’armure. Peut-être une semaine pour l’armure. Alors, tu comptes aussi acheter une armure pour cette elfe noire ? »

« Pas besoin. Nous allons juste jeter des pierres sur des gobelins. L’arme est juste une précaution. »

Yu quitta ensuite la boutique, suivi par Mari.

« Jeter des pierres sur les gobelins ? Je ne comprends pas. »

Après ça, Woods alluma son four et commença la production d’équipement.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                             
    Chapitre Suivant

Accueil

Une pensée sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 58

  • 31 mars 2016 à 3 h 31 min
    Permalink

    merci pour les chapitres vivement la suite 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :