Episode 163 : Festin

 

« Quoi ?! Ce marteau est en minerais de ténèbres, et le sol est en acier d’or. Même l’huile utilisée pour allumer le four est une huile de camellia. C’est une blague ? C’est incroyable ! »

Toutes les choses dans le nouvel atelier de forgeron excitait Wood et allumait une flamme dans ses yeux.

Les ustensiles et outils étaient pratiquement les choses les plus importantes dans une vie d’artisan. Wood comprenait tout à fait qu’ils ne devaient pas être utilisés ou même touchés si cela n’était pas nécessaire. Pourtant, ses yeux disaient qu’il lui était impossible de ne pas y toucher.

Au départ, Yu comptait se diriger vers la maison construite par les nains pâles. Toutefois, il avait décidé de faire avant cela un petit détour par l’atelier de forgeron. Depuis, Wood n’arrivait plus à se calmer.

« Oji-san, tu m’entends ? »

Yu l’appela à plusieurs reprises mais Wood ne répondit pas. L’un des nains pâles soupira avant de prendre la parole,

« Fuhaha. Apparemment, notre atelier plait à Wood-dono. »

Le nain pâle à côté de Yu caressait sa barbe tandis que les personnes derrière eux se demandaient ce qu’il se passait.

« D’ailleurs, Mauno, prends ça. »

Yu sortit de l’acier noir, de l’acier de mithril, de l’acier de damascus et d’autres minerais précieux. Il sortit aussi plusieurs marteaux de forgeron généralement utilisés à la capitale.

« Mon roi, merci ! Et ceci, est-ce une enclume de la capitale ? »

« Oui, cette enclume a l’air d’être très populaire à la capitale, et de nombreux forgerons connus l’utilisent. Elle n’est pas différente d’un outil magique. Oji-san, tu m’entends maintenant ? Tous ces matériaux sont pour vous, alors partagez-les, d’accord ? »

« Oui, même si nous partageons tous ces matériaux, il y en a bien assez pour tout le monde. »

« Et je me demandais … si vous pouviez produire cela en masse. »

Ensuite, Yu sortit un dessous-de-plat et un noyau magique qu’il donna à Mauno.

« C’est un noyau de rang 1 et un dessous-de-plat. »

« Oui, et ce noyau possède un attribut de feu. J’aimerai donc que vous fassiez un dessous-de-plat enchanté avec un élément de feu. »

« Un dessous-de-plat magique … hmm … »

Mauno n’avait pas le moindre doute en ses capacités. Après tout, sa tribu était une tribu de forgeron de père en fils. Ils étaient habitués à créer des armures, alors faire un dessous-de-plat était équivalent à lui demander de créer un outil de la vie de tous les jours, ce qui était facile.

« Mon Roi, moi aussi je veux le faire. »

Une personne au visage grincheux apparut derrière Mauno. Il s’agissait de Byarune, du groupe des nains déchus, et Yu entendit clairement sa voix.

« Mauno s’en occupera probablement à contre-cœur. Laissez-nous faire, nous, la tribu des nains déchus. Nous savons travailler le métal mieux que les nains normaux, alors faire un dessous-de-plat est un véritable jeu d’enfant. Alors, pourriez-vous laisser cette tâche au groupe des nains déchus ? »

« Byarune-dono, que racontes-tu ? Le Roi m’a confié  cette tâche, et toi, tu essayes de te l’approprier ? »

« Le plus important est le produit final, tu ne penses pas ? »

« Oh, wow ! »

A cet instant, Byarune et Mauno se regardaient droit dans les yeux.

Byarune du groupe des nains déchus était plus petit, mais n’avait pas l’air de vouloir reculer d’un moindre centimètre. Cela créa une atmosphère intense entre les groupes de nains déchus et des nains magiques menés par Mauno.

« Que fais-tu ? Le Roi m’a demandé à moi, Mauno, de m’en occuper. Byarune-dono, essayerai-tu de déclencher un conflit ? »

« Mauno-dono, je pensais juste qu’il serait mieux de nous laisser, moi et mes hommes, nous occuper de cette tâche. Il s’agit d’un travail important, et il vaut mieux que nous nous en occupions. »

« Alors tu penses que je n’en ai pas les capacités ? »

« Et si je te réponds que oui ? »

Byarune et Mauno continuèrent à se foudroyer du regard. Yu quand à lui enfonça sa main dans son Sac à Objets et en retira un noyau magique. En voyant sa couleur et sa taille, tout le monde laissa échapper un petit cri de surprise.

« C’est un noyau magique de rang 7 avec une affinité au feu. Elle permettra d’alimenter le four et de produire des flammes à très haute température. »

« Incroyable ! »

De nombreux nains firent part de leur surprise, et bien sûr, il s’agissait d’une surprise joyeuse. C’était prévisible, car sur ce genre d’île, il ne valait mieux pas couper d’arbres pour alimenter les fourneaux. S’ils utilisaient les arbres, il ne risquerait de rester sur l’île plus que des arbres cassés et feuilles mortes. Ainsi, lorsque Yu avait décidé de construire des forges, cela avait attristé Hisui. C’était inévitable, puisque la ferronnerie nécessitait une large quantité de bois pour allumer les fours. Mais ce que venait d’apporter Yu pouvait tout changer.

« Pourquoi est-ce que le Roi fait cela ? Une seconde, est-ce que cela a un rapport avec la colère de la dryade ? »

Tout le monde était confus par la situation, mais Wood leur répondit,

« C’est parce que si vous coupez la forêt pour en faire du bois, celle-ci disparaitra en un instant, attristant ainsi la dryade. Pour fabriquer ces dessous-de-plat, vous n’aurez besoin d’aucune source de chaleur à part ce noyau magique. C’est bien ça Yu ? »

« Oui Oji-san. J’ai besoin de faire visiter l’île aux filles, alors puis-je vous laisser vous occuper de tout ça entre vous ? »

« Oui, on s’en occupe. »

Après ça, Yu laissa Wood dans l’atelier pour qu’il travaille avec les autres nains, et se dirigea vers la résidence préparée il y a peu.

L’entrée avait été construite en pierres artificielles, et la résidence se situait en souterrain. Le sol s’ouvrit et ils virent des escaliers descendants. Lena y jeta un coup d’œil curieux. Lorsqu’ils marchèrent dans les escaliers, des noyaux magiques s’allumèrent comme des lampes. Ils étaient placés à intervalles régulières afin que le tunnel ne soit pas trop sombre. Le sol était pavé, ce qui coûtait assez cher à produire.

« Yu, ça m’a surpris plus tôt. »

Nina, marchant à côté de Yu, se rappela la querelle entre les nains.

« C’est toujours comme ça ? On dirait que Byarune ne s’entend pas bien  avec la race des nains magiques. »

« Les nains déchus sont sympathiques, mais certains ont une mauvaise attitude … »

Il était correct de dire que plus tôt, Byarune avait tort d’agir ainsi.

« … On dirait un donjon, mais ça n’en est pas un ? »

Lena, curieuse, toucha les murs et le sol.

« Il y a un système de ventilation et l’humidité est gardée à un niveau constant grâce à des noyaux magiques. De plus, il y a ici des morts-vivants fabriquées par [Magie Spectrale], alors il s’agit plus ou moins d’un petit donjon. »

Au bout du tunnel, des enfants nains firent des signes de mains et sourirent en voyant Yu. Lorsque Nina et Lena leur firent signe, ils s’arrêtèrent immédiatement.

« Yu, que s’est-il passé ? Est-ce qu’ils nous détestent ? »

« Ils sont juste surpris. Ils n’ont pas l’habitude des humains. »

« Mais Yu est lui aussi un humain. »

Lena devint jalouse et s’envola en l’air avec son balai. Lorsque les enfants nains la virent décoller, ils la regardèrent avec curiosité et envie. Lena sourit et les regarda de haut.

« …. Fufu … »

Mais après ça, elle s’envola trop haut et se frappa la tête contre le plafond.

« Tu vas bien ? » (Yu)

« Lena, tu n’es pas blessée ? » (Nina)

« …. J’ai mal. »

« Haha, Roi, votre amie est rigolote. Mais sinon, bienvenue dans l’atelier des enfants nains ! »

Un écho retentit et la porte de l’atelier s’ouvrit. A l’intérieur, de nombreux nains déchus fabriquaient des petites accessoires et décorations. En voyant Yu arriver avec Byarune derrière lui, les nains déchus arrêtèrent leur travail et vinrent les saluer. Après ça, ils serrèrent tous la main de Yu avant de retourner au travail. Une seule personne ne retourna pas au travail et donna une petite boîte à Byarune.

« Mon Roi, regardez ça. »

Byarune donna la boîte qu’il venait de recevoir à Yu. Lorsqu’il l’ouvrit, il vit à l’intérieur un bracelet. Grâce à sa capacité oculaire, Yu examina l’objet.

Bracelet de Nain Déchu (grade 4) : augmente la résistance à la paralysie et au poison.

La qualité du bracelet était comparable à celle qu’on pouvait trouver dans les boutiques d’outils magiques de première classe de la capitale.

« Oui, c’est un bon bracelet. »

Yu replaça le bracelet dans la boîte qu’il rendit à Byarune.

Byarune, après avori reçu la boîte, retourna auprès du nain lui ayant donné. Le nain en question parut nerveux et découragé.

« Tu es les compliments du Roi. Bon travail. »

Le visage du nain recevant à nouveau sa création s’illumina tout à coup. Il hocha plusieurs fois la tête en entendant les mots de Byarune puis retourna à sa place. Après ça, il discuta avec ses camarades.

 

« Bien, nous en avons terminé ici. Ensuite, direction la montagne. »

« Oh, attendez mon Roi. Vous n’avez pas encore visité les hommes-bêtes. »

Rubanofu, de la tribu des hommes-bêtes, suivait Yu en silence depuis le début mais se mit  tout à coup à paniquer.

« C’est la première fois que je rencontre un membre de la tribu des hommes-bêtes aussi courtois. » (Nina)

« …. Oui. » (Lena)

« Si nous partons dans la montagne, il fera nuit lorsque nous rentrerons. Pour aujourd’hui, Rubanofu, tu t’occuperas du repas. Tiens, il y a de la viande dans ce Sac à Objets. J’aimerais que toi et les hommes-bêtes, vous prépariez le banquet. » (Yu)

« Viande ? »

En entendant Yu, la queue de Rubanofu se mit à bouger violemment de gauche à droite.

Lorsqu’il chassait des monstres, Yu en récupérait toujours la viande. Ce n’était pas que pour sa consommation personnelle, mais aussi pour la tribu des hommes-bêtes. Ils dévoraient la nourriture et possédaient un large appétit. Les noix et fruits qu’il était possible de trouver dans la forêt n’étaient pas suffisant à leur consommation.

Au départ, Rubanofu voulait les guider vers les habitations des hommes-bêtes, mais la tentation de la viande était plus fort que tout. Il retourna donc seul aux habitations des hommes-bêtes, de la bave coulant de sa bouche.

Après être sorti des habitations des nains déchus, Yu se dirigea vers les montagnes. En s’en approchant, ils purent admirer de plus près le gigantesque arbre s’élevant jusqu’aux cieux.

« …. Cette montagne, Yu l’a créée ? » (Lena)

« Oui, mais je n’étais pas seul. Hisui et Russ m’ont aidé. La montagne en elle-même a été fabriquée par Russ et moi, et Hisui a planté une centaine d’Arbres Aquatiques tout autour. L’Arbre Monde a besoin de beaucoup d’eau, et seuls les Arbres Aquatiques peuvent récolter suffisamment d’eau dans le sol pour le nourrir. » (Yu)

« …. Les Arbres Aquatiques, ils sont difficiles à faire pousser et il en existe très peu. Dans certaines zones, ils sont même considérés comme des espèces protégées. » (Lena)

« Ah bon ? Dans ce cas j’ai été chanceux d’en trouver des graines. » (Yu)

« …. Yu, selon Hisui, la zone toute entière est recouverte par une [Barrière]. J’arrive à la sentir vaguement, mais pas à la voir, se peut-il qu’elle recouvre l’île toute entière, le ciel comprit ? » (Lena)

« Bien sûr. Après tout, l’Arbre Monde nécessite une condition spéciale pour pousser, et il y a un géant assez gênant qui rôde tout autour. » (Yu)

« … Un géant ? » (Lena)

« Peut-être s’agit-il du monstre mentionné par Namari-chan ? » (Nina)

« Vraiment ? Namari en a parlé ? Ce géant est une sorte de fantôme, et il n’arrêta pas d’essayer de récupérer les germes de l’Arbre Monde. Mais à part ça, il est plutôt timide et ne vient presque jamais ici. Hisan s’occupe de le surveiller. » (Yu)

« …. C’est l’entrée ? » (Lena)

Tandis qu’ils parlaient en marchant, ils arrivèrent devant une grande pente sur la montagne. Mais devant eux se dressait un étrange portail en métal.

Il était finement décoré et il y avait même des statues de monstres tout autour. Lorsque Nina s’approcha de l’une des statues, elle toucha ses yeux qui se mirent immédiatement à briller.

« Wow ! Yu, Yu ~ Les yeux de ce lion sont fabriqués en rubis ! Et ici, en saphir ! Et là en émeraude ! » (Nina)

« Russ … Je lui ais pourtant dit de ne pas exagérer sur la décoration. » (Yu)

Yu ouvrit le portail et en entrant, il vit des statues, peintures et œuvres d’arts, comme s’il venait d’entrer dans le palace d’un grand royaume. Un tapis rouge recouvrait le sol et des deux côtés se tenaient des chevaliers en armure. Au milieu du tapis, seul Russ était visible, à genoux et le regardant avec impatience. Les chevaliers étaient en vérité des Armures Vivantes fabriquées grâce à la [Magie Spectrale] de Russ.

« Maître, je vous attendais. »

Russ se déplaça en flottant en l’air jusqu’à arriver devant Yu et s’agenouiller à nouveau.

« Hey, qu’est-ce que c’est ? » (Yu)

« Je comptais présenter quelque chose digne du Maître. Mais ce n’est pas encore suffisant. » (Russ)

« C’est … As-tu utilisé ce qu’il y avait dans la trésorerie du dragon ancien ? » (Yu)

« Je ne pouvais pas ? Après tout, cet endroit doit vous être digne. Il y a même un trône où vous pourrez mener vos audiences …. Maître ? » (Russ)

En vérité, les trésors contenus dans cette simple pièce dépassait largement ce qu’il était possible de trouver dans la trésorerie d’un royaume.

« Oui, tu peux les utiliser, mais les utiliser comme ça …. Et pourquoi un trône … ? » (Yu)

« Bien sûr, pour un Roi ayant un château dans une montagne, il faut un trône. Cela vous permettra de montrer votre puissance, et il y a aussi mon armée de morts-vivants. Il y a même cette [Barrière] tout autour de l’île et ce géant vivant dans les montagnes. Il s’agit donc d’un château imprenable que personne ne peut pénétrer. Même une armée ne peut que rêver d’y entrer. Ce n’est pas tout ! Les trésors. Les trésors ici excellent de loin en quantité et qualité ceux des larges royaumes. Avec ça, je suis sûr qu’il est possible d’élargir le château. Et si nous agrandissions les tous-terrains ? Maître ? » (Russ)

« Je ne sais même plus quoi dire … » (Yu)

« Ah bon ? Mais Maître, m’avez-vous entendu ? Oh, Maître, attendez …. Attendez ! » (Russ)

Yu ignora Russ et le laissa derrière pour partir visiter le château avec les filles.

Le château avait té construit avec brio. L’une des salles les plus intéressantes était le bain public, alimenté en eau chaude 24 heures sur 24. Nina fut même surprise en voyant que Russ avait décoré le bain de joyaux. Lena quand à elle était plus intéressée par l’outil magique fournissant de l’eau chaude que par les bijoux et en discuta avec Russ.

Yu continua à avancer jusqu’à sortit du château qui avait été construit directement dans la montagne.

« Russ, tu veux venir avec nous ? » (Yu)

« Je n’ai pas besoin de manger. De plus, je ne compte pas nouer de liens avec les hommes-bêtes et nains. » (Russ)

« Quel façon de penser puérile. » (Yu)

« Russ est un enfant ! » (Namari)

Namari qui venait d’arriver essaya de provoquer Russ.

« Que racontes-tu ? » (Russ)

Après ça, Namari continua à le provoquer tout en se faisant pourchasser. Les deux avaient vraiment une bonne relation.

« Mon Roi, que faisons-nous maintenant ? »

« J’avais si faim que j’ai mangé sans permission. Je suis vraiment désolé mon Roi. »

L’un des hommes-bêtes, un tigre du nom de Narumo, s’excusa.

Yu regarda l’état des hommes-bêtes et de Rubanofu. Ils avaient l’air en colère contre Narumo qui se cacha derrière Yu. Sur la place du château, les hommes-bêtes, les nains magiques et nains déchus préparaient le banquet.

Les nains magiques étaient prêts à boire la bière apportée par Yu et caressaient affectueusement les barils. Les hommes-bêtes avaient du mal à contrôler leur salive en voyant la viande de Guerrier Sanglier et de Puissant Minotaure devant eux. Les nains déchus quand à eux ne montraient pas la moindre réaction.

« Bien, on dirait que tout le monde est prêt et que les enfants ont faim. Que le festin commence ! »

Lorsque Yu lança le signal, les hommes-bêtes se jetèrent sur la viande en criant.

Les Puissants Minotaures chassés par Yu étaient tous des femelles, car leur viande était extrêmement tendre et ravit les hommes-bêtes. Toutefois, plusieurs enfants hommes-bêtes s’approchèrent de Yu.

« Que faites-vous ? Allez manger avec vos parents. »

Autour de Yu, plusieurs enfants s’étaient réunis, de la viande grillée dans les mains.

« Roi, mon père et ma mère sont morts. »

« Moi aussi. »

« Les miens aussi. Peut-on manger avec le Roi ? »

Il ne s’agissait pas d’une situation rare, de nombreux enfants nains, que ce soit de la tribu des nains magiques ou nains déchus, n’avaient plus de parents.

« D’accord. Namari, montre-leur comment ça se mange. » (Yu)

« Je m’en occupe ! Regardez. Vous prenez un morceau de viande que vous placez sur les feuilles, puis vous enroulez le tout et vous mangez ! »

Namari montra aux enfants la façon de manger le plat. La viande était enroulée avec de la sauce dans une sorte de feuille de laitue puis mangée. La viande dégoulinait de jus et la sauce douce et salée combinée avec la texture croustillante du légume fondaient dans la bouche, ce qui fit sourire Namari après qu’il en ait pris une bouchée.

 Les enfants regardèrent Yu, puis Namari, avant d’imiter ce que leur avait montré Namari. Les enfants demi-humains se mirent à courir dans tous les sens, la queue tremblante et les nains magiques et nains déchus se regardèrent en souriant après avoir goûté à l’incroyable saveur.

« Hey, et nous ? »

« Notre estomac est vide ~ »

Tandis que Yu faisait griller plus de viande, les fées s’approchèrent de lui. Comme d’habitude, les fées bruyantes ennuyèrent Yu. Momo essaya de faire partir les fées venant de s’asseoir sur la tête et les épaules de Yu, mais échoua à cause de l’infériorité numérique. Elle fut même poussée et décida de s’asseoir sur le sol. Voyant ça, Yu plaça une tasse de lait devant Momo. La tasse utilisée par Yu correspondait à la taille de Momo, alors il n’y en avait ni trop ni pas assez. Puis, Yu mélangea le lait avec du miel et y rajouta du sucre. Plusieurs fées furent attirées par la douce odeur sucrée et descendirent de Yu pour se rassembler autour de Momo.

« Momo, bois. »

En entendant Yu, Momo se mit à boire le lait en une gorgée jusqu’à ce qu’il n’en reste que la moitié. Mais même avoir bu seulement la moitié, Momo parut satisfaite et repue.

« Momo, c’était bon ? »

« Moi aussi je veux en boire. »

« Laissez-moi essayer …. Whooa ! Trop bon ! »

« Tu mens, je vais goûter et …. Oh, c’est vrai ! »

« C’est comme la boisson des Dieux. »

Momo faillit se faire écraser par le groupe de fée alors Yu la prit dans sa main avant de la replacer sur sa tête. Mais bien sûr, la horde de fées n’allait pas être satisfaite avec seulement la moitié de la portion de Momo. Les fées n’ayant pas assez bu regardèrent Yu d’un air triste. Même Hisui faisait la même expression.

Yu se déplaça sur le côté un instant et prépara du lait comme tout à l’heure. Après que les fées aient attendues, Yu hocha la tête et elles se jetèrent sur le lait. Hisui se demanda comment elle allait le boire mais Yu lui donna une tasse à sa taille. Avec un large sourire, elle prit la tasse et enlaça Yu, ignorant Momo qui essayait de la repousser.

« Hey, que regardes-tu ? Ne me dis pas que tu es jaloux des enfants ? »

« Je ne suis pas jaloux ! Je suis un fier ours brun, et moi aussi je veux manger avec le Roi. Je veux écouter ses histoires de combats de dragons. »

Les hommes-bêtes regardèrent l’ours brun qui paraissait avoir entre 15 et 16 ans. Au sein de son groupe, il était le seul mâle et lançait des regards jaloux aux filles du groupe de Yu.

« Bien, c’est décidé, j’y vais. »

« Où ça ? »

« Je vais manger avec le Roi. »

« Arrête ! Retiens-toi. »

« Fermez-la ! J’ai envie de discuter avec le roi. »

Puisqu’il ne se tenait pas très loin du groupe de Yu, ceux-ci le remarquèrent. Les filles autour de lui étaient bruyantes mais se turent en voyant que Yu les regardait et sourire fébrilement en jetant un coup d’œil à l’elfe noire se tenant derrière lui. Elles avaient peur de s’approcher de Yu.

« Laissez-moi passer. »

« Wow, un ours ! »

« Je ne suis pas un ours, je suis un ours brun. »

Il poussa les enfants mais avant qu’il ne puisse atteindre Yu et son groupe, Marifa lui bloqua le chemin.

« Que fais-tu ? » (Ours Brun)

« Montre-moi tes mains. » (Marifa)

« Quoi ? Mes mains ? » (Ours Brun)

Derrière le jeune ours brun, les filles regardaient Marifa avec crainte.

« Fais ce qu’elle te demande. »

En regardant de plus près, les femmes derrière l’ours tremblaient, leurs corps recouverts de petites égratignures.

« Et pourquoi devrais-je montrer mes mains ? Laisse-moi passer. » (Ours Brun)

« Tes mains sont sales, il y a même de la terre sous tes ongles. » (Marifa)

« Quoi ? Tout ça pour un peu de terre ? » (Ours Brun)

« Quel idiot, il ne devrait pas lui parler comme ça. »

Toutefois, l’ours brun ignora l’avertissement des jeunes femmes hommes-bêtes. Il essaya de s’avancer mais ressentit tout à coup un énorme poids dans son dos. Tout était trop soudain et la force était trop importante pour qu’il ne puisse la supporter, et son corps fut plaqué au sol. En y regardant de plus près, il y avait sur son dos un Insecte Osmium contrôlé par Marifa.

« Toi, qu’est-ce que tu as fait ? » (Ours Brun)

« Un animal dégoûtant tel que toi veut s’approcher de mon Maître ? Réponds-moi …. Tu souhaites mourir ? » (Marifa)

« Mari One-san, s’il-te-plait, arrête … »

« Onee-chan, pardonne-le. »

« Pardonne-nous. »

« Mari Nee-chan, pardonne cet ours stupide. » (Namari)

Même Namari s’accrocha à Marifa pour l’arrêter tandis que les femmes hommes-bêtes lui suppliaient de le pardonner. Toutefois, elles furent terrifiées lorsque Marifa les regarda.

« Russ, Lena, Mari-chan est effrayante aujourd’hui, vous ne trouvez pas ? » (Nina)

« … C’est peut-être ‘ce jour’ … » (Lena)

« Ne dites pas n’importe quoi devant Goshujin ! »

Maria était à la fois en colère et rouge de honte.

 

« Namari-chan, tu aimes l’encens que nous avons utilisé la dernière fois ? »

« Oui, il sentait vraiment bon. »

« Vraiment ? »

Le banquet dura jusqu’à tard dans la nuit et tout le monde s’était bien amusé. Certains étaient restés de marbre, d’autres avaient bu jusqu’à devenir saoul, d’autres avaient trop mangés et d’autres s’étaient même évanouis au miieu de la place. Au final, le festin avait prit fin sans problème majeur.

Yu et les filles étaient retournés à la forteresse et actuellement, Nina et Namari profitaient ensemble du bain.

« Dans ce cas, on peut essayer ce nouvel encens. »

« Il sert à quoi ? »

« Celui-là …. Celui-là sert à mieux dormir. »

« Oh ! En parlant de ça, je n’ai jamais vu Odono-san dormir. »

Namari se mit à jouer avec la bouteille d’encens que venait de lui donner Nina dans le bain.

« Haha ~ Peut-être que Yu ne dort pas beaucoup contrairement à toi Namari-chan. »

« Ah bon ? Mais vraiment, je n’ai jamais vu Odono-san dormir, pas une seule seconde. »

« Vraiment ? »

« Oui, pendant tout le temps que j’ai passé avec lui, je ne l’ai jamais vu dormir, et je n’ai jamais vu de traces aux endroit où il aurait pu dormir. »

« Hmm … Peut-être que … »

 

 

Fenêtre de Statut

Nom :

Wood Kololi

Race :

Nain

Job :

Forgeron, Mécanicien, Maître Forgeron (Nouvelle Classe)

Niveau :

45 (+14)

PV :

1277 (+954)

PM :

225 (+159)

Force :

512 (+246)

Agilité :

33 (+9)

Vitalité :

634 (+265)

Intelligence :

112 (+29)

Magie :

85 (+32)

Chance :

6

 

Compétences Passives :

Force Physique Augmentée :

Niveau 5 (+2)

Vitalité Augmentée :

Niveau 4 (+2)

 

Compétences Actives :

Forge :

Niveau 7 (+2)

Estimation :

Niveau 6 (+3)

Gravure (Nouvelle Compétence) :

Niveau 4

 

Compétences Spéciales :

Malchanceux

 

 

 

Armes :

 

– Marteau en Adamantium (grade 3) : augmente la force et la vitalité.

 

Armure :

 

– Vêtements de Travail en Cuir de Bête Sacrée (grade 4) : augmente la résistance au saint, feu, eau, glace et électricité.

– Bottes de Puissant Singe (grade 4) : augmente la force.

 

Décorations :

 

– Silex de Forgeron (grade 4) : améliore la compétence Forgeron.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                  Chapitre Suivant

Accueil

4 pensées sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 163

  • 11 août 2016 à 18 h 18 min
    Permalink

    Yu ne dort jamais ? Il me semblait qu’on l’ai déjà vue dormir avant….

    Répondre
  • 11 août 2016 à 19 h 47 min
    Permalink

    Je pense que Namari veut dire qu’il ne dort pas en sa présence , Genre la nuit dans les donjons :33 (supposition)

    Répondre
  • 3 septembre 2016 à 15 h 04 min
    Permalink

    hum Yu ne dort jamais ?.?
    Merci pour les chapitres

    Répondre
  • 22 octobre 2016 à 13 h 39 min
    Permalink

    Ah merde c’est le dernier chapitre de dispo…
    J’ai tout dévoré en 3jours 🙁
    Merci pour cet énorme taf 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :