Episode 156 : La Détermination des Demi-humains

 

Au 56ème étage du donjon Enrio de Kusakai où le groupe de Yu se trouvait actuellement, la poussière emportée par le vent leur bloquait la vue. Le sol était comme vivant et à chaque pas, les pieds de Yu s’enfonçaient jusqu’aux chevilles, rendant le simple fait d’avancer difficile. De plus, le fin sable pénétrait leurs vêtements et chaussures et les forçaient à plisser les yeux. Par malchance, Nina ouvrit la bouche pour parler mais du sable y entra immédiatement.

« Coro, viens par ici ! »

Malgré l’environnement difficile, Namari poursuivait Coro. Les deux jouaient ensemble et avaient l’air de s’amuser. Orchid les regarda mais sa curiosité fut de courte durée et elle se contenta ensuite de les ignorer. Mais tout à coup, le corps d’Orchid trembla, comme si elle venait juste d’avoir un mauvais pressentiment. En se retournant, elle vit que Namari venait juste d’attraper sa queue.

« Auung ! »

La fourrure d’Orchid se dressa et elle aboya contre Namari. Namari venait de lui faire une blague et se mit ensuite à courir avec Coro en riant. Orchid voulut les poursuivre, mais elle ressentit à nouveau que quelque chose allait arriver derrière elle. En tournant la tête, Yu se tenait là, lui caressant la queue.

Orchid tourna immédiatement la tête devant elle, faisant semblant de ne pas être intéressée, mais sa queue la trahissait tandis qu’elle profitait des caresses de Yu.

Coro s’arrêta de courir pour regarder la scène. Habituellement, leur relation était normale, mais aujourd’hui, Orchid jouait avec la personne favorite de Coro : Yu.

« Wuu ! »

Coro sauta sur Orchid et par réflexe celle-ci répondit  avec une morsure. S’il s’agissait d’un combat de force pure, Coro avait l’avantage. Ne voulant pas perdre, Orchid fit apparaitre une fumée blanche dans la zone. Mais il ne s’agissait pas d’une fumée normale, il s’agissait d’un nuage créé par la compétence spéciale d’Orchid, [Mer de Nuages].

A cause de ça, Coro qui essayait de s’approcher pour combattre au corps à corps fut forcé de reculer.

« Arrêtez ! Vous m’embarrassez en vous comportant ainsi devant Goshujin. »

Marifa se sentit honteuse devant Yu à cause de l’attitude de Coro et Orchid. Les deux s’arrêtèrent et Yu leur caressa la tête. Ils s’approchèrent de Yu et devinrent extrêmement dociles et obéissant. Ils se collèrent à lui comme de la colle.

Aujourd’hui Marifa n’avait pas assez d’énergie pour s’approcher de Yu comme le faisaient Coro et Orchid. De même pour Nina et Lena. Elles avaient l’impression qu’une distance les séparait de Yu. L’expression sur le visage des 3 filles était tendue. De la fatigue était visible dans leurs yeux.

Ce n’était pas étonnant. Après tout, Yu avait décidé d’avancer dans le donjon sans prendre la moindre pause. Le plus dur avait été le 48ème niveau, connu sous le nom de ‘’marécage putride’’ et s’étendant jusqu’au 49ème niveau. Le niveau tout entier était rempli de gaz toxiques et il était possible de se noyer dans les marécages sans fonds. Dans ces eaux empoisonnées, même le métal pouvait être dissous en un clin d’œil. Il s’agissait de l’un des endroits les plus dangereux du donjon.

 Sans oublier les monstres tendant des embuscades une fois la garde baissée. A cet endroit, ils s’étaient sentis à tout moment à la limite de la mort. Ils ne se sentirent soulagés qu’une fois le 56ème niveau atteint. Nina sourit, mais ce sourire disparut instantanément lorsque sa bouche se remplit de sable.

Cela la fit tousser à de nombreuses reprises. Lena quand à elle couvrit son nez pour bloquer l’odeur putride émanant du sable. Marifa de son côté avait toujours la même expression habituelle, mais ses logues oreilles étaient penchées vers le bas.

« Je ne pensais pas qu’elles pourraient un jour travailler avec autant d’assiduité et de professionnalisme. »

Murmura joyeusement Yu en regardant les filles marcher.

« Hmph, je ne vois pas pourquoi vous tenez tant à elles. Tout à l’heure, face à un Renard de Foudre possédant une haute résistance à l’électricité, Lena-dono a utilisé une magie électrique. Leur évolution actuelle leur permet de dominer leurs ennemis, mais je ne pense pas que cela dure longtemps. »

Russ, qui ne parvenaient pas à accepter les filles, émit une évaluation sévère sur l’un de leur combat mené plus tôt.

« Tu te trompes Russ. Tu ne le sais peut-être pas, mais Lena se plaignait qu’il n’y avait pas assez de Renards de Foudre pour qu’elle puisse tester les limites de sa magie électrique. »

« Que voulez-vous dire Maître ? »

« Un aventurier se doit de mesurer et calculer les faiblesses de ses ennemis. Dans ce cas là, Lena savait pertinemment que le Renard de Foudre avait une haute résistance à l’électricité et une faiblesse au feu. Toutefois, elle n’a pas utilisé le feu et a profité de l’opportunité pour repousser ses limites. Si elle continue comme ça, son évolution dans les années à venir sera impressionnante. »

Tandis qu’ils discutaient, le village des demi-humains apparut au loin.

« Yu, je peux voir un village ! » (Nina)

« Oui, si tu regardes de plus près, tu comprendras. » (Yu)

En s’approchant du village, Nina se rendit compte de ce que voulait dire Yu.

« C’est … C’est le village des demi-humains. Est-ce le but de notre entrée dans le donjon ? » (Nina)

 

« Tu es fatiguée ? » (Lena)

« Lena, ne fais pas comme si tu ne l’étais pas toi-même. » (Marifa)

« … Il me reste quelques forces. C’est tout à fait normal si tu es fatiguée, tu es plus jeune que moi après tout. »

S’exclama Lena en regardant Marifa de haut.

« Qu’est-ce que tu racontes ? Cela n’a rien à voir avec l’âge. » (Marifa)

« … Dis ce que tu veux. Il s’agit sans le moindre doute de la force d’une grande sœur. » (Lena)

« Quelle grande sœur ? Quelle force ? Voici ce que j’appelle la force d’une grande sœur. »

Contredisant Lena, Marifa posa simplement ses mains sur sa poitrine en regardant à son tour Lena de haut. Lena ne put se défendre face à une telle attaque.

« Tiens, c’est ça la force d’une grande sœur. »

Lena s’avança et frappa le haut du crâne de Marifa avec son bâton. Puis, elle se dirigea vers Nina pour se consoler, mais lorsqu’elle sentit la poitrine de Nina en l’enlaçant, cela ne fit que lui infliger plus de dégâts. Ce qu’elle venait de faire était similaire à un suicide.

« Qu’est-ce que vous faites ? »

Nina fut confuse en voyant Lena se recroqueviller sur elle-même en déprimant. Marifa elle-même fut surprise par la réaction de Lena.

 

« Namari, tu peux le faire ? Suis bien mes instructions. »

« Oui, laisse-moi faire ! »

« Je me demande si je fais bien de te laisser t’occuper de ça. »

« Tout va bien, tu peux croire en moi ! »

Après ça, Namari partit en courant au loin, mais Yu était inquiet. Après tout, Namari était encore jeune malgré sa confiance en soi.

 

« Namari m’a tout raconté. »

Yu se souvint de ce qu’il avait demandé à Namari de faire.

« Oui, désolé de venir comme ça. »

Dans une maison du village, Yu faisait face à un groupe de demi-humains avec à sa tête une vieille femme. Namari était assis sur les genoux de la vieille femme, et Yu pouvait voir que derrière elle se tenait les demi-humains avec lesquels il s’était battu.

Toutefois, il y avait aussi quelques visages inconnus. Ces demi-humains venaient de différe
ntes tribus, et il était clair que certains étaient hostiles à Yu. Mais ils gardaient cette hostilité cachés, car le but de cette visite était de discuter.

« Nous comprenons le résonnement d’Odono-san. Nous acceptons avec joie. »

Les demi-humains avaient entendu le plan de Yu. Celui-ci voulait les faire venir dans son pays. En vérité, ce qui les avait fait accepter une telle proposition était la chance d’une vie meilleure. Toutefois, ils se demandaient toujours s’ils devaient quitter le village maintenant ou un peu plus tard. Une fois la discussion terminée, Namari descendit des genoux de Baba et salua Camry en l’enlaçant. Il était clair d’après son sourire que son village et ses amis lui avaient manqués.

« Alors, comment allez-vous ? »

« Bien grâce aux cultures offertes par Odono-sama. Avec ce qu’il nous a donné, nous n’avons pas eu de problème majeur concernant la nourriture. Toutefois, le nombre de demi-humains nous rejoignant croit jour après jours. » (Camry)

Une fois la discussion des deux terminée, Baba plaça doucement sa main sur son front. Il s’agissait d’un geste de gratitude pour les demi-humains.

« Machupi. »

« Oui ! »

Un demi-humain s’avança en entendant l’appel de Baba.

« Combien de temps les préparations prendront ? »

« Dans 3 jours, tous les membres de tribus devraient être prêts. Quand à ceux qui chassent à l’extérieur du village, 5 jours. »

« Bien, je comprends. Odono-san, nous avons donc besoin de 5 jours minimum pour nous préparer. Pouvez-vous nous en donner 6 ? »

« D’accord, aucun problème. J’ai de toute façon de nombreuses choses à préparer moi aussi. »

Ainsi, la décision fut prise et ils se remirent à discuter d’autres choses. Toutefois, cela se résuma principalement à des questions sur Namari, comme ce qu’il avait fait, ou s’il avait été une gêne. Namari fit de son mieux pour défendre son cas, mais cela n’empêcha pas Camry de changer d’expression à de nombreuses reprises en entendant l’histoire complète de la bouche de Yu. Enfin, ils sortirent de la pièce et le groupe de Yu fut escorté jusqu’à la sortie du village.

En voyant le retour de Yu et de Namari, Coro les accueillit. Mais en voyant l’expression sur le visage de Namari, il ne put s’empêcher de le lécher pour le réconforter et de lui caresser la tête avec sa queue.

« Goshujin, nous avons terminé ? Allons-nous sortir du donjon ? »

« Pourquoi demandes-tu cela ? »

Ce fut Russ qui répondit à la question de Marifa avec un sourire moqueur, et celle-ci lui répondit en le foudroyant du regard.

« Wow wow, pourquoi est-ce que les demi-humains ne sont pas surpris en voyant Russ ? »

Nina essaya de changer de sujet afin de calmer la situation.

« J’ai déjà utilisé ma [Magie Spectrale] devant eux, alors ils ne sont pas surpris de voir un mort-vivant. Marifa, pour répondre à ta question, oui, nous allons sortir du donjon et rentrer à la maison aujourd’hui. Nous avons de nombreuses choses à préparer puisque les demi-humains resteront avec nous. Je te laisserai t’en occuper. »

« Oui Goshujin. »

 

Après que Yu et son groupe soient rentrés chez eux, les demi-humains présents se réunirent au centre du village.

« Alors, personne n’a d’objection ? Si nous pouvons vivre aujourd’hui, c’est grâce à l’aide d’Odono-san. Et maintenant, il nous donne un endroit où vivre. Cette générosité, nous devrons la lui rendre, même si cela doit nous coûter nos vies. Vous comprenez ? » (Baba)

« Oui, nous comprenons. »

« Bien, Camry, explique-nous ce que t’a raconté Namari. » (Baba)

« Oui, Odono-sama a de nombreux ennemis. Selon Namari, il y a le Royaume Houdon, la République, le Royaume Sacré, l’Empire Daelim, la Nation Libre d’Hameln, et l’Ordre des Immortels. » (Camry)

En entendant Camry, les demi-humains ne purent s’empêcher de discuter entre eux, surtout lorsque le Royaume Sacré fut mentionné. Le Royaume Sacré était un pays en guerre contre les hommes-bêtes, les elfes, les nains et toutes les autres races non-humaines. Ils haïssaient tout ce qui n’était pas humain et étaient la principale raison pour laquelle les demi-humains étaient pourchassés.

Ce soi-disant Royaume Sacré par son comportement n’avait rien de sacré, et tuait toute personne refusant de se soumettre à ses idéaux.

« Calmez-vous. Je pense qu’il s’agit là du destin. Aux côtés de Yu, nous avons une chance de nous lever à nouveau. En tant que demi-humains, nous avons été rejetés et avons soufferts de multiples injustices. Il s’agit là de notre chance pour dire adieu à tout cela. Vous qui venez d’autres villages, vous comprenez sûrement par quoi nous sommes passés. Nous pouvons enfin quitter cet endroit maudit. Nous nous lèverons à nouveau pour notre liberté et nos droits. Nos enfants n’auront plus à souffrir comme nous avons souffert, et aurons enfin un futur radieux. »

Les mots de Baba furent prononcés calmement, mais cela fit naitre au sein des demi-humains une puissante détermination. Ils avaient à nouveau un rêve, celui qu’ils chérissaient tant par le passé. Après ça, elle continua à augmenter le moral des demi-humains.

« Je suis désolé, je parle beaucoup trop. »

Tout le monde sourit en entendant les mots de Baba.

« Hahaha, au moins maintenant, vous savez ce que nous devons faire n’est-ce pas ? »

« Oui ! »

« Les ennemis d’Odono-san ? »

« Nous les tuerons ! »

« Nous les écraserons ! »

« Ouais ! »

De nombreuses réponses retentirent, mais toutes possédaient un sens commun. Toutes satisfirent Baba. Ce jour-là, ce qui était visible sur le visage des demi-humains n’était pas une expression de désespoir, mais une leur d’espoir en pensant à l’avenir devant eux.

 

 

Fenêtre de Statut

Nom :

Coro

Race :

Loup Démon (!)

Rang :

4

Niveau :

22 (+4)

PV :

1124 (+271)

PM :

421 (+35)

Force :

523 (+30)

Agilité :

608 (+87)

Vitalité :

534 (+86)

Intelligence :

146 (+11)

Magie :

297 (+13)

Chance :

23

 

Compétences Passives :

Agilité Augmentée :

Niveau 5 (+1)

Ouïe Acérée :

Niveau 4

Démarche Silencieuse :

Niveau 6 (+1)

 

Compétences Actives :

Niveau 5 (+1)

Cri de Guerre :

Niveau 5

Morsure :

Niveau 5 (+1)

Renforcement Corporel :

Niveau 3

Furtivité :

 

Compétences Spéciales :

Aucune

 

 

Armes :

 

Aucune.

 

Armure :

 

Aucune.

 

Décorations :

 

– Collier en Acier (grade 6) : augmente l’agilité.

 

 

Fenêtre de Statut

Nom :

Orchid

Race :

Léopard Nuage (Kumohyo)

Rang :

4

Niveau :

26 (+3)

PV :

816 (+168)

PM :

531 (+68)

Force :

387 (+51)

Agilité :

676 (+54)

Vitalité :

404 (+93)

Intelligence :

218 (+11)

Magie :

368 (+48)

Chance :

32

 

Compétences Passives :

Agilité Augmentée :

Niveau 6 (+1)

Ouïe Acérée :

Niveau 2 (+1)

Perception des Attaques :

Niveau 4 (+1)

 

Compétences Actives :

Dissimulation :

Niveau 5 (+1)

Morsure :

Niveau 3 (+1)

Renforcement Corporel :

Niveau 2

Coupe-queue :

Niveau 3 (+1)

 

Compétences Spéciales :

Mer de Nuages

 

 

Armes :

 

Aucune.

 

Armure :

 

Aucune.

 

Décorations :

 

– Collier en Acier (grade 6) : aucun effet.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                                Chapitre Suivant

Accueil

Une pensée sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 156

  • 3 août 2016 à 22 h 31 min
    Permalink

    Un petit chapitre assez calme ^^ mais qui annonce pas mal +_+ espérons juste que les demis humains ne fasse pas de bêtise

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :