Episode 147 : Appât Vivant

 

Dowran but son verre de vin d’une gorgée et son visage changea.

« Numéro 217 … »

« Oui, nous devrions essayer de la contacter. Dommage que Nina n’ait pas d’outil magique de communication sur elle. Ne devrions-nous pas lui en donner un de 3ème ou 2ème grade ? Dowran-san, qu’en penses-tu ? Ou peut-être devrions-nous essayer d’intercepter les communications de l’outil magique de Yu ? »

« Cela risque d’être difficile, la technologie pour intercepter les communications a été perdue il y a plusieurs siècles. De plus, les outils magiques de communications sont plutôt rares. »

« Mais pour une mission aussi importante, ne devrions-nous pas donner un outil magique de communication à tout lem onde ? »

« Fufu, es-tu idiote ? »

« Cinzia ! Je ne suis pas idiote ! »

« Haha, vous ne cesserez jamais de m’amuser. Tu sais Fufu, la raison pour laquelle nous ne donnons pas un outil à tout le monde n’est pas seulement sa rareté. Certaines zones bloquent les communications, comme par exemple l’intérieur d’un donjon. Si nous voulons croire en la survie de Nana, nous pourrions émettre l’hypothèse qu’elle suit actuellement Yu dans un donjon. Elle ne se ferait pas tuer facilement par un monstre, alors je pense qu’elle se trouve actuellement dans un donjon, bloquant ainsi toute communication avec nous. Toutefois, une autre hypothèse est possible. »

« L’hypothèse que Yu puisse bloquer les communications d’un outil magique lui-même ? »

« Oui, c’est fort probable, mais je n’ai jamais rencontré Yu en personne, alors je ne peux pas vraiment émettre de conclusion. »

« Dowran-san, c’est impossible … »

« Je ne peux pas en dire plus, alors allons-y et vérifions cela par nous-mêmes. De plus, je dois m’occuper du problème avec Joseph. »

« Joseph ? Dowran-san, ne devrais-tu pas être un peu plus prudent ? »

« Moi aussi, je ne pense pas que partir soit une bonne idée. »

Etonnamment, Fufu et Cinzia furent du même avis, ce qui énerva Cinzia qui se vengea en frappant Fufu à la tête.

« Même si Joseph a abandonné l’Empire Daelim, il possède toujours une certaine influence et puissance. S’il est en danger, les Sept Epées de Daelim lui viendront en aide. »

« Oui, je comprends. Je vais préparer notre départ. Fufu, tu devrais aller vérifier les déplacements de Yu. »

« Bien, je pars en première dans ce cas. »

 

« Meurs ! »

Cria Nina en attaquant le Généra Orc qui essayade bloquer son attaque avec son large Bouclier en Acier Noir. Les dagues fabriquées à partir d’une griffe et d’un croc de Dragon Noir coupèrent facilement en deux le Bouclier en Acier Noir, mais ne laissèrent pas la moindre égratignure sur le corps du Général Orc.

« … Recule. »

En entendant l’avertissement, Nina sauta en arrière et la [Magie Noire] de rang 3 Tempête de Feu de Lena enveloppa entièrement le corps du Général Orc. Cette magie était à la base une magie couvrant une large zone, mais sous le contrôle de Lena, l’attaque était concentrée seulement sur le corps du monstre.

« Uwaaa … Ugyaaa ! »

Le Général Ogre cria et grogna de douleur en sentant les flammes brûler sa peau. Tout à coup, il devint enragé en chargea en direction de Marifa.

Les deux Loups Noirs présentes aux côtés de Marifa ne le laissèrent pas avancer plus et s’attaquèrent à ses pieds. Les deux Loups Noirs se mirent à mordre de pied droit du Général Orc, mais cela ne le ralentit pas. Toutefois, lorsque Coro lança une attaque sur son cou, il tituba enfin.

Mais ce n’était pas assez pour arrêter le Général Orc. Ce ne fut que lorsque la Griffe de Dragon Noir et le Croc de Dragon Noir frappèrent horizontalement que le Général Orc succomba enfin.

« Fufufu, tu as vu ? Je deviens forte n’est-ce pas ? »

Demanda Nina à Yu après s’être retournée, mais Yu coiffait les cheveux de Momo sans même regarder le combat. Namari était assise devant lui, attendant son tour pour se faire coiffer.

Yu et son groupe étaient actuellement dans le donjon Enrio de Kusakai. Ils se trouvaient sur le chemin menant au village demi-humain. De plus, Yu voulait vérifier l’évolution des filles et comptait donc avancer jusqu’au 30ème étage sans utiliser sa [Magie Spatiale].

« Yu ? Tu n’as même pas regardé ! »

« J’en ai assez vu, il ne s’agissait que d’un ennemi après tout. J’ai remarqué que Marifa seule aurait pu le vaincre. »

« Goshujin, je ne mérite pas vos éloges. »

Yu avait l’air de ne pas y prêter attention, mais s’était en vérité bien rendu compte de l’évolution des filles.

Même s’il s’agissait de leur première exploration du donjon Enrio de Kusakai, elles parvenaient à vaincre tous les monstres sur leur route sans recevoir la moindre aide de Yu.

« Odono-san, moi je trouve que Nina Nee-chan s’en sort très bien. »

« Que racontes-tu Namari ? Par rapport à nous deux, elles ne sont rien. »

« C’est vrai. » (Nana)

Nana jaillit des vêtements de Namari et acquiesça aux mots de Russ.

« Nana, je t’ai déjà dit de ne pas sortir sans mon autorisation. »

Namari, surprise par l’apparition soudaine de Nana, essaya de la ranger à nouveau.

« Oh, Namari est étonnamment embarrassée quand il s’agit de Nana. »

« Ce n’est pas ça, c’est juste qu’elle ne veut jamais m’obéir. »

« DE toute façon, qui voudrait t’obéir ? » (Russ)

« C’est vrai. » (Nana)

Après ça, des larmes apparurent dans les yeux de Namari qui se mit à poursuivre Russ, mais celui-ci pouvait voler et elle ne parvint donc pas à l’attraper.

« Goshujin, concernant les monstres, je les ai- »

« … Je les ai tous vaincus. »

Marifa était sur le point de demander quoi faire ensuite, mais Lena lui coupa l’herbe sous le pied.

« Lena, qu’essayes-tu de faire ? Te vanter ? J’étais sur le point d’expliquer à Goshujin la situation. »

« Que racontez-vous toutes les deux ? Vous êtes sournoises, c’est bien sûr moi qui ait vaincue le reste des monstres. »

Tandis que Marifa et Lena essayaient de se repousser, Nina apparut furtivement derrière Yu et l’enlaça.

« Nina, écarte-toi de Goshujin s’il-te-plait. »

« … Câlin. »

Marifa tenta de détacher Nina de Yu, mais Lena en profita pour utiliser les genoux de Yu comme coussins.

Momo, se faisant coiffer dans la paume de main de Yu, tomba sur le nez de Lena à cause des secousses causées par le combat entre Nina et Marifa. Lena, le nez maintenant rouge, regarda Marifa qui elle fixait furieusement Nina, les oreilles rouge vif.

 

Le 66ème niveau du donjon Enrio de Kusakai se situait après la région infernale des fourmis aux niveaux 60 à 63, à partir de laquelle le nombre de monstres déclinait petit à petit. Certes, leur nombre diminuait, mais leur force augmentait de manière exponentielle. De temps à autres, des géants, morts-vivants ou même dragons apparaissaient.

« Guaaah ! »

Un Géant Mort-vivant attaqua, fou de rage. Il maniait son arme avec une aisance et une vitesse surprenantes, du haut de ses 13 mètres de haut. Une personne normale n’aurait aucune chance face à une telle attaque. Et pourtant, un homme mesurant à peine 170-175 centimètres le visage couvert d’une large barbe, un nain typique, utilisa son marteau pour l’arrêter.

« Pas mal … »

S’exclama-t-il tranquillement en recevant l’attaque.

« Grand-père, finis-en vite et allons trouver Go-chan. »

Portant une robe à froufrous, A
zerotte gonflait les joues, les bras croisés.

Elle se plaignait comme un enfant gâté, et Dhorme ne put lui répondre qu’avec un sourire amer.

« Allons, laisse-moi m’amuser encore un peu avant d’en finir. »

Même s’il s’agissait d’un mort-vivant, le monstre restait un géant. Son orgueil ne pouvait lui permettre de reculer devant la pression émise par un nain.

A cet instant, le haut du corps de Dhorme se tordit, il tourna si rapidement sur lui-même qu’une illusion fut créée, faisant presque disparaitre le haut de son corps tout en frappant avec son marteau. Le géant, ayant déjà initié une attaque, ne s’arrêta pas et continua sur sa lancée. Tout à coup, un son de craquement se fit entendre et Azerotte se boucha les oreilles.

Dhorme utilisa une [Technique de Marteau] de rang 3, Vortex Tournoyant, dont la force était incomparable aux autres aventuriers. L’attaque frappa le géant de plein fouet dont le haut du corps disparut, faisant pleuvoir du sang et des morceaux de chair. Azerotte empêcha ses vêtements d’être salis en utilisant l’une de ses magies.

« Grand-père, ne peux-tu pas vaincre les ennemis d’une manière un peu plus gracieuse ? »

« Oh ? Je ne peux pourtant pas faire plus propre. »

Atteindre le 66ème niveau du donjon Enrio de Kusakai était aussi facile pour Dhorme et Azerotte qu’une balade dans le parc. Il s’agissait d’un donjon de haut rang où de nombreux aventuriers avaient perdu la vie, mais pour eux, ce n’était qu’un simple jeu d’enfant.

« Oh, on dirait que Go-chan est passé par là. »

« Est-il toujours vivant ? »

« Go-chan, où es-tu ? »

« Goria, réponds si tu es toujours vivant. »

Enfin, après avoir fouillé la zone, ils trouvèrent Goria. Toutefois, son apparence fit même grimacer Dhorme, et le sourire sur le visage d’Azerotte disparut. Le corps de Goria était en décomposition, et des vers gigotaient dans les restes du haut de son corps. Ce n’était pas bon signe, mais Dhorme vit ses yeux bouger.

« Je me demande ce qui a bien pu le mettre dans un tel état. »

« Grand-père, cela veut dire que Go-chan a perdu contre quelqu‘un ? Pourtant, l’Ordre des Immortels ne perd contre personne. »

« Dans ce cas, Goria est probablement idiot. »

Entendant les moqueries, la bouche de Goria bougea légèrement.

« Pourquoi … êtes-vous venus … »

« Oh, Azerotte, il a essayé de parler ? »

« Attends. »

Azerotte rapprocha son oreille de la bouche de Goria.

« Tu peux répéter ? »

« Pourquoi êtes-vous venus ? C’est un piège. »

« Un piège ? »

Ignorant la confusion d’Azerotte, des Chevaliers Squelettes apparurent autour du groupe. Ils encerclèrent rapidement Dhorme et Azerotte.

« Oh, c’est amusant, ils pensent vraiment pouvoir m’arrêter. Au moins, cela me fera un peu d’exercice. »

« Dans ce cas, je te laisse faire grand-père. Tu es l’ainé ici. »

Même entourés de centaines de Chevaliers Squelettes, Dhorme et Azerotte continuèrent à sourire.

 

Chapitre Précédent                                                                                                                          Chapitre Suivant

Accueil

4 réflexions sur “Posséder ou Déposséder – Chapitre 147

  • Avatar
    17 juillet 2016 à 18 h 05 min
    Permalien

    Merci pour le chapitre. Tu n’as pas inverser fufu et cinzia?

    Répondre
    • Avatar
      17 juillet 2016 à 18 h 34 min
      Permalien

      Non, je ne les ai pas inversé.

      Répondre
      • Avatar
        17 juillet 2016 à 18 h 48 min
        Permalien

        Ok, parce que dans le chapitre d’avant c’est cinzia qui se fais taper dessus a chaque fois par fufu, et la c’est l’inverse

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :