Chapitre 182 : Puissant Guerrier (2)

 

La surface de l’eau se souleva légèrement, émettant un bruit audible par toutes les personnes présentes. Les soldats appartenant au premier escadron du Royaume Marima reprirent leurs esprits après plusieurs secondes. Ils pouvaient voir la tête de Paulino, flottant à la surface de l’eau. Sa célèbre arme, la lance [Tortue de Fer], tomba sur le pont avec un bruit sourd. Le corps sans tête de Paulino fit rapidement de même.

Lorsqu’un soldat se demanda pourquoi aucune goutte de sang n’était visible, il regarda en direction de la plaie béate. Celle-ci était gelée. Paulino était probablement l’un des meilleurs soldats de l‘expédition, et ses camarades réalisèrent rapidement qu’il venait d’être tué sans la moindre résistance. Figés sur place, ils n’arrivaient pas à croire que Paulino ait pu être tué par le garçon devant eux.

« Je t’avais dit de te taire. »

Le bras droit de Yu était tendu horizontalement, et les soldats du Royaume Marima réalisèrent bien assez vite que Yu ne tenait aucune épée. Toutefois, la coupure réalisée sur le cou de Paulino semblait provenir d’une arme extrêmement acérée. La tête semblant effectivement avoir été coupée par la simple main de Yu, les soldats réalisèrent enfin qu’ils faisaient face à un monstre capable de garder son calme face à plusieurs centaines de soldats. Un tel monstre avait probablement risqué sa vie à de multiples reprises, et dans une telle situation, était capable de tuer toute personne osant se mettre en travers de sa route.

Trezen ordonna à ses hommes de reprendre leurs esprits.

« Comme vous pouvez le voir, notre adversaire est un monstre ! N’ayez pas peur et montre-lui la puissance de la Première Division Navale du Royaume Marima ! »

« Oui ! »

Les soldats répondirent à Trezen par un rugissement, puis commencèrent à attaquer Yu dans toutes les directions.

« Bouffe ça ! »

Plusieurs soldats armés de lances utilisèrent simultanément la technique Helix. Les lances en queston, tournoyant rapidement sur elles-mêmes, frappèrent Yu. Ayant réussi avec succès leur attaque coordonnée, les soldats sourirent. Cette attaque ne pouvait être esquivée que par un saut, mais il s’agissait là du véritable objectif des soldats.

Mais…

« Il n’esquive pas ? »

« Alors il a choisi de mourir ? »

Yu se tenait simplement immobile. Tout à coup, les lances des soldats semblèrent le transpercer.

« Idiots. Est-ce que ces lances sont un mélange de fer noir et d’argent ? »

Le fer noir avait été fusionné à l’argent afin d’augmenter la résistance des lances, mais l’alliage fut facilement brisé en deux. Les soldats n’arrivaient pas à comprendre ce qui venait de se passer, mais Yu venait d’utiliser un Blocage Circulaire d’[Arts Martiaux].

« Quel monstre ! Que pouvons-nous faire ? »

« Devrions-nous continuer l’assaut ? »

Les visages des soldats attaquant Yu furent troués les uns après les autres, sans que les soldats n’arrivent à comprendre ce qui leur arrivait. Leurs amis, réchappés de nombreux champs de bataille sanglants, tombaient chacun leur tour. Ils ne savaient même pas s’ils recevaient des attaques magiques ou physiques.

« N’arrêtez pas d’utiliser votre magie sur les soldats. Continuez à les renforcer, mais ne lancez pas d’attaques magiques. »

« Compris. »

Les capitaines à la tête des magiciens répondirent aux ordres du général Trezen.

« Général Trezen, il est plus fort que prévu. »

« Oui, même si je savais qu’il n’était pas normal étant donné qu’il accompagnait une [Liche Ancienne], je ne le pensais pas capable de tenir tête aux soldats. Nous devrions leur dire d’être plus prudents. »

Même si plus d’une vingtaine de soldats entrainés venaient d’être vaincus en un instant par Yu, Trezen et ses subordonnés restaient calmes. Après tout, il ne s’agissait pas de leur premier combat.

« Peu importe sa force, il n’est qu’une personne. »

« Oui, tout à fait. Il devrait rapidement se fatiguer. »

 

Au port, sur la côte de l’île.

« Hey, est-ce que le Roi va bien ? »

Agafon secouait violemment les épaules de Narumo.

« Arrête de me secouer. Je n’en sais rien, je n’arrive pas à voir. »

« Dans ce cas recule et laisse les autres essayer de voir. »

Tout le monde acquiesça à la demande d’Agafon.

« D’accord, je comprends… je vais reculer. »

« Hmm ? Russ revient ? »

« Oui, et il semble seul. »

Narumo répondit aux doutes d’un demi-humain tout en observant Russ. Une brume noire enveloppait ce dernier, dévoilant son humeur actuelle. Distordant l’espace autour de lui tel un mirage, Russ descendit des airs près de l’endroit où se tenait Agafon.

« Russ, où est le Roi ? »

Demanda Agafon. Mais Russ l’ignora, préférant regarder les navires magiques au loin. Malgré ça, Agafon réitéra sa question.

« Impossible. Ne me dis pas que tu as fui en abandonnant le Roi ! »

De nouveau, Russ ne répondit pas.

« Bien, si c’est ce que tu veux ! »

Tout à coup, Agafon tenta d’agripper la gorge de Russ, mais fut bloqué par une [Barrière] de foudre. L’avant-bras d’Agafon fut brûlé, une fumée noire s’en échappant.

« Pourquoi devrais-je répondre à tes questions ? »

« Russ-dono, quelle est la situation ? »

Narumo, ne parvenant pas à endurer la tension essaya à son tour de parler à Russ. Toutefois, celui-ci lui lança un simple regard avant de se tourner de nouveau vers la mer.

« Tu ne l’as jamais dit, mais ton regard trahis tes pensées. Nous savons pertinemment que tu ne nous aimes pas. » (Narumo)

« Tout à fait. Je peux vous tuer en une fraction de seconde, et sans la moindre inquiétude. » (Russ)

« Fais-le dans ce cas ! » (Agafon)

Agafon essaya d’attaquer de nouveau, mais fut arrêté par une [Barrière].

« Ugh… cette satané magie… merde ! » (Agafon)

Le bras d’Agafon essayant de briser la [Barrière] de Russ se mit à émettre une odeur de brûlé.

« Arrête Agafon ! Russ, s’il-te-plait pardonne-nous. Si tu n’arrêtes pas, il risque de perdre son bras. »

« Tout à fait, et c’est à lui de s’excuser. » (Russ)

« Quoi ? Moi ? Je ne te pardonnerai jamais. » (Agafon)

« Je me demande quelle valeur a ton bras. » (Russ)

Tandis que Russ et Agafon s’enfonçaient dans leur conflit, un demi-humain ailé essaya de sauter. Il tenta de voler en direction du navire à bord duquel se trouvait Yu, mais Russ lança une [Magie Noire] de rang 4, Foudre Rageante, qui le cloua au sol.

« Ah… Russ, pourquoi !? »

« Parce qu’il faut rester ici. »

Les démons demi-humains étaient une race de combat. Ils étaient venus du Royaume Lesce afin d’obtenir du travail et une plus grande puissance. Même s’il venait de perdre face à la magie de Russ, le membre de cette race se releva rapidement en agrippant son épée. Mais il n’était pas seul. Les autres demi-humains, les homme-bêtes et les nains déchus encerclèrent tous Russ.

« Et si le Maitre vous ordonne de rester ici ? » (Russ)

« Il est de notre devoir de secourir Odono. »

« Même si vous souhaitez le protéger, c’est impossible avec votre force actuelle. Vous n’êtes rien de plus que des insectes. » (Russ)

« Ah oui ? Alors voyons si tu arrives à vaincre ces ‘insectes’ ! »

Un homme armé d’une lance tendit les bras en utilisant une [Technique de Lance], Flash Éclair. Comme le nom l’indiquait, cette technique émit une intense lumière tandis que la pointe de la lance s’approchait de la gorge de Russ.

« C’est tout ? » (Russ)

« Quoi !? »

La lance et sa pointe furent arrêtées par la [Barrière] de Russ. Lorsque l’homme essaya d’avancer davantage, la poignée de sa lance se tordit avant de se briser tout à coup.

« Satané squelette ! »

Agafon frappa dans la [Barrière] de Russ pour seulement se faire brûler à nouveau.

Toutefois, il n’avait pas l’intention de s’arrêter.

« Narumo ! »

Il essaya de demander de l’aide à Narumo, mais celui-ci ne répondit pas. Il tremblait, tandis que sa fourrure se dressait sur son corps. Agafon le regarda paniqué.

« Oi ! Que s’est-il passé ? Non, ne me dis pas que le Roi a perdu !? »

Les personnes combattant Russ s’arrêtèrent de bouger en entendant les cris d’Agafon.

« Oi… que s’est-il passé ? »

« Non, je suis sûr qu’il va bien ! »

Agafon, le bras toujours fumant, essaya de faire parler Narumo. Mais celui-ci ne faisait que regarder en direction des navires magiques, l’air fasciné par quelque chose.

« Agafon, notre roi est incroyable ! » (Narumo)

« Le Roi n’est pas mort ? » (Agafon)

« Mort ? Il a déjà vaincu plusieurs centaines d’ennemis ! » (Narumo)

« Wow ! Tout seul !? » (Agafon)

Tout le monde semblait effrayé par les affirmations de Narumo, mais surtout impressionné. Seul Russ regardait nonchalamment au loin.

 

 

« Meeeeeeurs ! » L’un des soldats utilisa une [Technique d’Épée], Dégaine Rapide. Lorsque la lame s’abattit à une vitesse et une force incroyable au dessus de la tête de Yu, celui-ci la repoussa tranquillement avec la paume de sa main gauche. Il redirigea la trajectoire du coup, puis frappa de sa main droite. L’armure de la Marine du Royaume de Marima comportait six couches différentes. Celles-ci se superposaient, en commençant par le cuir d’un animal appelé [Uliglim] ainsi qu’une armure en fer noir. Mais malgré la grande résistance de l’armure, le poing de Yu la transperça sans la moindre difficulté.

« Impossible… Il…. Il a percé l’armure ! »

Le soldat transpercé au niveau de l’abdomen jeta son épée puis agrippa de ses deux mains le bras de Yu encore enfoncé en lui. Il essayait ainsi de l’immobiliser en mettant en jeu sa vie. Ses compagnons furent abasourdis, découvrant que l’attaque invisible ayant prit la vie de nombreux camarades était un simple coup de poing. Mais ils ne souhaitaient pas rater cette chance offerte contre la vie de leur compagnon, et attaquèrent Yu par derrière.

« Sale… déchet… c’est… terminé… »

Convaincu d’avoir remporté la victoire, le soldat empalé sourit. Toutefois, Yu se contenta de simplement lancer le soldat derrière lui.

« Quoi !? »

« Sale monstre ! »

Le poing de Yu frappa le torse d’n soldat essayant d’attraper le cadavre.

La blessure infligée ressemblait à un gigantesque trou brûlé dans son torse, tandis que l’autre était gelé.

« Regardez, une flamme enveloppe sa main droite tandis que sa main gauche est glacée. »

« Des poings magiques ? Existe-t-il vraiment une telle technique ? »

Au départ, les soldats pensaient que Yu allait rapidement dépenser toute son énergie. Mais les uns après les autres, les soldats tombaient, la vitesse de Yu ne faisant qu’augmenter petit à petit sans le moindre signe de fatigue. La peur était enfin visible dans les yeux des soldats.

« Qu’est-ce que vous faites !? »

« Il est seul ! »

S’écria le capitaine, tandis que les magiciens se demandaient si leurs magies fonctionnaient vraiment.

« Je ne peux pas le croire… il résiste à notre magie d’affaiblissement. »

« Il y résiste ? »

Même un montre à la résistance magique élevée était affaibli lorsque plusieurs dizaines voire centaines de magies lui étaient lancées. Le nombre de magies d’affaiblissement lancées par l‘unité de magiciens sur Yu excédait déjà le millier, mais sans le moindre signe de succès.

« Dans ce cas, concentrez-vous sur le renforcement des soldats. »

 A côté du capitaine agacé par l’inutilité des sorts, Trezen, qui jusqu’à maintenant était resté de marbre, montra des premiers signes d’impatience. Le nombre de pertes du côté de la Première Division Navale du Royaume Marima s’élevait à 343 personnes. Et le massacre n’était pas encore terminé.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                           Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :