Episode 148 : Rencontre

 

Lorsque le couvercle fut retiré, de la vapeur s’échappa du récipient. Malgré la température basse du donjon Enrio de Kusakai la nuit, celle-ci ne pouvait lutter contre la chaleur de la nourriture.

Yu plaça des morceaux de pain du déjeuner dans la marmite, et la couleur de la soupe changea immédiatement en un marron doré. Peu après, il y mit aussi du fromage qui fondit instantanément.

*Grrrrr*

Des sons d’estomacs vides se firent entendre.

« … Marifa. » (Lena)

« Quoi ? Pourquoi prononces-tu mon nom ? Je ne suis pas comme toi Lena ! Ce n’était pas moi ! Goshujin, ce son ne venait pas de moi, croyez-moi ! »

Marifa commença à paniquer en parlant de plus en plus vite tandis que Namari éclatait de rire.

« … J’ai juste prononcé ton nom. » (Lena)

« Uh ! » (Marifa)

« Hehe, Mari-chan et Lena s’entendent vraiment bien. » (Nina)

« Odono-san, on peut manger maintenant ? » (Namari)

Namari, dont la patience avait atteint sa limite, se mit à tirer sur la manche de Yu. Momo quand à elle resta tranquillement  assise sur la tête de Yu en secouant la tête en voyant le comportement des filles.

« Bien, c’est prêt. Je vais servir tout le monde, alors arrêtez de vous battre. »

Yu servit ensuite à tout le monde sa part. Manger un délicieux repas en plein donjon faisait partie des quelques détails les rendant heureux.

« Ah, c’est chaud ! »

Nina avait impatiemment prit une cuillère de soupe chaude au fromage fondu qui augmenta en un instant la température dans sa bouche. Lena de son côté soufflait dessus en attendant que le plat refroidisse. Marifa, Namari et Coro mangeaient quand à eux silencieusement. Tout le monde était là sauf une personne : Russ. Il n’avait pas besoin de manger pour vivre, alors il ne restait jamais près du groupe lors des repas.

« Je suis pleine. »

Nina s’enfonça dans sa chaise en plaçant sa tête sur l’épaule de Yu après s’être rempli l’estomac. Marifa, la bouche toujours pleine, commença à nettoyer la table.

« L’idiot est tombé dans le piège. »

« Wow ! »

Tout à coup, Yu se leva de sa chaise, faisant tomber Nina à la renverse.

« Je pars pendant une heure environ, vous pouvez vous reposer en attendant, mais ne baissez pas votre garde. »

« Pouvons-nous venir ? »

« Non. »

Après ça, Yu s’éloigna des filles, suivi par Russ, Momo et Namari.

« Russ, tu peux rester ici. »

« Pourquoi Maître ? »

Il était rare que Russ, si loyal à Yu, soit rejeté de la sorte.

« Je ne pense pas que le problème soit si important que ça, et je m’inquiète pour les filles. »

« Mais, je souhaite prendre ma revanche. »

« Oui, je comprends, ais cette fois-ci notre ennemi est l’Ordre des Immortels. Ils ne sont pas tes ennemis. »

« Oui, mais … »

Russ voulait contredire Yu, mais celui-ci n’avait pas l’air de vouloir changer d’avis.

Sur la tête de Yu, Momo regarda Russ en ayant légèrement pitié pour lui, mais tout à coup Yu la prit dans sa main et la fit descendre.

« Momo, tu devrais rester ici toi aussi. »

« ? »

Momo le regarda d’un air confus, mais ne se plaignit pas et accepta la décision de Yu. Yu et Namari partirent donc tous les deux.

 

« Hmm … Chevalier Squelette de Bronze, Chevalier Squelette de Cuivre, Chevalier Squelette de Fer et Chevalier Squelette d’Argent, on peut trouver ces monstres un peu partout. »

« Grand-père, dépêche-toi de les finir, je m’endors. »

« Hahaha, je sais, moi aussi j’ai tendance à m’endormir face à de tels ennemis. »

Le marteau de Dhorme s’abattit sur le Chevalier Squelette de Bronze le plus proche en émettant un rugissement. Un Chevalier Squelette de Bronze était un monstre de rang 6, mais face à Dhorme, ce n’était qu’un pantin de paille éliminable en une attaque. Toutefois, l’action du Chevalier Squelette de Bronze étonna Dhorme.

« Quoi ? Comment est-ce possible ? Comment peut-il se défendre ? »

Le Chevalier Squelette de Bronze avait étonnamment utilisé un bouclier pour parer le coup de marteau de Dhorme. Profitant de la stupeur de Dhorme, des Chevaliers Squelettes de Cuivre l’attaquèrent avec des lances.

Dhorme se transforma vite en hérisson à cause du nombre de lances plantées dans son dos, mais il tenait toujours debout. Tous les Chevaliers Squelettes essayèrent de retirer leurs lances mais celles-ci ne bougeaient pas d’un centimètre, et des fissures apparurent même sur les bras des Chevaliers Squelettes.

« Hahaha, je ne vous pensais pas capables de telles attaques. Mais je les ai sciemment reçues. Vous ne pouvez même pas causer la moindre égratignure à mon armure en Tortue Millénaire. Et même si vous y arriviez, vous ne pourrez pas endommager mon corps. Urya ! »

Tout à coup, il cria et le gigantesque marteau dans ses mains disparut. En même temps, les boucliers des Chevaliers Squelettes autour de lui et le haut de leurs corps disparurent.

« Je voulais jouer un instant avec vous, mais vous décevez mon Marteau Draconique Pourpre. »

Les dragons étaient des êtres inspirants la peur, et lorsque l’un d’entre eux apparaissait, les royaumes s’alliaient pour le vaincre. Le marteau tenu par Dhorme avait été fabriqué à partir de matériaux de Dragon Pourpre.

Le Marteau Draconique Pourpre commença à vibrer comme s’il répondait aux cris de Dhorme puis détruisit tous les boucliers, lances, haches, épées, armures et même les Chevaliers Squelettes eux-mêmes.

Les Chevaliers Squelettes, réalisant que leurs attaques ne pouvaient pas percer la défense de leur adversaire, commencèrent à ralentir tandis que Dhorme laissait place à sa folie. En un instant, la moitié des Chevaliers Squelettes disparut, réduite en poussière.

« Ils sont meilleurs que des chevaliers humains. Oh, qu’est-ce que c’est ? »

Deux nouveaux squelettes apparurent entre les Chevaliers Squelettes. Ils possédaient un exosquelette noir, et 8 autres apparurent, pour un total de 10 Chevaliers Squelettes Noirs.

« Même ces Chevaliers Squelettes de Bronze arrivent à se protéger contre ma première attaque, je me demande bien de quoi vous êtes capables. D’ailleurs, je me demande aussi qui vous a créé. »

Toutefois, personne ne répondit à la question de Dhorme, qui n’était en vérité que le coup d’envoi d’un nouveau combat. Les Chevaliers Squelettes utilisèrent la [Technique de Lance] Coup Spirale. Le lances traversèrent l’air en direction de Dhorme et le transpercèrent. Mais quelques secondes plus tard, Dhorme disparut, il ne s’agissait en vérité que d’un reflet.

Dhorme leva haut son Marteau Draconique Pourpre comme s’il voulait défier les cieux eux-mêmes et utilisa une compétence, toutefois, à cet instant, des épées apparurent de chaque côté. Les [Techniques d’Epée] Coups Eclair misaient tout sur la vitesse et parvinrent à repousser Dhorme dont l’armure seule pesait 120 kg.

« Ho … attaques multiples, compétences d’armes, et plus important, coordination. C’est intéressant ! »

« Oh, cela fait longtemps que Grand-père n’a pas été excité. »

Azerotte regardait avec ennui la scène, assise sur un rocher.

Les 10 Chevaliers Squelettes Noirs continuèrent à se battre contre Dhorme. Epées, haches, lances, toutes étaient utilisées contre lui, et Dhorme ne souriait plus. Il réfléchissait à la façon dont il allait sortir de cet encerclement. N’importe quelle personne aurait décidé de fuir dans une telle situation, mais Dhorme persistait à vouloir vaincre les 10 Chevaliers Squelettes Noirs.

« Urya ! »

Les armes des Chevaliers Squelettes Noirs parvinrent enfin à traverser la défense de Dhorme.

« Ugh … Hahaha. »

Même s’il venait de recevoir l’impacte des attaques, celles-ci n’avaient pas réussi à traverser son armure, et encore moins blesser son corps. Les attaques ne lui causèrent même pas la moindre égratignure.

En même temps, son Marteau Draconique Pourpre se remit en mouvement. Il utilisa une [Technique de Marteau] : Brise-terre.  Tout à coup, une puissante force de destruction fut émise avec Dhorme en son centre. Dans un rayon de 50 mètres autour de lui, comme si le sol était vivant, une vague se forma et emporta tout sur son passage. Il s’agissait d’une vague de terre.

Azerotte soupira et utilisa sa magie de vent afin de repousser la poussière dans l’air pour que celle-ci ne la touche pas.

« Bien, c’était un bon combat. »

Même s’il n’avait pas transpiré la moindre goutte, Dhorme avait l’air satisfait.

Autour de lui étaient éparpillés des milliers d’os de Chevaliers Squelettes, et tout à coup, une voix se fit entendre derrière Dhorme et Azerotte.

« Oh, tous les squelettes créés par Odono-san ont été cassés. »

Il s’agissait d’une voix d’enfant, chose étonnante dans un tel endroit.

Dhorme se retourna et vit un enfant demi-humain et un jeune garçon humain.

« Dhorme et Azerotte, de l’Ordre des Immortels, mourez ! »

Sans attendre la réponse, Yu lança un sort.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                        Chapitre Suivant

Accueil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :