Chapitre 175 : Gajin Transcendant

 

Il y a fort longtemps existait un homme appelé Gajin. Il portait un masque ressemblant à une culotte, un manteau et des bottes. Il mesurait environ 2,30 mètres, et a peau était de couleur verte. Un masque en forme de culotte ? Et effet, c’était un pervers, tout comme Joseph.

« Odono-san, continue ! »

« Tais-toi, j’arrive pas à entendre ! »

Les origines de Gajin étaient inconnues. D’après la légende, son corps avait grandi après qu’il ait bu le sang d’un [Géant], et sa peau était verte car son ancêtre était un [Ogre]. De nombreuses légendes le considéraient comme un démon, ou un descendant distant de demi-humain. Mais au final, personne ne connassait la vérité cachée derrière ce masque pervers.

Gajin était un aventurier du pays libre d’Hameln. Mais à cause de son apparence peu commune, il avait offensé de nombreux aventuriers et femmes nobles. Lorsqu’il était devenu aventurier, la guilde des aventuriers était encore récente, et regroupait de nombreuses personnes grossières et impétueuses. Toutefois, au final, tout le monde avait accepté Gajin.

La force de Gajin était incroyable, même après s’être tout juste inscrit en tant qu’aventurier. Gajin utilisait constamment toute sa puissance lorsqu’il combattait, que son adversaire soit un monstre, un camarade aventurier ou même une sauterelle. De plus, chaque fois qu’il utilisait son mouvement ultime mortel, il s’écriait « Vie reçue ! », et soignait sa posture chaque fois qu’il parlait. Il faisait attention à l’angle de ses bras, de ses pieds, et surtout à l’angle de ses fesses. Quoi ? C’était un idiot ?

« Odono-sama ! »

« D’accord. »

En tant que personne combattant presque tout le monde, le nom de Gajin s’était propagé par l’intermédiaire de ses ennemis vaincus. Ainsi, sa force et son nom avaient fait rapidement le tour d’Hameln. Même si son nom était devenu célèbre à la suite de querelles personnelles, il avait aussi accompli quelques exploits.

Tout à fait. En tant qu’aventurier, il avait battu un record. Il était parvenu à vaincre un démon de rang 7 nommé [Tempo].

Au départ, Gajin avait essayé de traverser la chaine de montagne au nord de la ville libre d’Hameln. Cet endroit, [Sadem du Vide], était contrôlé par les 3 démons majeurs en raison de ses températures extrêmes. La température moyenne ambiante dans ces montagnes était de – 50 degrés, pourtant, Gajin n’y portait qu’une culotte. N’était-ce pas idiot ?

« Pourquoi n’avait-il pas froid ? »

« Gajin avait la peau épaisse ! »

« Est-ce qu’il possédait un pouvoir incroyable ? Ou peut-être était-ce parce que les idiots n’attrapent pas froid ? »

 Heureusement, Gajin était effectivement un idiot. Rencontrant un démon dans ce [Sadem du Vide], il l’avait prit pour un monstre normal avant de le vaincre et de le ramener en ville.

La guilde des aventuriers, apprenant l’histoire de Gajin, était furieuse. Après tout, la Fédération du Continent Lehm, organisée par les 5 grands pays, avait interdit à quiconque de poser la main sur les 3 démons majeurs.

« Pourquoi ? A cause du roi démon ? »

« Parce que le roi démon risquait de se venger et de déclencher une catastrophe. »

« Oui, plutôt amusant. »

« Un peu de silence ! Vous interrompez l’histoire du roi ! »

« Aaah, oui, oui. »

Suite à ça, la guilde des aventuriers avait décidé de retirer le titre d’aventurier à Gajin pendant 3 mois, mais il n’avait pas compris la leçon. Malgré la perte de ses qualifications d’aventurier, il avait continué à chasser les démons à travers Hameln.

Même s’il était fort dès le départ, il continuait à s’améliorer et se renforcer au fil des combats. Petit à petit, sa force devint une menace. Un pays essaya de garder un œil sur lui et de l’attirer grâce à la nourriture, mais en vain.

Le roi, ne pensant pas échouer ainsi, envoya 50 000 soldats affronter Gajin. Même s’il s’agissait d’un combat complètement irréaliste, personne ne vint en aide à Gajin. Personne n’était prêt à l’aider. Couvert de neige, ne portant qu’un masque culotte, un manteau et des bottes, ses muscles saillants étaient largement visibles.

Le roi comptait pardonner Gajin si celui-ci s’excusait, et ne comptait pas le tuer. Qui aurait pu penser que Gajin, encerclé par 50 000 soldats, refuserait de se soumettre. Ainsi, Gajin ne s’excusa pas.

Il cria de joie, annonçant haut et fort sa situation d’homme libre de façon à ce que les 50 000 hommes l’entendent.

Le style de combat de Gajin était barbare. Son arme était son propre corps, et il n’utilisait aucune autre arme ou armure. Les 50 000 soldats ne s’attendaient pas à se faire charger par l’homme seul. Toutefois, le commandant de l’armée parvint à retrouver son calme et à donner ses ordres. Rapidement, des attaques magiques de glace, feu et foudres plurent sur Gajin. Le roi comptait garder Gajin à distance, étant donné que celui-ci était spécialisé en combat rapproché.

« Et après ? Et après ? »

« Le roi est méchant ! »

« Est-ce que cette histoire vous intéresse ? »

« Oui ! »

« Haa… d’accord, je continue. »

Lorsque des milliers de magie s’abattirent sur lui, Gajin arrêta de bouger et éclata de rire. Il s’agissait d’une attaque venant de plusieurs milliers de mages professionnels, mais celle-ci ne laissa pas la moindre blessure sur la peau de Gajin.

Les 50 000 soldats ne pouvaient que regarder Gajin s’approcher. Chaque fois que celui-ci frappait, plusieurs centaines de soldats étaient projetés dans les airs. Au bout d’un certain temps, il ne restait que l’élite et le général protégeant le roi. Au final, ce même général se rendit face à Gajin. Ce dernier sortit l’une de ses répliques habituelles, « Seul Dieu peut me tuer ! » avant de frapper le roi qui s’envola au loin avec ses gardes d’élite.

« Gajin est incroyable ! »

« J’ai envie de devenir comme Gajin ! »

« Moi j’ai quand même envie de devenir un mage. »

« Vous êtes trop bruyants ! Je continuerai l’histoire quand j’aurai le silence. »

« Ah, désolé. »

« Vous vous moquez de moi ? »

Gajin ne pensait pas en faire trop tandis qu’il continuait à voyager toujours de plus en plus loin. Depuis le pays libre d’Hameln, il traversa le Royaume Saint ainsi que le Royaume Houdon, sa force augmentant au fur et à mesure que son nom se propageait.

Plus aucun idiot n’osait le combattre. Les personnes témoins de ses rumeurs et de sa puissance ne pouvaient que parler dans son dos.

Tandis que plus personne ne pouvait lui faire face, Gajin ne s’arrêta pas. Il changea immédiatement ses méthodes et décida de chercher de nouveaux combats dans les donjons.

Son but était maintenant les [Démons], [Dragons] et [Géants] peuplant les donjons de haut niveau. Éventuellement, il parvint à combattre dragons, anciens géants et même des démons légendaires.

Personne ne savait comment il était parvenu à combattre et survivre face à tant d’être magiques. D’après la dernière guilde des aventuriers visitée par Gajin, Gajin possédait 6 Jobs. Son niveau était donc estimé à plus de 100, ce qui lui avait permit d’obtenir le nouveau titre de [Gajin Transcendant]. Toutefois, Gajin n’avait plus jamais visité de guilde des aventuriers après ça.

De nombreuses rumeurs expliquaient qu’il était mort dans un donjon. D’après celles-ci, il était mort après avoir combattu le Roi Dragon. D’autres racontent qu’il avait combattu le roi du Château Céleste situé à l’Est, avant de s’envoler dans les airs.

Les jours ont passés, et presque tout le monde a oublié Gajin. Certains pensent que Gajin apparait ça et là. D’après ces mêmes personnes, dans le château du Royaume Houdon, Gajin était apparu et avait demandé bruyamment devant la porte à rencontrer le grand sage.

Au départ, le garde n’avait pas reconnu Gajin, car sa peau n’était plus verte, mais rouge sang. Gajin était donc entré au château. De nombreux soldats et chevaliers avaient tentés de l’arrêter, mais sans succès face à ce monstre capable de battre dragons et géants à mains nues.

Enfin, Gajin était arrivé à la salle du trône Le grand sage, la fierté du Royaume Houdon, l’attendait là. Les personnes présentes ne connaissaient pas la relation entre les deux individus tandis que ceux-ci se faisaient face.

« Pourquoi est-ce que sa peau est devenue rouge ? »

« Je suis sûr que c’est parce qu’il a attrapé un rhume. »

« Alors, que s’est-il passé après ? »

« Ah, un peu de silence, le Roi va continuer l’histoire. »

« …Vite, vite. » (Lena)

« Lena, qu’est-ce que tu fais au milieu des enfants ? »

« Yu, moi aussi je veux savoir la suite~ » (Nina)

Le combat entre Gajin et le grand sage fut intense. Plusieurs montagnes furent détruites, et même la ville fut rasée. Leur combat se déplaça du Royaume Houdon vers le Royaume Magique Zantalin, à l’ouest.

Le sol se fissurait sous les poings de Gajin. Le ciel se fendait en deux face à la magie du sage. Russ, tu es sûr de tout ça ?

« Oui Maitre, tout est vrai. »

« Odono-sama, continuez ! »

« D’accord. »

Le combat dura 3 jours et 3 nuits avant d’approcher de sa fin. Tandis que Gajin vidait le mana du sage, il réduisait aussi la distance les séparant. Même si le corps de Gajin pouvait simplement ignorer les magies normales, la magie du grand sage brûlait sa peau et faisait exploser sa chair. Toutefois, Gajin parvint à s’approcher du grand sage, et…

« Mon Roi ! »

« Que se passe-t-il ? »

Un jeune homme-ours au visage gonflé tenant une épée apparut devant Yu qui lisait le livre aux enfants.

Si son village était gonflé, c’était parce qu’il avait participé au combat entre les demi-humains et homme-bêtes. De nombreuses personnes étaient dans le même état que lui, et à part Nina, Lena et Marifa, la plupart des visages étaient gonflés.

« Haaa, haaa, haaa, c’est sérieux ! Une urgence ! »

Le jeune homme, venu en hâte, suait et tentait de reprendre son souffle.

« J’espère que tu exagères. »

« Dans tous les cas, veuillez venir au port ! »

« Très bien. »

Yu donna le livre qu’il lisait à Russ. Ce livre avait été fabriqué par Russ lui-même, et contenait quelques passages plutôt intéressants.

« Oh, Odono-sama. Et le reste de l’histoire ? »

« Je ne peux pas vous le lire maintenant. Si vous voulez savoir le reste de l’histoire, étudiez bien pour pouvoir le lire vous-mêmes. »

Puis, Yu créa un [Portail] avec sa [Magie d’Espace-temps]. Seuls Nina, Lena et les enfants, déçus, restèrent sur les lieux. Marifa et Russ suivirent Yu de leur plein gré.

« …Hic…Tout ça c’est de la faute de l’ours ! »

Même si l’homme-bête mi-ours n’avait rien fait de mal, Impica, de la tribu des hommes-chiens, lui attribua le blâme. Les autres enfants, suivant l’exemple d’Impica, se mirent eux aussi à pleurer.

« Ours, continue l’histoire. »

« Oui, raconte-nous l’histoire. »

« Hic… Hic… »

Les enfants encerclèrent rapidement l’homme-bête, dirigeant leurs regards larmoyants dans sa direction. Parmi ces mêmes enfants se trouvaient d’ailleurs Nina et Lena.

« Quoi ? Quoi ? Moi aussi j’aurais bien aimé entendre l’histoire du Roi ! Et je ne suis pas un ours ! Je suis un fier guerrier de la tribu bestiale ! »

« Tais-toi ! Stupide ours ! »

« Eh, arrêtez, arrêtez ! Ne tirez pas sur ma fourrure ! Vous allez l’arracher ! Aaaaah ! Arrêtez !!! »

Le jeune homme-bête plongea dans le [Portail] créé par Yu, suivi de près par les enfants.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                    Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :